L'exorcisme

Exorcisme
L'exorcisme est une opération de magie blanche qui vise à désenvoûter une personne ou un lieu possédé par des démons ou des mauvais esprits. On l'appelle également un désenvoûtement ou encore un « dégagement ».


Le désenvoûtement peut être pratiqué de façon préventive pour protéger un lieu des attaques négatives. Il est alors destiné à purifier un lieu et à protéger les personnes qui l'occupent contre les ondes néfastes. On peut par exemple le pratiquer dans une nouvelle habitation juste avant d'emménager.


Quand il est pratiqué sur une personne il est destiné à la libérer des mauvais esprits qui ont pris le contrôle de sa raison et de son corps. L'exorcisme est le plus haut niveau de magie et il est réservé aux cas les plus graves. Il ne peut être pratiqué que par une personne experte qu'on appelle un exorciste. La pratique d'un exorcisme est très codifiée et il ne faut pas commettre d'erreur car la vie de la personne possédée est en jeu.

Vous pouvez aussi lire cet article qui explique comment pratiquer une invocation kabbalistique contre le mauvais œil à l'aide d'un rituel de magie juive

Dans les cas les plus simples de possession, un rituel de dégagement par la magie blanche peut suffire à désenvoûter la personne de toutes les vibrations négatives qui ont pris possession de son esprit et à faire sortir les démons de son corps. Elle pourra ainsi retrouver la totalité de ses capacités mentales et physiques et une énergie saine.

Comment se déroule un désenvoûtement ?

Exorcisme au cinéma

Un exorcisme au cinéma
Quand un amateur se lance dans un rituel de désenvoûtement, il peut penser avoir réussi mais bien souvent les effets ne sont que passagers et momentanés. Les mauvais esprits sont comme endormis et à leur réveil ils seront encore plus virulents et les conséquences sont alors aggravées pour la personne sous le coup de la possession infernale.

Il faut savoir qu'une possession est souvent le résultat d'un sortilège de magie noire pratiqué par un sorcier. Le premier travail de l'exorciste est de reconnaitre ou de deviner quel est le type de sortilège qui a été pratiqué. Pour cela, des dons de médium sont appréciés.

Le dégagement de magie blanche permet, ensuite, soit de transférer l’envoûtement à autrui, soit de le renvoyer à l'auteur de l'envoûtement. Mais dans la plupart des cas l'exorciste se contentera de renvoyer les monstres d'où ils viennent, c'est à dire au fin fond des ténèbres, et de s'assurer qu'ils ne reviennent pas reprendre la possession de l'âme de la victime. Il doit annuler le sortilège ou l'inverser. Une protection supplémentaire est ensuite requise pour éviter de nouvelles attaques.



Quelques techniques d'exorcisme

Désenvoutement par le sel

Desenvoutement par le sel
Cette technique est utilisée pour purifier une habitation qui émet des vibrations négatives suite à un ensorcellement de magie noire ou à un phénomène naturel.

Le sel est un puissant purificateur, servant à protéger et bannir. Les Romains l'utilisaient comme élément de destruction en le dispersant dans les campagnes pour rendre le sol infertile. C'est également un symbole de vie car notre corps en a besoin.

Le sel n'est apparu que tardivement dans les cultes chrétiens car la tradition grecque excluait son utilisation.

Comment procéder à un désenvoûtement par le sel ?
Pour protéger une habitation il faut disposer du sel aux 4 coins d'une pièce. On doit le changer tous les trois jours en cas d'attaque démoniaque, sinon toutes les semaines. Dans les cas extrêmes d'attaque il faut également disposer le sel en une ligne devant chaque ouverture (portes et fenêtres) afin de sceller chaque passage d'entrée dans la maison. Ne pas oublier la cheminée et les ouvertures d'aération.

Le sel à utiliser est du gros sel de cuisine et non du sel fin. Le sel de mine, en particulier celui de l'Himalaya, est le meilleur car il est également chargé des énergies de la terre. Mais le sel de mer peut faire l'affaire si vous n'avez pas les moyens.

