La magie cabalistique

Magie cabalistique
Puisant ses origines dans de nombreux manuscrits hébreux de l'Antiquité, la magie cabalistique est respectée sur tous les continents. On peut se montrer admiratif à l'égard des personnes qui se lancent dans la démarche de l'étude de la Kabbale car l'apprentissage peut prendre des années. Il est réalisé par des initiés qui traversent différentes étapes initiatiques pour gravir les échelons de cette connaissance presque « divine ».

Pour le profane la magie cabalistique peut être perçue comme une série d'invocations aux anges et quelques formules magiques gribouillées sur de vieux grimoires avec des symboles cabalistiques. Ce serait un grand tort et une offense de la réduire à si peu de choses.

Voyons d'un peu plus près en quoi consiste la véritable magie cabalistique...


 

Les cabalistes du Moyen-Âge

Kabbaliste du Moyen âge
Nombreux sont les cabalistes médiévaux qui se sont entièrement consacré à l'étude de la Kabbale pour des applications magiques. La base de leurs études se trouve bien évidemment dans les Écritures. Les bases de leur magie proviennent du Roi Salomon qui était considéré comme un grand magicien. C'est lui qui est à l'origine de la magie cérémonielle, parfois appelée magie Salomonienne. Mais la magie cabalistique n'est qu'une branche de cette grande famille et elle a connu sa propre évolution et ses spécialistes.

La magie talismanique se rapporte aux talismans qui sont bien souvent gravés avec des signes cabalistiques. Si cette magie concerne avant tout l'objet consacré en lui-même, la magie cabalistique s'intéresse beaucoup plus aux symboles qui figurent sur l'objet.

Il faut cependant noter que beaucoup de cabalistes du Moyen Âge se sont détourné de la pure magie bénéfique pour devenir des sorciers noirs. Sans doute ont-ils pensé que le chemin de la sagesse et de la connaissance était trop compliqué à suivre et qu'il était beaucoup plus simple et surtout rapide de basculer dans la sorcellerie. Ils se sont écarté du noble chemin du Sepher Yetsirah, le livre d'Abraham, pour sombrer dans le démonisme et le satanisme.

Beaucoup ont aussi dévié sur la voie de l'alchimie et de la recherche de la pierre philosophale. Ils utilisaient bien entendu leurs connaissance en Kabbale pour atteindre leur but qui était à la fois la transmutation des métaux en or et la découverte de l'élixir de jouvence qui leur apporterait la vie éternelle.

Consultez notre article sur : Le Splendor Solis, un livre d'alchimie

Beaucoup de magiciens du Moyen Âge ont tenté de remplacer les miroirs magiques, les épées, les baguettes magiques et les poignards consacrées et autres cercles de protection, traditionnels de la magie cérémonielle, par quelque chose de plus spirituel qu'apportait la Kabbale. Ils devinrent mystiques et recherchaient l'élévation spirituelle individuelle au travers de la magie cabalistique.

La magie de la Kabbale

Des symboles cabalistiques
Pour beaucoup de gens qui n’ont pas encore étudié la Kabbale, cette dernière ne représente qu'un substitut de sorcellerie, une théorie qui ne découle sur rien de réellement pratique. Ils ne voient dans la Kabbale qu'une sorte de pratique purement spirituelle qui est destinée à entrer en communication avec les anges. Ils confondent la Kabbale avec la théurgie.

Il est vrai que les anges sont souvent invoqués dans la Kabbale magique, mais ils le sont pour des raisons bien pratiques et pas uniquement théoriques. Les secrets de cette magie requièrent un très long apprentissage rigoureux. Ces enseignements ne sont pas donnés à tous. Il existe plusieurs écoles et les champs d'applications possibles sont très étendus. La magie cabalistique est très puissante et il ne faut pas oublier qu'il s'agit d'une pratique ancestrale qui a maintes fois fait ses preuves.



Dès lors que l'on s'intéresse à la magie de la Kabbale, il faut commencer par choisir son « école ». Il en existe beaucoup et chacune prône l'apprentissage des secrets de la création et la raison de la présence de l'homme sur la Terre. Chacune donne accès aux étapes spirituelles les plus élevées. La Kabbale colporte l'amour et l'humilité mais aussi le développement personnel. Les praticiens peuvent atteindre des niveaux de conscience très hauts. Mais l'initiation est ardue et nécessite de nombreuses années d'apprentissage strict. C'est sans doute pourquoi beaucoup abandonnent en cours de route et se tournent vers la facilité de la magie noire.

La magie cabalistique consiste à faire appel aux anges, qui sont au nombre de 72, afin de leur demander de l'aide. Chaque ange œuvre dans un domaine particulier de l'existence dans lequel il est spécialiste. Pour toutes les questions d'amour il faut par exemple évoquer l'ange Lelahel.


La magie cabalistique est née de la magie juive de l'Antiquité. La Bible fait allusion à cette magie très puissante à plusieurs reprises. Mais les ouvrages les plus réputés concernant la Kabbale sont le Talmud et le Livre du Zohar. Pour ce qui concerne plus précisément la magie, les Clavicules de Salomon constituent une référence reprise dans de nombreux autres livres tels que le Lemegeton.


 

Lire la suite ...   


Navigation dans l'article :

 Début : La magie cabalistique

 Les cabalistes du Moyen-Âge

 La magie de la Kabbale


Pour visualiser cet article dans son intégralité vous pouvez le consulter sur l'adresse alternative suivante : La magie cabalistique


Retour à la catégorie : Magie bénéfique



Cet article a été mis à jour pour la dernière fois le 25 Décembre 2018, il y a moins d'un an.