La triade Thélémique

Ra-Hoor-Khuit
La triade Thélémique se compose de Nuit, Hadit et Heru-Ra-Ha (Ra-Hoor-Khuit et Hoor-Paar-Kraat). Ce sont aussi les personnages principaux dans le Livre de la Loi qui a été dicté à Aleister Crowley par un être appelé Aiwass. Aiwass s'appelait lui-même « ministre de Hoor-Paar-Kraat », le dieu égyptien du silence. Il a dicté ce livre les 8, 9 et l0 avril 1904 au Caire, en Egypte. Le livre contient le message pour les nouveaux âges.

C'est la base de ce système philosophique qui s'appuie sur la magie sexuelle. Mais pour bien comprendre il convient de s'intéresser à ces trois personnages clés, leur histoire et leurs différences. Ensuite, tout s'éclaire et devient limpide, même si pour certains il faudra relire plusieurs fois.


 

Histoire

Les noms sont presque tous issus de la mythologie égyptienne, babylonienne et chaldéenne. On dit que certaines parties de la connaissance des Atlantes étaient encore présentes dans ces anciennes cultures.

Nuit - la déesse du ciel nocturne

Elle est souvent dépeinte comme une femme dont le corps voûté personnifie les cieux. Elle est la maîtresse des étoiles, qui sont tous ses enfants. Dans un ancien texte égyptien il est dit que vous allez dans sa bouche et sortir à nouveau de son ventre. Par conséquent, elle a été fréquemment dépeinte comme une truie qui mange ses porcelets, et aussi comme une truie allaitante.

Dans la mythologie, elle est aussi la mère du dieu du soleil Ra, des hirondelles dans la soirée qui vont renaître dans la matinée. Sa direction est le nord.

Hadit - la semence créatrice

Le nom vient du chaldéen et il est une forme de Set. Set était pour les habitants de Chaldée le premier et donc le plus ancien des dieux. Le nom de Set, ou Sow, signifie « Noir ». Cela indique non seulement sa nature créatrice, mais aussi sa connexion à Amenta, le monde souterrain. Sa direction est le Sud et son étoile est Sothis (Sirius).

Hadit est généralement dépeint comme un serpent ailé pour symboliser sa convaincante nature créative.

Heru-Ra-Ha - la conquête et de l'enfant victorieux

Heru-Ra-Ha est une divinité composée. Elle représente l'association de Ra-Hoor-Khuit et Hoor-Paar-Kraat.

Ra-Hoor-Khuit rappelle la forme du dieu égyptien Horus, le dieu à tête de faucon, mais également Herakhaty, le seigneur de l'horizon oriental. En tant que Seigneur de l'Orient, il est souvent représenté avec la tête d'un faucon et l'Ihisstab Ankh – la croix décorée. Vous le voyez dans les images comme un faucon aux ailes déployées, il représente le dieu du ciel, où le soleil et la lune forment ses yeux.

Selon une autre version le Dieu Horus égyptien est également le même que Ra, Khephrâ et Atoum, représentant les différentes étapes de la course du soleil. Heru-Ra-Ha dit de lui-même (dans le Liber AL), qu'il était un dieu de la guerre et des conquêtes. Mais cela ne signifie pas forcément que l'on doit tirer et tuer dans une guerre. On pourrait plutôt le voir dans une octave au-dessus de Mars !

Vous serez les conquérants de votre propre vie. Réaliserez votre vrai Moi. Après cela aucun pouvoir dans l'univers n'est en mesure de vous jeter hors de votre chemin.
 

Le jumeau de RHK [rien à voir avec un homme politique connu sous le diminutif de DSK, c'est juste l'abréviation de Ra-Hoor-Khuit] est Hoor-Paar-Kraat. Chez les Grecs il est aussi appelé Harpocrate, le dieu du silence. Il n'est en fait pas directement un frère jumeau de RHK, mais sa forme plus jeune, mais non manifestée. En images, il est présenté comme un petit enfant avec une tête chauve, sur le front duquel tombe une seule mèche de cheveux noirs. L'index gauche est sur la lèvre inférieure (signe de silence), dans la main droite, il tient un fléau et une crosse, les signes de la domination de la lumière supérieure et inférieure. Il se trouve généralement sur un lotus. Cela le protège de son seul ennemi possible, les habitants de l'eau, le crocodile Mako. Chez les Grecs et les Egyptiens Hoor Paar Kraat était aussi le Seigneur de la protection et de la défense. La direction qui lui est associée est l'Occident.

