Le Miroir d'Obsidienne (extrait)

Publié le 13/03/2019 à 16:41:54 par Admin - Mise à jour de l'article le 13/03/2019

Le Miroir d'Obsidienne (extrait)
Marc-Louis Questin est un auteur ésotérique français qui a beaucoup publié sur la magie et en particulier la magie celtique. Mais il est fort méconnu. Voici un extrait de son prochain livre, Le miroir d'obsidienne, qui doit paraître en septembre 2019 aux éditions Éleusis. Laissez-vous séduire par sa prose avant tout le monde :

Gros bateau traversant la mémoire du néant. Étoile filante entre les vagues. La pensée se dissout sous les flots du regret. Mécanique solitaire des passions interdites. Les fleurs transpercent la division, le nectar des syllabes, la perception subliminale d'un cheval blanc et de son ombre. Quand surgissent à ce point les actrices du Léthé et le film assagi par les doigts du hasard. Le volcan se réveille sur la plage de nowhere. Personnages disparus, oubliés, effacés. Lui-même alors ne sait plus rien. Il faut écrire le scénario, ajuster les séquences, préciser les dialogues. Une histoire viscérale aussi belle que futile. Dérisoires orchidées dans la bouche du cheval. Quand le ciel est atteint par les yeux du silence. Faut-il encore désespérer ? Se la jouer samouraï dans la vaste caverne ? Grèce antique cellulaire moléculaire et chamanique. Éleusis apparue sur le front du soldat. En guerre interne crépusculaire. En guerre sainte ajoutée à la peur de soi-même. Le train-fantôme des évidences parcourt les neiges boréales. La vitesse du regard est un luxe éphémère. Sentinelles signalées par le flux des consciences. Le lecteur assoupi ressuscite à minuit. White Chapel. Jack l'Éventreur. Dorian Gray sur les roses du jardin des enfances. Quand le bleu dégouline sur les ombres tactiles et le rêve des daims couronné de succès. Dans les montagnes pyrénéennes, savourant une absinthe et le bruit des orages. La pluie nettoie les précipices d'un tel dilemme métaphysique. Quelques pages de Gogol dans la chambre des spectres. Son visage éclairé à la lueur des flambeaux. La comtesse brandissait le poignard effilé. Majesté noire luciférienne, du grain à moudre pour le projet d'un film étrange et vampirique. Quand le sang coule entre les seins d'une actrice blonde et timorée, innocente ingénue dans la fosse aux visions, parcourue par les spasmes du destin des idoles, les icônes prophétiques du manoir des Carpates.

Reconnaissance du loup-garou aux griffes de cuivre et de mica. Les archanges du non-être sont des ombres fugaces. Manouches perdus dans les collines des prophéties de nevermore. Mais les bruits enregistrent la diction du corbeau, le mixage des lagunes et du souffle des nymphes. Avec juste un soupçon, un présage irréel, un film noir et magnétique suspendu aux sourcils du cow-boy solitaire qui joue aux cartes dans le saloon des évidences paradoxales.

Enfumage des zombies sur les quais du désert. Fantômes chinois du port des larves. Un rêve de rap ou de morphine sur les photos du temps des fleuves, de ceux qui roulent, amassent cailloux, cependant que la mort et les girls du néant se déshabillent devant l'Ankou au rire tragique de pharaon.

Je ne suis jamais allé à Montréal. Je n'ai donc pas connu Patrick Straram le Bison Ravi, Denis Vanier, Josée Yvon, Claude Beausoleil. Juste un très court échange avec Lucien Francoeur qui chanta un extrait de mon recueil Armageddon  en 1980 à la radio québécoise. Et mon amie Angéline Neveu s'était installée à Montréal dans les années 80.

Voici la nuit des mandragores, des dakinis ornées de roses, de Kâlî titubant dans les steppes de santal. Voici la nuit des sortilèges, du dépassement dionysiaque de soi-même, des épreuves traversées à la force du poignet et des villes englouties sous les flots oniriques. A ce point qui exige la suprême volupté et la guerre instinctive des diablesses de Saturne. Une intense émotion affichait le désir. Un oiseau s'envolait par-dessus la chapelle. Les vitraux reflétaient la passion du solstice, les falaises d'Étretat sous le vent des adieux, une brume rose et or sur le corps des statues.

Tags - Mots clés


sorcellerie

livre


Le Miroir d'Obsidienne

Nouveau livre à paraître





Archives


2016

2017

2018

2019


Nuage de mots




Articles au hasard


Des géants trop grands

Des géants trop grands

Les œuvres de science-fiction regorgent d'êtres gigantesques comme King-Kong ou Godzilla. Pourquoi ne peut-il exister d'animaux aussi grands ?



L'ocytocine, l'hormone de la spiritualité

L'ocytocine, l'hormone de la spiritualité

L'ocytocine, une hormone produite par l'hypothalamus, favoriserait la spiritualité



Maison (hantée) à vendre

Maison (hantée) à vendre

La maison la plus hantée d'Angleterre est actuellement à vendre. Elle fut le théâtre de nombreuses manifestations paranormales depuis le Moyen Age



La Zone d'Impact selon Moira Timms

La Zone d'Impact selon Moira Timms

Les prédictions et les prophéties de Moira Timms et la théorie de la conspiration. Elles sont tirées de nombreux enseignements anciens.