Le sel doit être consacré et exorcisé par un rituel adapté.

Voici la formule à réciter pour bannir les esprits malins de votre habitation :

Je jette ce sel, que toute les énergies négatives, entités non voulues, personnes entrant dans le but de nuire soit repoussées et chassées à jamais de cette maison
 

Désenvoûtement par le plomb

C'est la technique la plus fréquemment rencontrée. Elle ne présente aucun danger car elle utilise des rituels de magie blanche. On peut utiliser cette technique de dégagement dans des cas de guérison suite à un mauvais sort lancé sur la victime.

Pour effectuer le dégagement par le plomb vous aurez besoin de quelques ustensiles et de quelques ingrédients :
Une casserole pour faire bouillir de l'eau
Un petit récipient pour faire fondre le plomb
De l'eau
Du plomb (une trentaine de petites billes qu'on peut acheter en magasin ésotérique ou tout simplement dans une boutique de pêche)
Une pince à épiler

Pour pratiquer le rituel vous aurez à porter à ébullition une casserole d'eau froide. Arrivée à ébullition retirer la casserole du feu et laissez refroidir.
Faites ensuite fondre les petites billes de plomb dans le récipient destiné à cet effet.
Dés que le plomb est fondu, versez-le dans l'eau.

Il peut alors se passer plusieurs choses : le plomb peut exploser, rester intact sous forme d'une masse compacte ou éclater en plusieurs morceaux. Il dégage également de la fumée. Si le plomb forme des clous, des visages, des pointes, des aspérité, des formes étranges et monstrueuses, c'est mauvais signe. Cela signifie que vous êtes envoûté par la magie noire. Si le plomb reste intact, lisse, et brillant, cela signifie qu'il n'y a rien.

Prenez immédiatement une pince à épiler et alors que le plomb est encore chaud, retirez toutes les petites aspérités qui se sont formées sur la masse de plomb. Cela équivaudra à ôter tous les problèmes de votre vie !

Effectuer ce rituel plusieurs jours de suite jusqu'à ce que le plomb reste intact. Les femmes doivent commencer le samedi alors que les hommes commenceront de préférence le jeudi.

Désenvoûtement par le feu

Le feu est utilisé pour les cas les plus graves. On rencontre fréquemment ce genre d'exorcisme en Afrique ou dans les Caraïbes. Le feu est purificateur.

Le désenvoutement par le feu doit être effectué par un spécialiste, bien que correspondant à de la magie blanche il est déconseillé d’essayer de le pratiquer soi-même car il peut s'avérer très dangereux et causer de graves blessures.

Préparation du possédé pour un désenvoutement par le feu
La victime est dénudée avant d'être habillée dans une robe blanche. Puis elle est attachée sur le sol, à même la terre, au centre d'un cercle dans lequel est tracé une étoile à 5 branches ou de grands triangles qui s'entrecroisent. De nombreux objets de culte sacrés et consacrés sont disposés autour de la victime de l'envoûtement et également sur elle. Ca peut être des crucifix ou d'autres objets destinés à faire peur aux démons. La victime est salie de boue et de suif jusqu'à rendre sa peau toute noire. On entoure la personne de cierges de différentes couleurs et on place autour d'elle des fruits et des œufs. On peut même aller jusqu'à poser un œuf sur son front. Il ne faut pas oublier les rubans blancs qui relient les extrémités de ses membres entre-elles.

Après quelques incantations magiques le cercle est enflammé et le prêtre s'approche très près de la victime de l'ensorcellement avec une torche enflammée pour faire fuir les démons qui sont entré en possession de son corps et de son âme. Il récite d'autres incantations et exhorte les démons à quitter ce corps qu'il peut asperger d'eau bénite. Le déroulement d'un tel exorcisme est souvent très violent et le possédé peut se montrer très méchant et menaçant, comme si une entité démoniaque le possédait.

