Les Eléments Magiques

Eruption volcanique
Pour tout magicien, toute la magie est basée sur les quatre éléments, à savoir : Air, Feu, Eau et Terre. Les anciens philosophes de l'occulte et les druides affirmaient que toute vie est faite avec ces quatre éléments et que, sans eux, la vie ne pourrait exister. Tan o Tiene (Feu, dans l'ancienne langue des Celtes) était considéré comme le plus sacré car il était le plus proche de l'énergie pure.

Toute la Création, le Macrocosme comme le Microcosme, est le produit de l’action de ce qu'on appelle les Éléments. Jusqu’à présent, la littérature occulte en a peu fait état. Nous allons ici aborder ce domaine mystérieux et lever le voile qui a été jeté sur ces Lois essentielles. Sachez seulement qu'il est difficile d’enseigner ceci à un non Initié de sorte qu'il sache simplement ce que sont ces Éléments mais également qu'il connaisse leur action respective et plus tard qu'il puisse les utiliser à bon escient.
 

Tout l’Univers est semblable aux rouages d’une gigantesque horloge dont chaque partie est indissociable des autres. Même la notion de "Divinité", cette dernière étant imaginée par les hommes comme un Être Suprême, implique une vision fragmentée de ce qu’Elle est en réalité : elle englobe plusieurs aspects qui se rapportent chacun aux Éléments. Ces quatre éléments correspondent aux quatre directions de notre monde physique, les points cardinaux, aux quatre coins de l'univers, aux quatre vents et, plus important encore, aux quatre quadrants du cercle magique. L'eau et la Terre étaient considérées comme des énergies féminines, et le Feu et l'Air, masculin.

Le vieux nom gaélique pour désigner les quatre points cardinaux s'appelait Cuatro Aires, et ses définitions générales étaient à l'origine basées sur les vents dominants qui existaient en Angleterre. En Ecosse, les mots gaéliques qui correspondaient à ces points étaient aet, Est; deas, Sud; Iar, Ouest et Tatath, Nord.

Dans les plus anciens écrits de l’Orient, les Éléments sont appelés Tattwas. La littérature européenne se contente de les mentionner uniquement pour attirer l’attention sur leurs effets bénéfiques et mettre en garde contre leurs influences maléfiques. En effet, des actes précis peuvent être entrepris sous l’influence d'un seul ou de plusieurs Tattwas. On ne saurait douter de l’exactitude de ce fait, mais tout ce qui a été publié à ce jour ne mentionne qu’un aspect dérisoire de leurs pouvoirs.
 

Le Tarot

Les joueurs de cartes connaissent bien ce jeu qui se pratique en Europe depuis la Renaissance. On y joue à quatre ou parfois à cinq à l'appel au Roi. Mais ce n'est pas le propos de cet article, pas plus que du Tarot utilisé en voyance par les diseuses de Bonne Aventure. Le Tarot est historiquement un livre recelant les plus grands mystères de la Création et dont l'étude de son symbolisme conduit à l'Initiation.

Le plus ancien livre de Sagesse, le Tarot, renferme la grande Science secrète des Éléments dont la connaissance et la maîtrise sont représentées par le Premier Arcane, le Bateleur ou Mage. Sur cette première lame, le Glaive symbolise le Feu, le Bâton l’Air, la Coupe l’Eau et le Denier la Terre. On voit donc que dès les Mystères antiques, le Bateleur fut choisi comme symbole de la Première lame et, de ce fait, la maîtrise des Éléments fut considérée comme la première épreuve initiatique du savoir.

En l’honneur de cette Tradition, il faut consacrer aux Éléments la plus grande attention car, ainsi que nous le verrons par la suite, ce savoir est le moyen universel permettant la résolution de tous les problèmes.

