Qu'est-ce que la Wicca ? La définition pour les nuls !

L'origine de la Wicca

Symbole de la Wicca
La Wicca n'est pas à proprement parler une véritable secte. Il s'agit d'un courant de pensée, accompagné de pratiques rituelles, qui a connu une grande expansion depuis les années 1960 et regroupe énormément d'adeptes. Les bases de la Wicca reposent sur différentes doctrines d'origines très diverses :
le druidisme
le chamanisme
le paganisme

La magie s'y retrouve en bonne place à tous les niveaux. D'ailleurs le mot Wicca est lui-même un dérivé du mot anglais « witchcraft  » qui signifie « sorcellerie  ».

Le père fondateur de ce courant spirituel s'appelle Gerald Gardner. Mais qui est-il vraiment ? Le simple fait qu'il existe un homme à l'origine de tout cela nous porte à croire qu'il peut s'agir d'une secte et que Gerald Gardner en est son gourou.

Les publications de Gerald Gardner

Le monde s'est intéressé à la Wicca à la suite de deux publications majeures de Gerald Gardner :
Witchcraft Today en 1954
The Meaning of Witchcraft en 1959

Gerald Brosseau Gardner, Britannique et ancien fonctionnaire douanier, était passionné d’occultisme. Il était proche des rosicruciens et de la théosophie. Dans ces deux livres, Gerald Gardner s'est également beaucoup inspiré de l'œuvre d'Aleister Crowley, un autre auteur passionné d'ésotérisme. Mais il semble mettre de côté le thème de la sexualité pour mettre l'accent sur la nature. De ce fait, la Wicca est une sorte de courant religieux néo païen. Mais il est difficile de parler d'elle en tant que religion car le propre d'une religion est de vénérer des divinités et de posséder un Livre Saint. On ne peut pas considérer Witchcraft Today et The Meaning of Witchcraft comme de véritables Livres Saints comparables à la Bible ou au Coran. La Wicca ne reconnait pas non plus de divinités en dehors de Mère Nature. Mais des dieux lui seront ajoutés de manière un peu fictive, au gré des cercles d'adeptes.


Une néosorcellerie structurée en covens

Les adeptes du wiccanisme se disent héritiers des sorciers et sorcières brûlés sur les bûchers. A ce titre, on parle souvent de la wicca en tant que néosorcellerie. En réalité, le terme de néosorcellerie est abusif puisque la sorcellerie n’a jamais existé avant les apports des sociétés secrètes fondées par des sorciers autoproclamés au cours du XIXe siècle. La Wicca réalise un syncrétisme de diverses croyances et pratiques païennes et occultes pour définir une philosophie libertaire et écologique, centrée autour d’une double divinité (masculine et féminine). Les groupes wiccans se structurent autour de « covens » (ou couvents) supposés exister « depuis la nuit des temps ». Ils sont souvent composés de 13 personnes. La nudité est également une pratique courante dans le cadre de leurs cérémonies cultuelles.

En savoir plus en lisant notre article sur la nudité rituelle.

Quoi qu'il en soit, l'époque des années 1960 et surtout 1970 connait l'émergence de nombreuses mouvances telles que le mouvement hippie, le New-Age et la Beat Generation. Ces nouveaux courants de pensée se répandent comme une trainée de poudre dans tous les pays anglo-saxons. La mouvance Wicca est ainsi emportée dans ce tourbillon de nouveautés et de spiritualités. Chaque individu peut choisir son appartenance à tel ou tel groupe socioculturel émergeant. Certains se tournent vers le Yoga et les pratiques venues de l'Inde ou de la Chine, d'autres rallient la culture hippie, d'autres adoptent le phénomène New-Age et enfin, d'autres s'engagent dans la Wicca. Cette dernière incarne le néo-paganisme très populaire dans les années 1970.

Le néo-paganisme est en vogue

Sorcières wiccanes dans un lac
Sorcières wiccanes au cours d'un rituel dans un lac
La magie est au cœur de cette pseudo-religion et plus particulièrement la magie élémentale. Cette forme de magie repose sur les quatre éléments qui sont l'eau, le feu, l'air et la terre.

La Wicca célèbre des cultes voués à des dieux païens. Tout un système de rituels complexes est inventé (ou réinventé).

Comme dans les anciennes cultures, la divination est très présente dans la Wicca sous forme de différentes « mancies ».

Contrairement aux pratiques sataniques que l'on peut retrouver dans certains courants New-Age, la Wicca est foncièrement tournée vers le naturel, le BIO, le positif et tout ce qui est bénéfique à l'être humain. On pourrait la qualifier de magie blanche mais la Wicca ne se limite pas à la magie de manière ponctuelle : c'est un véritable courant de pensée, une manière d'être au quotidien.

Paganisme
Le paganisme - La communion avec la nature
Le paganisme est une ancienne religion pratiquée notamment par les peuples celtes d'Europe. Il s'agissait d'une religion polythéiste qui reconnaissait donc l'existence de plusieurs Dieux. Le paganisme est caractérisé par la pratique de nombreux rituels destinés à communier avec la nature et les forces divines et spirituelles qu'elle représente.

Ce paganisme a été remis au goût du jour par la Wicca sous une forme plus moderne. C'est ce qu'on appelle le néo-paganisme.

Dans le néo-paganisme toute chose peut devenir une divinité (une pierre, un oiseau, un arbre, etc...). C'est le principe du panthéisme. Selon le panthéisme : tout est divin.

Le néo-paganisme croit en la monade, en l'unicité indivisible. Tout n'est qu'un et tout est relié ensemble. Donc tout fait partie de nous, aussi bien les autres que les choses. Et à l'inverse, nous faisons partie de tout et nous nous retrouvons dans chaque chose qui est une partie de nous et qui contient un morceau de nous même. Là est le principe du monisme qui est une des bases fondamentale de la Wicca.

Dans les années 1960 le néo-paganisme est en pleine expansion. La communication entre les humain est en train de prendre un nouvel essor avec l'invention de nouveaux outils : la télévision en particulier. Voulant encore aller plus loin, les gens se tournent vers le néo-paganisme qui prétend que toute personne peut communiquer avec les esprits.

La guerre au Viêt-Nam déclenche de nombreux mouvements pacifiques et le néo-paganisme séduit beaucoup car il prône la paix mondiale en s'unissant par l'esprit autour des énergies du cosmos.

Il est vrai que les gens fumaient beaucoup à cette époque, et pas uniquement du tabac...


Si vous souhaitez en apprendre plus nous vous conseillons cette page très complète sur le sujet