Le projet Mogul

Projet Mogul
Le projet Mogul était un projet US ultraconfidentiel qui consistait à envoyer des ballons sondes pour espionner les soviétiques dans le cadre de la guerre froide.

Le projet Mogul était, selon les termes de l'US Air Force, «… un effort américain hautement classifié visant à déterminer l'état de la recherche sur les armes nucléaires soviétique à l'aide de ballons munis de réflecteurs radar et de capteurs acoustiques ».

Il a été suggéré que, étant donné la très réelle menace militaire posée par l’Union soviétique au monde occidental à la fin des années 1940, l’atterrissage brutal d’un ballon Mogul à Roswell avait provoqué une surchauffe de la guerre froide dans l'armée de l'air qui, à son tour, a donné lieu à des avertissements formels et des menaces à l'intention de ceux qui avaient une connaissance intime de ce qui s'était passé – y compris le public civil qui aurait été en contact avec les débris.

Malheureusement, cette hypothèse pour Roswell est totalement réfutée par l'historique de la manière dont l'armée a traité les récupérations des débris de Mogul dans cette période.

 

La découverte de Danforth

Seulement quelques semaines après Roswell, le FBI rédigea un mémorandum d'une page intitulé « Instrument trouvé dans une ferme près de Danforth, dans l'Illinois ». Les similitudes entre les événements de Roswell et ceux de Danforth sont pour le moins frappantes. Par exemple, les deux « objets » ont été trouvés sur les terres d'un ranch, les deux étaient initialement soupçonnés d’être des débris de soucoupe volante, et de la même manière que l’Armée de l’air a tenté de faire reposer la controverse de Roswell sur son hypothèse de ballon Mogul, le cas Danforth était également soupçonné par certains membres de l'armée d'avoir pris naissance avec ces ballons Mogul.

Selon les archives du FBI, après leur découverte, les étranges débris ont été confiés à une certaine Mme Whedon du corps des ingénieurs de l'armée, qui a postulé que l'instrument avait été utilisé par l'armée de l'air pour des tests classés dans la catégorie « Top Secret ».

L'agent spécial SW Reynolds de la section de liaison du FBI a effectué des enquêtes supplémentaires et contacté la division du renseignement de l'armée de l'air, qui l'a informé ainsi :

Mme Whedon a fait allusion au fait que l'instrument avait été utilisé dans « l'Opération Mogul ».
 

L'enquête conclue que c'était un haut-parleur de radio

En outre, des enquêtes plus approfondies ont révélé que l’affaire n’était en réalité qu’un cas d’identification erronée et que « l’objet » faisait partie d’un haut-parleur d'une ancienne radio. Au départ, cependant, et basé principalement sur des descriptions téléphoniques du matériau, il était supposé être un débris de Mogul, éventuellement une partie d'un capteur acoustique. Et, face à la possibilité que des débris d'un projet basé sur des ballons militaires Top Secret soient tombés dans un ranch de l'Illinois (et dans des circonstances pratiquement identiques à celles du comté de Lincoln), qu'a fait l'armée ?

Ont-ils proféré de graves menaces de mort, dont certains témoins à Roswell ont parlé ? Ont-ils bouclé le ranch, comme beaucoup l'ont affirmé, sur le site du Nouveau Mexique ?

Non : le matériel a simplement été envoyé avec un minimum de fioritures à Wright Field, Ohio, pour inspection, et c'est son état-major qui a conclu, malgré l'affirmation initiale des ingénieurs de l'armée, que les débris n'étaient pas liés au projet Mogul.

Le crash de Roswell était-il celui d'un ballon Mogul ?

Ballon et soucoupe volante
Pour les partisans de la théorie selon laquelle l’objet trouvé à Roswell était un ballon Mogul, cela pose un problème majeur. Nous avons deux incidents, l'un au Nouveau-Mexique et l'autre dans l'Illinois, tous deux sur les terres d'un ranch, liés à des soucoupes volantes et au projet Mogul, et tous deux dans la même période. Dans le premier cas, l’armée de l’air affirme qu’un ballon Mogul a très probablement été retrouvé ; et dans le deuxième cas, Mogul était soupçonné par l'armée, pas moins. Cependant, les procédures entreprises pour traiter la récupération et l'analyse des deux objets étaient totalement différentes. Plus important encore, le secret accablant accordé à l'affaire Roswell était totalement absent de l'incident de l'Illinois.

Si les deux événements s'étaient déroulés dans des délais différents, disons en l'espace de deux ou trois ans, on pourrait affirmer que le secret entourant Mogul avait été déclassé. Cependant, Roswell a eu lieu au début de juillet 1947 et la découverte au ranch de Danforth, dans l'Illinois, n'a eu lieu que quelques semaines plus tard. Et si la sécurité intense à Roswell a été mise en place pour cacher le fait qu'un ballon Mogul était tombé à terre, alors pourquoi la même sécurité n'était-elle pas en place au ranch de l'Illinois, alors que qu'un ballon Mogul était initialement soupçonné d'être en cause ?

 
D'autres photographies officielles de ballons Moguls venant pour la plupart de l'US Air Force.

Soixante-quatre ans après l’événement de Roswell, nous ne savons toujours pas ce qui s’est réellement écrasé aux alentours de Roswell. Quoi qu'il en soit, il semble peu probable qu'il s'agisse d'un ballon Mogul.

Sources :
D'après un article de Nick Redfern dans https://mysteriousuniverse.org
Nick Redfern travaille à temps plein comme écrivain, conférencier et journaliste. Il écrit sur un large éventail de mystères non résolus, notamment le Bigfoot, les OVNIS, le monstre du Loch Ness, les rencontres extraterrestres et les complots du gouvernement. Nick a écrit 41 livres, il rédige pour Mysterious Universe et a participé à de nombreuses émissions de télévision sur The History Channel, la chaîne National Geographic et la chaîne SyFy.


 
Retour à la catégorie : Extraterrestres et OVNI



Cet article a été mis à jour pour la dernière fois le . Il est à jour.