Les pentacles et les talismans magiques

Pentacle magique
Le monde de la magie est souvent associé à deux accessoires incontournables que sont les pentacles et les talismans. Comment différencier le pentacle du talisman ? Ce sont bien souvent des pendentifs que les sorciers portent autour du cou. On les appelle communément des amulettes magiques. Mais sachez qu'un talisman peut être constitué de n'importe quel objet et que ce n'est pas forcément un médaillon. En réalité, ces objets porte-bonheurs tiennent leur force de la consécration.

Mais quelle est la véritable définition d'un talisman ? Comment reconnaitre un talisman magique d'un pentacle ? Les définitions vous seront données tout au long de cet article très complet sur ces deux objets fétiches de la magie et vous apprendrez à fabriquer vous-même vos propres talismans de protection.
 
 

Différence entre un talisman et un pentacle

Les talismans sont utilisés en magie pour deux choses : tout d'abord pour se protéger des entités négatives, mais également pour renforcer la puissance des forces utilisées par le magicien au cours de son rituel ou quand il lance un sort. Si l'on s'en tient à la première définition, ce sont donc des porte-bonheurs, des porte-chances, des « gri-gris ».

Même s'il n'existe que peu de différences pour distinguer ces deux accessoires, ils n'en possèdent pas moins leurs spécificités. Il n'est bien souvent pas possible de les différencier à l'œil nu. La raison tient simplement à la façon dont ils ont été confectionnés.

Définition du pentacle

Étymologiquement, le mot pentacle vient du grec « penta » qui représente le nombre 5. C'est la représentation graphique du pentagramme, c'est-à-dire de l'étoile de David à cinq branches qui peut s'inscrire dans un pentagone aux cinq côtés de même longueur.

Il semblerait donc qu'à l'origine le pentacle magique fasse référence à un pendentif ou à un médaillon en forme d'étoile à cinq branches. Mais par extension, on désigne comme pentacle toute médaille qui représente un graphique géométrique. Il s'agit en quelque sorte d'un logo.

Mais bien entendu, il ne suffit pas de porter autour du cou un sigle ou un logo pour faire de lui un pentacle. En effet, une opération importante entre dans la fabrication d'un pentacle : la consécration . Cet acte consiste à rendre l'objet sacré. Il peut alors devenir apte à une utilisation magique.

Définition d'un talisman

Pendentif talismanique
Talisman décoré et gravé de symboles ésotériques
Les talismans magiques ressemblent beaucoup au pentacle sur plusieurs points. Il s'agit d'objets magique qui sont dédiés à un usage précis. On peut alors parler de talisman d'amour, de talisman de chance, de talisman de guérison ou de protection.

Fabriquer un talisman de protection

Un talisman peut être fabriqué à partir de n'importe quelle matière (pierre, bois, verre, pierre précieuse, métal, ossements, ivoire, argile, papier, ...). Le matériau utilisé est choisi en fonction de ses propriétés spécifiques par rapport à l'utilisation que l'on souhaite faire du talisman. Pour jeter un sort, un talisman en métal sera préféré car le métal est conducteur d'électricité. Pour un talisman de protection, le bois est tout indiqué car il provient d'un élément vivant. Le bois sert de bouclier et il s'agit d'une matière chaude. La pierre, au contraire, est froide et inerte. Elle sera plus souvent utilisée en sorcellerie et entre dans la fabrication de différents talismans qui seront utilisés lors de rituels de magie cérémonielle.

Une fois le matériau choisi, le talisman sera soigneusement gravé, peint ou dessiné avec la représentation de signes géométriques ou de symboles ésotériques. On y inscrit également une formule magique qui peut se matérialiser sous différentes formes :
texte crypté
écriture runique
écriture hébraïque
symboles cunéiformes
alphabet satanique ou langue ancienne disparue

La formule inscrite sur le talisman lui accorde une signification toute personnelle. L'objet ne peut avoir qu'un seul usage. Il s'agit d'un objet dédié.

Tout comme un pentacle, le talisman sera consacré lors d'une cérémonie de consécration. C'est au cours de ce rituel que le talisman sera chargé en énergie et qu'il obtiendra ses pouvoirs magiques. La consécration d'un talisman consiste en une appropriation mentale de l'objet.

Le talisman peut rapidement devenir un compagnon inséparable que l'on a toujours sur soi dans la vie quotidienne. Il se porte en pendentif, de préférence en contact avec la peau. On peut l'avoir dans sa poche ou en anneau autour d'un doigt. Parfois, on peut simplement le tenir à la main lors d'un rituel. Il sera ensuite soigneusement rangé une fois la cérémonie terminée. La talisman est un objet sacré et il doit être traité comme tel. On doit en prendre le plus grand soin car il s'agit d'un sacramental très précieux.

Etant un objet strictement personnel, il ne doit jamais être prêté à quiconque.
 

Les points communs entre pentacle et talisman

On retrouve la présence de symboles et de formes géométrique sur les deux.

Ce sont des objets consacrés.

Ils s'utilisent en magie et en sorcellerie.

La forme géométrique la plus répandue que l'on retrouve sur ces objets est l'étoile à 5 branches, autrement dit le pentagramme, qu'il soit droit ou inversé.

Ces ustensiles sont « chargés » en énergie, qu'elle soit positive ou négative.

La matière dont ils sont faits doit être choisie avec le plus grand soin en fonction de ses pouvoirs énergétiques et du but recherché.

On peut les considérer comme des récepteurs au même titre qu'une antenne de télévision.

Ils sont également des émetteurs. Ils émettent des ondes pour agir en fonction de leur objectif. Un pentacle ou un talisman de protection va ainsi émettre des ondes pour repousser les énergies négatives.

Les différences entre un pentacle et un talisman

Le talisman est un objet personnel alors qu'un pentacle peut facilement se trouver dans le commerce.

Même si on peut fabriquer soi-même son pentacle, on peut le faire réaliser sur mesure par un spécialiste. Il se chargera de sa consécration et le sa charge en énergie. Par contre, il est préférable de fabriquer soi-même ses talismans car il s'agit d'objets réellement personnels qui ne sont fait que pour vous. C'est votre propre énergie qui se trouve à l'intérieur.

Le pentacle est donc une sorte de talisman impersonnel, ou de talisman universel.

La fabrication des pentacles est de ce fait soumise à moins de règles. On peut les fabriquer quand on veut, sauf les jours de solstice et d’équinoxe.

Les talismans, quant à eux, suivent des règles très strictes, souvent en rapport avec les phases lunaires. Les jours de la semaine sont également à prendre en compte. Tout dépend des entités qui sont invoquées pour accorder leur bénédiction et leur protection au talisman. Certaines entités, telles que les anges et les démons, correspondent à des jours précis de la semaine.