Horus est né de l'union de Nuit et Hadit. Comme Hoor-Paar-Kraat, il est toujours non manifesté, soit au stade de l'embryon ou de son développement. Il se trouve dans une aura bleu pâle en forme d'œuf, semblable à l'enfant qui est protégé dans l'utérus de sa mère de tous les dangers. Est-il suffisamment mûr ? Il se pose comme Heru-Ra-Ha, l'œuf de protection. Il s'est développé de l'enfant silencieux vers le Victorieux, l'enfant gagnant. Nuit et Hadit sont assimilés par Aiwass à Anu et Adad, la déesse de l'unité des Sumériens et le mâle supérieur.

Le Zwi voit le jeu de Nuit et Hadit

Nuit et Hadit, tel qu'ils se produisent dans le Liber AL, sont deux infinis ne pouvant exister séparément. Nuit est l'extérieur infini et Hadit fait référence à l'intérieur infini. A. Crowley écrivit :

Le but de ce livre est de réduire la théologie à l'intermède de la dyade Nuit et Hadit, qui sont considérés comme complémentaires, comme divisés en rien, pour l'amour de l'amour, pour avoir la chance des l'association des deux équivalents.
 

(1) + (-1) = 0

Nuit et Hadit sont donc ici des termes techniques dans lesquels peuvent être englobées beaucoup de significations.

Par exemple Nuit est la question et Hadit est le mouvement. Ils sont entre eux comme le nom et le verbe, comme le Tao et le Teh de la philosophie chinoise, le Ying et le Yang.

Nuit - Hadit - Ra-Hoor-Khuit

Nuit, Hadit et RHK sont considérés comme opposés. Pourtant, ils forment dans leur ensemble une unité. Ils sont comme femme - homme - enfant; trois personnes, mais aussi une famille.

Nuit est l'infini, le tout. Hadit est le point infini, la semence créatrice dans les mariages, la véritable volonté. Hadit est le sujet, Nuit est l'objet. Pour tenter d'expliquer, rien ne vaut un exemple :
Dans chaque action la décision du magicien Hadit sera la création d'un aspect correspondant à Nuit ainsi qu'un résultat (Heru-Ra-Ha). L'association doit être un acte d'amour, guidé par un acte de vérité. Autrement dit, vous devez vraiment croire en elle, et l'ensemble de l'opération doit être sous le contrôle de la volonté. Le résultat d'une telle association sera Heru-Ra-Ha, qui est divisé en deux parties.

Heru-Ra-Ha = Ra-Hoor-Khuit et Hoor-Paar-Kraat
Heru-Ra-Ha est :
Ra-Hoor-Khuit = Création
et
Hoor-Paar-Kraat = le subconscient

HPK est le frère cadet de RHK. Dans son état HPK est l'enfant dans l'œuf, l'enfant (l'idée) devant encore être modifié, mais l'état de RHK se manifeste et ne peut pas être changé.
HPK – le silence de la germination et de la vie potentielle
RHK – l'aspect positif ou manifesté de HPK

Donc, il est l'enfant de Nuit et Hadit, et en tant que tel le résultat d'une union de deux contraires. Il est le moment présent, le maintenant, le moment de vérité qui éclaire le mécanisme de la manifestation. Dans le sens magique RHK symbolise l'enfant ou l'événement, né par un acte d'amour sous le contrôle de la volonté (par exemple, grâce à la magie sexuelle).

Hoor-Paar-Kraat est le résultat avant la manifestation et Ra-Hoor-Khuit après la manifestation.

RHK est également synonyme de l'état de pleine conscience, pour être placé dans cet âge à la perfection. Si les Egyptiens l'ont confondu avec le soleil, les kabbalistes le considèrent comme Tiphareth, la conscience pure, le moi, l'ego, le JE.

Tout ceci est la base de la magie sexuelle du système philosophique de la Thelema. Et on y retrouve des correspondances avec les chakras et le tantrisme.

Synonymes :

Hadit  : Sujet - Phallus - Lion (sang) - Alchimie : Soufre - feu
Nuit : Object - Cercle - Adler (larmes) - Alchimie : Sel - eau
Ra-Hoor-Khuit : Création - enfant (Azoth) - Alchimie : Mercure - air
Hoor-Paar-Kraat : Subconscient - sel - Terre

Hadit = Homme - Bête - "Moi"
Nuit = femme - Babalon - amour
Ra-Hoor-Khuit = enfant - Elixir (Azoth)

Dans le Tantra :
Hadit = Chakra Muladhara (chakra sexuel)
Nuit = Sahasrara (chakra couronne)
RHK = Chakra Anahata (chakra du coeur)