Désenvoûtement par le feu


Crédit photos : https://paranormal-info.fr/forum/viewtopic.php?f=12&t=1369

L'exorcisme pratiqué par un prêtre

Quand le pourcentage d'envoûtement est proche ou supérieur à 90% il est nécessaire de faire appel à un prêtre spécialisé dans les exorcismes. Ces prêtres ont été spécialement sélectionnés puis formés par l'Eglise.


L’exorcisme catholique

Les catholiques pratiquent l'exorcisme selon des rites très codifiés. Le prêtre effectuant l'exorcisme ne peut être nommé que par l'évêque local et il reste sous sa direction et ne peut pratiquer le désenvoûtement qu'avec l'autorisation de l'évêque. C'est une exigence du rite romain.

A la différence des magiciens, l'exorcisme chrétien utilise principalement les trois ingrédients suivants :

l’eau bénite
le sel
l’huile d'olive

Ces trois ingrédients sont bénits préalablement.

Bénédiction du sel et de l'eau

Missel Romain 1962
Les prêtres exorcistes catholiques ont recours à un recueil de prières qui s’appelle le Missel. L’usage du Missel de 1962 est le plus répandu et il est préféré car il permet une bénédiction séparée du sel et de l’eau alors que dans sa version réformée cette séparation des rituels n’existe plus. L'utilisation de la Pontificale Romanum, du Rituale Romanum, ainsi que du Cérémonial des évêques en vigueur en 1962, est autorisé par le Vatican.

Le missel se présente comme un genre de grimoire magique qui regroupe non seulement toutes les prières mais précise également tous les gestes. Il n’est pas constitué d’un seul livre mais de plusieurs ouvrages, chacun étant associé à un rite particulier.

La réussite d’un exorcisme dépend surtout de l’habileté, de la conviction et de l’expérience de celui qui le pratique. Certains prêtres de l’église romaine sont spécialisés dans ces rituels bien spécifiques et on fait appel à eux dans les cas les plus extrêmes de possession.

Prière de purification du SEL


Je t’exorcise, créature de Dieu, le sel, je chasse le démon de vous par le Dieu  de la vie, par le vrai  Dieu, par le saint  Dieu, par Dieu qui vous a ordonné d'être jeté dans l'eau ressort par Elisée pour le guérir de sa stérilité.
Puissiez-vous être un sel purifié, un moyen de santé pour ceux qui croient, un médicament pour le corps et l'âme pour tous ceux qui font usage de vous. Que tous les caprices du mal de l'esprit malin, sa malice et sa ruse, puissent être entraînés loin de l'endroit où vous êtes saupoudré. Et que tout esprit impur soit repoussé par celui qui est à venir pour juger les vivants et les morts et le monde par le feu.
Amen.

 

Ensuite il faut réciter cette prière :

Tout-Puissant Dieu éternel, nous faisons appel humblement à votre miséricorde et votre bonté pour bénir gracieusement  cette créature, le sel, que vous avez donné pour l'usage de l'humanité. Que tous ceux qui l'utilisent y trouvent un remède pour le corps et l'esprit. Et que tout ce qu'il touche ou arrose soit libéré de la souillure et de toute influence de l'esprit du mal; par le Christ notre Seigneur.
Amen.

 

Prière de purification de l'eau


Je t’exorcise, créature de Dieu, l'eau, je chasse le démon de vous au nom de Dieu  le Père tout-puissant, et au nom de Jésus-Christ  , son Fils, notre Seigneur, et dans la puissance du Saint-Esprit  . Puissiez-vous être une eau purifiée, habilitée à mettre en fuite toute la puissance de l'ennemi, d'extirper et de bannir l'ennemi lui-même, avec ses anges apostats. Nous demandons par la puissance de notre Seigneur Jésus-Christ, Lui qui viendra juger les vivants et les morts et le monde par le feu.
Amen.

