Les rites d'évitement

Parapluie
Dans un univers impitoyable où rôde constamment le danger, il est prudent de se protéger. On peut bien entendu prendre des assurances mais les compagnies d'assurance n'assurent pas tout. C'est là que la magie prend le pas pour vous protéger contre les agressions quotidiennes et les influences négatives de personnes qui vous veulent du mal et qui n'hésitent pas à utiliser la sorcellerie pour arriver à leurs fins.

On appelle « rites d'évitement » tous les petits gestes de la vie quotidienne qui permettent d'éloigner les mauvais esprits et les forces du mal. A ce titre, on pourrait considérer le fait de mettre son clignotant quand on change de direction comme un rite d'évitement. Ce genre de rituel devient une habitude à laquelle nous ne faisons plus attention mais qui pourtant nous préserve de bien des accidents.
 

Les précautions à prendre contre la sorcellerie

Suivre certains préceptes « traditionnels » qui ont déjà fait leurs preuves à maintes reprises peut vous aider à vous prémunir contre les attaques des jeteurs de sorts.

Un envoûtement peut survenir à partir d'objets qui vous appartiennent. La première règle est de ne pas laisser trainer ses affaires, et particulièrement les vêtements. Il faut également prendre la précaution de détruire toutes sortes de souillures corporelles (ne pas laisser ses cheveux sur une brosse à cheveux, par exemple). En effet, les personnes les plus susceptibles de vous lancer un sort sont paradoxalement vos proches, des personnes de votre famille. Lors d'une visite chez vous elles auront vite fait de faire un tour dans la salle de bain et de récupérer des cheveux prisonniers d'une brosse. Il faut donc vérifier particulièrement ces endroits quand vous attendez de la visite.

Les choses qui éloignent les mauvais esprits

Une gousse d'ail
On sait tous que l'ail éloigne les vampires. Mais avez-vous souvent rencontré des vampires ?

La sagesse populaire recommande de faire pousser de l'aubépine blanche le long de sa demeure ou d'orner les endroits qui permettent d’y accéder (seuils de portes, encadrements de fenêtre, sans oublier la cheminée par où passe le Père Noël) par des pierres ou des croix blanches.

Disposer un trépied ou des pinces à feu à l’envers dans l’âtre de la cheminée correspond à hérisser ce lieu de passage par autant de points susceptibles de blesser le « Mauvais esprit » s’il décide de passer par là pour s'introduire chez vous.

 

Pourquoi faut-il faire un signe de croix sur le pain ?

Pain
Malheureusement cette coutume se perd de plus en plus mais il y a quelques décennies les villageois faisaient toujours le signe de la croix avec le couteau avant d'entamer un pain. C'est ce qu'on appelle « signer le pain ». Ce n’était pas un acte stupide car nous savons tous que les envoûtements peuvent être véhiculés par les aliments. C'est ce qu'on appelle un envoûtement alimentaire. On sait aussi que le Malin déteste tout ce qui est sacré. Faire un signe de croix au dos du pain a pour effet de repousser les attaques des mauvais esprits et l'influence du mal.

De même, il ne faut pas mettre le pain à l'envers sur la table. A l'époque de l'Inquisition et de la chasse aux sorcières, le pain du bourreau était toujours mis à l'envers pour que personne ne le prenne et qu'il soit reconnaissable. C'est ensuite devenu une superstition et le fait de disposer un pain à l'envers sur sa table est considéré comme une invitation du bourreau à venir prendre place. C'est donc un très mauvais présage, une annonce de mort certaine.




Lire la suite ...   


Navigation dans l'article :

Les rites d'évitement

Les précautions à prendre contre la sorcellerie

Les choses qui éloignent les mauvais esprits

Pourquoi faut-il faire un signe de croix sur le pain ?


Pour visualiser cet article dans son intégralité vous pouvez le consulter sur l'adresse alternative suivante : Les rites d'évitement




Cet article a été mis à jour pour la dernière fois le 31 Octobre 2017. Il est un peu ancien mais toujours d'actualité.