Fabriquer une baguette magique

Les deux principaux instruments d'un magicien sont la baguette et l'épée. La baguette attire et rassemble. L'épée repousse et dissout.

Baguette magicien

La baguette est généralement fabriquée en bois. C'est un bâton de commandement, un sceptre.

Voici comment il faut procéder pour la confectionner soigneusement afin qu'elle soit puissante :

La fabrication d'une baguette de magicien

On coupera une branche de sureau de la grosseur de deux doigts environ et d'une longueur équivalente à celle de l'avant-bras, main comprise. On aura pris la précaution de choisir une branche sans nœud, si possible.

C'est là qu'intervient ensuite l'opération la plus délicate.

On introduira un fil de cuivre, préalablement chauffé, pour détruire progressivement la moelle de la tige. On tiendra ce fil de cuivre avec une étoffe de laine assez épaisse pour ne pas prendre le risque de se bruler.

Un fois la branche nettoyée de toute sa moelle il faut la laisser sécher pendant une lunaison, c'est à dire environ un mois.

Quand la branche est sèche il faut alors arrondir les deux extrémités en forme de demi-sphère. Pour cela on introduira à nouveau un fil de cuivre, plus gros, d'un diamètre de quatre à cinq millimètres. Il sera ensuite soigneusement poli aux deux côtés pour former une courbe sphérique qui épouse parfaitement les extrémités de la baguette. Le fil de cuivre ne doit pas dépasser.

La baguette pourra ensuite être polie avec précaution avec du papier abrasif très fin. Mais en la polissant il est très facile de l'abimer. C'est donc selon votre convenance. Personnellement je trouve que l'écorce apporte un peu plus d'authenticité et de rugosité. Mais une baguette bien lisse, ça en jette. Si vous prévoyez d'enlever complètement l'écorce, le choix de la branche est plus délicat car il faut prévoir à ce qu'elle soit plus grosse mais qu'elle finisse quand même en pointe après une longueur d'avant-bras.

L'époque propice à la cueillette

C'est aux mois de juin-juillet qu'il convient d'opérer. Trois jours environs après la nouvelle lune astronomique, à la noéménie, quand la lune forme un croissant très délié.

C'est par temps sec qu'il faut procéder à la cueillette. Pendant une belle journée ensoleillée, on ira reconnaitre l'arbre et la branche à cueillir. Durant la nuit qui suivra, on pourra couper la branche qui sera notre future baguette. A vrai dire, il est préférable de la couper à mi-nuit, c'est à dire à l'heure médiane entre le lever et le coucher du soleil. Ca doit faire quelque chose comme une heure du matin, suivant la date à laquelle on opère.

Les accessoires nécessaires

La baguette de magicien ne doit pas être cassée ou arrachée de l'arbre, mais bien coupée, franchement et proprement. Je vous rassure, le sureau est un arbre très souple qui se coupe très facilement quand on a les bons outils.

Il faudra donc se procurer préalablement un bon couteau pliant à une seule lame. Je vous vois déjà arriver avec votre Couteau Suisse et son tire-bouchon. Non. C'est sérieux. Un couteau pliant à une seule lame. Un Opinel avec son manche en bois fera par exemple parfaitement l'affaire et ce n'est pas très onéreux à l'achat.

Il vous faut également un carré d'étoffe de laine d'environ 75 cm de côté, de couleur grise ou noire, mais unie, sans dessins. Ce n'est pas encore le carnaval.

Cette étoffe servira dans un premier temps à envelopper la baguette. C'est pour cela qu'elle est si grande. Elle sera ensuite utilisée comme gant de protection pour l'opération délicate de l'introduction du fil de cuivre brulant à l'intérieur de la baguette.

Il vous faut aussi un marteau d'ajusteur d'environ 500 grammes.

Tous ces objets doivent être achetés neufs et ne pas avoir été utilisés pour d'autres usages car ils pourraient contaminer votre baguette magique qui doit être parfaitement pure.

Par la même occasion vous pouvez aussi vous procurer un coffre en bois, assez grand, ayant au moins les dimensions suivantes :
50 cm de longueur,
30 cm de largeur,
30 cm de hauteur.

Ce coffre servira simplement à ranger tous vos accessoires. N'y voyez pas une quelconque magie là dedans.

Bien entendu, il vous faudra également acheter un réchaud de camping. C'est à l'aide de ce réchaud que l'on fera chauffer le fil de cuivre.

Ce dernier sera de cuivre rouge bien entendu. Le cuivre jaune est aussi appelé laiton et c'est un alliage de cuivre et de zinc. Ca ne peut donc pas fonctionner.

Pour l'allumage du réchaud il est préférable d'utiliser des allumettes mais attention à ce qu'elles ne soient pas soufrées car le soufre possède des propriétés magiques qui pourraient bien fausser les qualités de votre baguette magique que vous avez pris tant de soin à fabriquer.




Lire la suite ...   


Navigation dans l'article :

La baguette magique

La fabrication d'une baguette de magicien

L'époque propice à la cueillette

Les accessoires nécessaires


Pour visualiser cet article dans son intégralité vous pouvez le consulter sur l'adresse alternative suivante : Fabriquer une baguette magique




Cet article a été mis à jour pour la dernière fois le 17 Décembre 2018. Il est à jour.