 

Ensuite il faut réciter cette prière :

O Dieu, qui, pour le salut du genre humain, avez créé le plus merveilleux sacrements dans la substance de l'eau, écoutez notre prière, et répandez votre bénédiction  sur cet élément en cours de préparation avec divers rites de purification. Que cette créature, la vôtre, servant vos mystères soit dotée de votre divine grâce et puisse servir à chasser les démons et bannir la maladie. Que tous ceux qui répandent cette eau, dans les maisons ou dans les habitations de fidèles, soient exempts de tout ce qui est impur et délivrés du péché; qu'elle ne laisse aucun souffle de contagion, aucune trace de souillure de la corruption; Que s'éloigne tous les artifices de l'ennemi qui se cache. Que, par l'aspersion de cette l'eau, soit banni tout ce qui est opposé à la sécurité et à la paix des occupants de ces maisons; que la salubrité recherchée par l’invocation de votre saint nom soit une défense contre toutes les attaques et qu'ils puisse être protégés contre tous les périls; par le Christ notre Seigneur.
Amen.

 

Ensuite, le prêtre verse le sel dans l'eau sous la forme d'une croix, en disant :

Que ce sel et l'eau soient mélangés ensemble; au nom du Père, et du Fils,  et du Saint-Esprit.
Amen.

 

Rituel de l'exorcisme d'un enfant avant son baptême


Je t’exorcise, esprit immonde quelque tu sois, au nom de Dieu le Père tout-puissant , au nom de Jésus-Christ son Fils, notre Seigneur et notre Juge , dans la puissance du Saint-Esprit , afin que tu t’éloignes de cette créature de Dieu (nommer l'enfant), que Notre Seigneur a daigné appeler à son saint temple, afin qu’il devienne temple du Dieu vivant, et que l’Esprit-Saint habite en lui. Par le même Christ, notre Seigneur, qui viendra juger les vivants et les morts, et le monde par le feu.
Ainsi soit-il.

 

Puis le Prêtre prend de la salive de sa bouche avec le pouce (cela peut être omis chaque fois que ce présente une raison valable de veiller à la propreté ou un risque de contracter ou de propager une maladie, dans un tel cas on omet le toucher prescrit et ses paroles) et il en touche les oreilles, la droite puis la gauche, et les narines de l’enfant, en disant :

En odeur de suavité. Quant à toi, diable, prends la fuite, car le jugement de Dieu approche.

 

Ensuite il interroge celui qui doit être baptisé par son nom en disant :
(nommer l'enfant), renoncez-vous à Satan ?
Le parrain répond : J’y renonce.
Le Prêtre : Et à toutes ses œuvres.
Le parrain répond : J’y renonce.
Le Prêtre : Et à toutes ses pompes.
Le parrain répond : J’y renonce.

Ensuite le Prêtre trempe son pouce dans l’Huile des Catéchumènes et fait des onctions en forme de croix sur la poitrine et entre les épaules de l’enfant en disant une seule fois :

Je t’oins  de l’huile du salut en Jésus-Christ
Notre Seigneur 
, afin que tu aies la vie éternelle.
Ainsi soit-il.

 

Aussitôt, il essuie son pouce et les endroits du corps de l’enfant qu’il a oint avec du coton ou une chose semblable.

Se tenant au même endroit, à l’extérieur des grilles, il dépose l’étole violette et en prend une blanche. Alors il entre dans le Baptistère dans lequel entrent aussi les parrains avec l’enfant.

Dans le baptistère :
Le Prêtre à la fontaine, interroge celui qui doit être baptisé, en exprimant son nom, et le parrain répond :
(nom de l'enfant). Croyez-vous en Dieu le Père tout-puissant Créateur du ciel et de la terre ?
Le parrain répond : J’y crois.
Le Prêtre : Croyez-vous en Jésus-Christ son Fils unique Notre Seigneur qui est né, qui a souffert ?
Le parrain répond : J’y crois.
Le Prêtre : Croyez-vous aussi au Saint-Esprit, à la sainte Église Catholique, à la communion des Saints, à la rémission des péchés, à la résurrection de la chair et à la vie éternelle ?
Le parrain répond : J’y crois.

Aussitôt, en exprimant le nom de celui qui doit être baptisé, le Prêtre dit :
(nom de l'enfant), voulez-vous être baptisé ?
Le parrain répond : Je le veux.

Ensuite le prêtre procède au baptême de l'enfant exorcisé.