L'équilibre du bien et du mal

Publié le 10/01/2019 à 07:18:04 par Admin - Mise à jour de l'article le 10/01/2019

L'équilibre du bien et du mal
Le pouvoir doit être atteint dans n'importe quelle tradition magique. Il existe une école qui enseigne l'immortalisation et la déification de la psyché individuelle, par opposition au chemin de droite qui cherche à submerger cette psyché dans un sens de l'universalité. Cela crée un équilibre car l'équilibre nait dans les oppositions.

Je crois en la Balance. En tout, il devrait y avoir un équilibre. Dans tout chemin spirituel, on s'efforce d'équilibrer. Il y a une obscurité en nous tous. L'obscurité n'est pas à nier, il faut l'embrasser. Est-ce que cela nous rend mauvais ? Je ne le crois pas parce qu'on l'équilibre avec la lumière ... Il y a aussi une lumière en nous tous ...

Les religions


Je sais que je vais probablement avoir quelques personnes qui se disent appartenir à une religion... et prétendre qu'elles sont religieuses et ne nuisent à personne... Mais c'est faux. Certes, dans chaque religion il y a un équilibre. Dans le christianisme Satan et l'Enfer viennent contrebalancer Dieu et les Anges. Mais pour tous ceux qui ne sont pas croyant en cette religion il n'y a plus d'équilibre et ils sont considérés comme des païens. C'est souvent le cas dans beaucoup de religions qui rejettent complètement les autres religions et ça engendre un très grand déséquilibre.

Le principal est de ne dépendre d'aucune religion pour dicter sa morale, son sens du droit ou de la faute. Dans ce sens on peut suivre certains des commandements des chrétiens, non parce qu'on se préoccupe de la damnation éternelle, mais simplement parce qu'elle correspond à notre propre concept moral. On n'a besoin d'aucune religion pour « guider » sa boussole morale, ou diriger son chemin spirituel.

Les dieux et les déesses... et nous, et nous, et nous...


Je ne prie pas à la déesse de modifier ou d'améliorer ma vie. Je ne me repent pas de mes péchés en me mettant à genoux devant toute déesse ou Dieu. Je sais que j'ai fait des choses dans ma vie pour lesquelles j'avais tort. Je reconnais ce fait et je m'efforce toujours de changer ces comportements.

Je ne pense pas que certaines inclinaisons naturelles (comme le sexe) ne soit pas correctes. Je mange de la viande. Parce que j'aime ça. Et parce que les humains sont omnivores... Je ne crois pas aux concepts habituels du bien ou du mal... Et je ne me juge pas en fonction du jugement de quelqu'un d'autre. Je suis qui je suis.

Tags - Mots clés


spiritualité

religion


Suivre son propre chemin spirituel

Les religions créent un déséquilibre

Je mange de la viande... et alors ?





Archives


2016

2017

2018

2019


Nuage de mots




Articles au hasard


La Macumba existe-t-elle vraiment ?

La Macumba existe-t-elle vraiment ?

Une histoire arrivée au Brésil à quelqu'un qui se croyait protégé de la Macumba par ses images de la Sainte Vierge. Maintenant il n'est pas aussi confiant.



Françoise Nyssen, ministre de la Culture, serait liée aux sectes

Françoise Nyssen, ministre de la Culture, serait liée aux sectes

Françoise Nyssen, la nouvelle ministre de la culture du gouvernement Macron, vient d'être qualifiée de plus ou moins liée aux sectes par Mélenchon



La sorcellerie en Côte d'Ivoire

La sorcellerie en Côte d'Ivoire

Une lycéenne est devenue une dangereuse sorcière. Elle se transforme pour déflorer les vierges et commettre d’innombrables méfaits dans la banlieue d'Adbidjan



Des géants trop grands

Des géants trop grands

Les œuvres de science-fiction regorgent d'êtres gigantesques comme King-Kong ou Godzilla. Pourquoi ne peut-il exister d'animaux aussi grands ?