La sorcellerie d'amour Egyptienne

Magie Egyptienne
Les rituels affectifs égyptiens sont les plus anciens sorts d'amour qui aient jamais existé sur Terre. Alors que la magie elle-même est intemporelle (Les Egyptiens ont dit qu'elle était plus âgée que les dieux eux-mêmes), l'Egypte a été le premier endroit où les rituels et les sorts ont été rassemblés au sein d'une seule et unique tradition magique.

Dans les millénaires qui suivent, la sorcellerie égyptienne est devenue un fondement de la plupart des écoles européennes de magie, y compris la tradition hermétique renommée, c'est à dire l'Alchimie. Bien sûr, les sorts d'amour ne sont qu'une petite partie de l'héritage magique égyptien, mais une étape importante.

 
 

Elle respecte les lois de la magie

Magie d'amour Egyptienne
Les sorts d'amour égyptiens sont conformes à la règle du triple retour et toutes les autres lois de la magie, mais ils sont également façonnées par les règles propres à la sorcellerie égyptienne. Tout d'abord, la magie Égyptienne considérait la magie comme un phénomène unique, sans aucune distinction entre la magie blanche et noire. Le caractère « bon » ou « mauvais » d'un sortilège dépend essentiellement des intentions du lanceur de sort. Si ce dernier est malintentionné, il jettera un sort maléfique afin d'accomplir ses sombres desseins. En revanche, si le praticien est animé de bonnes intentions, le sort lancé aura un caractère bienveillant et bénéfique. Cette absence de frontière entre les « bons » et les « mauvais » rituels persiste encore aujourd'hui. En tant que tel, les effets des sorts d'amour dépendent de qui les manie. Bien entendu, la règle du triple choc en retour s'applique toujours, les lanceurs de sorts de magie noire sont donc susceptibles de souffrir grandement pour avoir utilisé abusivement ces sorts. C'est ce qu'on appelle le choc en retour ou encore « l'effet boomerang ».

 

La magie de Cléopâtre

La légende de Cléopâtre n’a cessé de fasciner depuis des siècles. Cette reine d’Égypte est surtout célèbre pour son fameux nez et sa beauté légendaire. Elle a su convoiter le cœur des plus grands hommes de l’histoire tel César ou encore Marc Antoine.

En Ancien Égyptien, « Cléopâtre » signifie « la gloire de son père » . Elle était une femme déterminée qui avait le goût du beau. Véritable séductrice, elle aimait être la plus belle. Toutes ses parures étaient d’une infinie beauté, toutes confectionnées avec les plus belles pierres de l’époque. A cela il faut ajouter l’élégance et la prestance qui étaient les véritables armes de Cléopâtre.

Mais pour s'aider dans ses fonctions elle savait s'entourer d'une pléthore de conseillers et également des plus grands magiciens de l'époque qui lui ont préparé des charmes et des potions efficaces encore utilisés de nos jours.

La Magie de Cléopâtre est considérée comme l'une des magies d'amour les plus puissantes au monde. Il n'y a que les rituels d'amour faisant parties de la célèbre magie de Cléopâtre qui sont considérés par les sorciers et les sorcières comme vraiment efficaces et puissants car cette magie fonctionne sous les principes de la puissante magie sexuelle. Ce sont des rituels d'amour qui fonctionnent. Dans la littérature on retrouve régulièrement deux rituels célèbres provenant de la magie d'amour de Cléopâtre : ce sont le « Bain magique de Cléopâtre » et le « Grand Rituel Secret de Cléopâtre ». Tous deux sont souvent décrits en détails dans la plupart des grimoires sérieux traitant de cette puissante magie d’amour. Ces rituels sont cependant compliqués à mettre en œuvre car il est connu que Cléopâtre prenait des bains de lait d'ânesse. Elle y faisait infuser du miel et des herbes ou des pétales de fleurs.

Le « Grand Rituel Secret de Cléopâtre » est basé sur le principe de la magie sexuelle. Il est utilisé quand on n'a plus de contacts avec la personne dont on regagner l'amour. C'est un rituel de retour d'affection. On doit se faire aider par un sorcier ou une sorcière compétente pour accomplir ce rituel.

Un sort d'amour Egyptien récemment retrouvé

Un sort d'amour magique a récemment été décodé par Korshi Dosoo, chargé de cours à l'Université de Strasbourg. Il a été publié dans Journal of Coptic Studies. Ce sort énonce les instructions simples permettant de découvrir quelqu'un de spécial qui cherche aussi l'amour, même si ni elle ni sa famille ne veulent rien avoir à faire avec vous. Il s'agissait d'un ancien papyrus copte égyptien retrouvé bizarrement en Australie à l'Université Macquarie de Sydney.

Les textes littéraires chrétiens d'Egypte qui mentionnent des sorts d'amour impliquent souvent que le problème n'est pas que la femme n'aime pas l'homme en tant que tel, mais qu'il n'a pas accès à elle. Parce qu'elle est une jeune fille célibataire protégée et isolée par sa famille, ou déjà mariée à quelqu'un d'autre.

Le christianisme copte remonte traditionnellement à l'an 42 après JC, alors qu'il était présumé avoir été fondé par Saint-Marc, l'un des douze apôtres et l'auteur de l'Évangile du Nouveau Testament qui porte son nom. La langue égyptienne copte dans laquelle le papyrus est écrit contient des lettres grecques qui ont été ajoutées lorsqu'elle est devenue une langue écrite. Ce papyrus date d'environ 1300 ans.

Alors que les mots du sort sont la clé, Dosoo a expliqué à Live Science que la partie la plus importante du papyrus était l'image dessinée de « deux créatures ressemblant à des oiseaux, possiblement reliés avec un pénis ». Une créature semble piquer son bec dans le bec de l'autre, qui a l'air d'avoir un clou dans la tête. Dosoo pense que les deux créatures sont un homme et une femme et l'image pourrait symboliser un couple ayant besoin d'un sort d'amour magique.

Malheureusement, le texte complet du sort n'a pas la même forme que l'image étrange. Dosoo a réussi à traduire des phrases telles que « Je vous appelle… qui est le Christ, le dieu d'Israël… », « vous allez vous dissoudre » et « chaque enfant d'Adam… ». Le papyrus semble être une page d'un grimoire de magicien ou éventuellement même un catalogue de services.

On n'a aucune trace de l'origine de ce sort égyptien ni comment il a pu se retrouver en Australie. Quoi qu'il en soit, ce sort d'amour est une combinaison intéressante entre l'Égypte, la Grèce, le christianisme et la magie.


Lire la suite ...   


Navigation dans l'article :

 Début : Sorts d'amour Egyptiens

 Elle respecte les lois de la magie

 La magie de Cléopâtre

 Un sort d'amour Egyptien récemment retrouvé


Pour visualiser cet article dans son intégralité vous pouvez le consulter sur l'adresse alternative suivante : La sorcellerie d'amour Egyptienne


Retour à la catégorie : La magie rouge (suite)



Cet article a été mis à jour pour la dernière fois le 16 Novembre 2018, il y a moins d'un an.