Aleister Crowley le philosophe scandaleux

Aleister Crowley
Lorsque l'on cherche des images ou des informations sur la magie sexuelle, on tombe généralement sur Aleister Crowley avant tout autre personnage célèbre. Connu dans la presse de son époque comme « l'homme le plus méchant du monde », s'étant auto-proclamé « The Great Beast 666 », Crowley — préférant lui-même qu'on prononce son nom « Crowly » parce que ça rime avec Holy qui signifie « Saint » en anglais — a fait l'objet de beaucoup de scandales et d'indignations morales. Rejetant la prudence de la société victorienne, Crowley a vu la magie sexuelle comme source suprême du pouvoir magique. Contrairement à Paschal Beverly Randolph, Crowley n'a pas préconisé la Magie sexuelle comme se limitant aux liens sacrés du mariage. Au contraire, il en a fait usage pour « outrager » des actes sexuels, comme la masturbation et les relations homosexuelles, ce qui a choqué et horrifié la société britannique de l'époque.

Un déviant hédoniste notoire

Cependant, en dépit d'être le déviant hédoniste sexuel et le rejeton de Satan, tel que présenté par la presse populaire du début du XXème siècle, l'importance et l'influence de Crowley sur l'occultisme occidental ne doit pas être négligée. Son rejet de la morale victorienne et son identification du sexe comme étant la source magique suprême introduit de nouvelles dimensions à l'étude et la pratique de l'occulte. Son étude du bouddhisme et de l'hindouisme transmis de nouvelles idées et techniques qui ont affecté la tradition ésotérique occidentale d'une manière extraordinaire. Ceci fait de lui l'un des personnages les plus influent que la renaissance des traditions magiques ait fait.
 

La vie d'Aleister Crowley

Aleister Crowley
Né Edward Alexander Crowley en 1875, il était le fils d'un père très travailleur et prudent qui était très bien établi dans la classe puritaine de Plymouth. Il a été élevé dans une famille chrétienne stricte à la fin de l'Angleterre victorienne. Crowley, en dehors de ses penchants pour l'occulte et la magie sexuelle, était aussi un poète prolifique et un alpiniste passionné.

Malgré tous ses excès il prenait un certain plaisir des accusations lancées contre lui. Il était, selon Lawrence Sutin, un de ses biographes, un personnage énigmatique, doué et mal compris, et « l'un des rares êtres humains à oser prophétiser un nouveau credo original et à se consacrer à la promulgation de cette croyance  ». Il a étudié à l'Université de Cambridge et a hérité de beaucoup d'argent qu'il a dépensé à parcourir le monde, à la publication de ses œuvres et à se perdre dans ses excès. En beaucoup de points, la personnalité d'Aleister Crowley ressemble à celle de Dominique Straus-Khan.

Il a été initié à l'Ordre Hermétique de l'Aube Dorée, mais sa relation avec l'Ordre et l'un de ses membres fondateurs, Samuel MacGregor Mathers, a pris fin dans la tourmente et la controverse. À partir de 1899, il a commencé à voyager dans des endroits tels que l'Inde et Ceylan où il a étudié l'hindouisme, le bouddhisme et le yoga. Il a également étudié le tantrisme. Bien qu'il n'approchait ses doctrines que sous l'angle naïf et très ethnocentrique des orientalistes de son époque, il a alimenté un intérêt à combiner sa version de la magie, ce qu'il qualifia de « magick », avec des techniques sexuelles.

En 1904, Crowley a reçu une révélation d'une entité appelée Aiwass, que Crowley prétendait être son ange gardien. Aiwass apparut et lui dicta Le Livre de la Loi  qui proclama que Crowley devait être le héraut de la troisième ère de l'humanité – l'Eternité d'Horus. L'infamie de le considérer comme un magicien noir et de le surnommer « l'homme le plus méchant du monde » a été concoctée dans la période des années 1920 quand il a fondé l'Abbaye de Thélème dans une ferme à Cefalu, en Sicile. La règle de cette communauté était « Fais ce que tu voudras ».

Crowley a fait sien l'idéal d'une bonne partie de l’œuvre de Rabelais,
par la création d'une communauté utopique
où tout désir peut être satisfait et chaque impulsion exprimée,
par l'expérimentation libre de l'usage des drogues,
du sexe et de tous les excès physiques.

Dans les années 1940 Crowley avait épuisé tout son argent et sa volonté de puissance. Bien qu'il ait continué à croire au Livre de la Loi  et qu'il pourrait avoir un rôle décisif à jouer dans le futur, il a passé ses dernières années dans une petite maison d'hôtes à Londres. Il était de plus en plus accro à l'héroïne jusqu'à sa mort en 1947.
 

La Thelema

Symbole de la Thelema
Logo de la Thelema
Le Livre de la Loi  fut dicté par une entité dont Crowley prétendait qu'elle répondait au nom de Aiwass. C'est lors de son voyage de noces en 1904 que la révélation lui fut faite. Le Livre de la Loi  est composé de seulement trois chapitres qui furent écrits chacun en une heure à compter d'un chapitre chaque jour les 8, 9 et 10 avril 1904. Le livre a été écrit au Caire, en Egypte.

Après avoir montré ces écrits mystérieux à son Maître Samuel MacGregor Mathers (alors dirigeant contesté de l'Ordre hermétique de l'Aube dorée), ce dernier refusa de les prendre au sérieux. Ce fut la rupture entre Crowley et l'Ordre hermétique. Quelques mois après Crowley fonda son propre système philosophique qu'il baptisa Thelema.

La Thelema est un ordre mystique et religieux qui comprend des idées dérivées de l'occultisme, du Yoga, et du mysticisme oriental et occidental. On peut en apprendre plus en consultant la page de wikipedia consacrée à la Thelema.

Bien qu'il ait fondé son propre système de pensée, Crowley a continué la tradition de la magie sexuelle décrite par Randolph, la Fraternité Hermétique de Louxor et l'Ordo Templis Orientis. En 1910, Crowley s'implique avec l'OTO et il fut bientôt déclaré le Grand Maître Souverain Général de l'Irlande, l'Ioana et de toutes les Iles Britaniques.

Bien que l'OTO pratiquait la magie sexuelle avant l'arrivée de Crowley dans ses rangs, ce dernier avait déjà révélé le secret de la magie sexuelle dans son Livre des Mensonges. Selon Crowley, le secret de la magie sexuelle est donc extrêmement puissant et « si ce secret qui est un secret scientifique a été parfaitement compris il n'y aurait rien que l'imagination humaine ne puisse concevoir et réaliser en pratique ... Si l'on souhaite avoir un élément de poids atomique six fois celle de l'uranium cet élément pourrait être produit. »

Le propre journal de Crowley, Rex de Arte Regia, a énuméré une série de 309 actes de magie sexuelle à des fins à la fois du monde réel et celui de l'au-delà. Aussi, Crowley a écrit une série des rites de l'OTO avec notamment la cérémonie très spectaculaire de la messe gnostique. C'est le plus populaire et le centre de son système mystique de Thélème au sein de l'OTO. Il a également révisé les degrés initiatiques de l'OTO avec le huitième degré constitué d'un rite sexuel auto-erotic, le neuvième d'un rite hétérosexuel et le onzième, qu'il a introduit, d'un rite de relations homosexuelles.

 

Lire la suite ...   


Navigation dans l'article :

Thelema

La vie d'Aleister Crowley

La Thelema


Pour visualiser cet article dans son intégralité vous pouvez le consulter sur l'adresse alternative suivante : Aleister Crowley le philosophe scandaleux




Cet article a été mis à jour pour la dernière fois le 20 Mai 2018, il y a moins d'un an.