Les Eléments

Les quatre éléments sont constitués par les forces et les énergies qui composent l'univers et tout ce qu'il contient et ont des influences à la fois dans nos personnalités et dans la magie. Et, en plus de la force, ils ont des formes. Chacun de ces éléments est connu pour ses propres qualités, natures, manières et buts magiques; ils ont tous des traits négatifs et positifs. Le rituel magique invoque chacun de ces royaumes élémentaires et son chef pour protéger le quadrant du cercle correspondant. Par conséquent, il est important de comprendre en quoi consiste chaque élément et ce qu'il fait.

Dans la magie cérémonielle et la Wicca, chaque élément est lié à une couleur :
Est, jaune;
Sud, rouge;
Ouest, bleu
et nord, vert.

Voici maintenant la classification des Éléments (Tattwas), selon la Tradition Hindoue :
- Akâsha = L'Éther (la substance divine)
- Tejas = Le Feu
- Apas = L'Eau
- Prithivi = La Terre
- Waju = L'Air

Selon cet Enseignement, les Quatre Tattwas les plus denses sont issus du Cinquième Tattwa, l’Akâsha. Celui-ci est, par conséquent, le Principe primordial et nous devons considérer ce cinquième Élément comme la Cinquième Force ou Quintessence. Il s'agit de l’Élément le plus subtil.

Les propriétés spécifiques de chaque Élément sont précisées dans les paragraphes suivants afin que les érudits qui veulent les utiliser dans leur domaine de prédilection, que ce soit la chimie, la médecine, l'occultisme, la magie, le mysticisme, la Kabbale, l'alchimie, etc..., puissent en faire bon usage.

Le Feu : le premier des Eléments

Feu de forêt
Le Feu, " Tejas " selon les Orientaux, est né de la source éthérique qui est la cause et l'origine de tous les autres éléments. Le Feu est considéré comme étant le Premier de ces Éléments. A l’instar de tous ceux-ci, il ne se manifeste pas seulement sur notre plan matériel mais dans tout ce qui fut créé.

Les propriétés fondamentales du Feu sont la Chaleur et l’Expansion ; c’est pourquoi, au commencement du Monde, le Feu et la Lumière surgirent des ténèbres et qu’il est écrit dans la Bible :

  Fiat Lux ! - Que la Lumière soit !
 

Le Feu est donc de toute évidence l’origine de la Lumière.

Chaque Élément possède deux polarités, l’une de nature active et l’autre de nature passive. Le plus et le moins. La polarité positive est toujours constructive, créatrice et productive. La polarité négative, est, au contraire, déstructurante et destructrice. Il faut donc perpétuellement tenir compte de ces deux propriétés fondamentales qui se retrouvent dans chaque élément. Les religions ont toujours attribué le bien à la polarité active et le mal à la polarité passive. Mais en vérité il n'existe aucune chose telle que le bon ou le mauvais. Ce ne sont que des conceptions humaines. Dans l’Univers il n'existe ni bien ni mal parce que tout a été créé selon des lois immuables. En celles-ci se reflète la Volonté Divine et c’est seulement par la connaissance de ces règles que nous pouvons nous approcher de Dieu.

Ainsi qu’il a déjà été dit, le Feu a la propriété d’être expansif et cette expansion se manifeste par le Fluide Électrique. Par cette expression, l'électricité est matérialisée et possède une certaine analogie avec tout ce qui est de nature physique. Le Feu possède la qualité d'expansion qui est synonyme d'extension et de dilatation. Le principe élémentaire du Feu est actif et latent dans tout ce qui fut créé ; il est donc en chaque chose appartenant à l’Univers, à commencer par le plus petit grain de sable jusqu'à la substance la plus sublime, qu'elle soit visible ou invisible.

L'élément Feu gouverne le quadrant Sud du cercle magique. Chez les Celtes, son chef est Djin (Di-Yin), qui contrôle les salamandres, les dragons qui enflamment et les gens des rayons du soleil. Sa couleur est le rouge enragé, considéré comme chaud et sec.

Les associations positives du Feu se font avec : le midi, l'été, le poignard et l'épée, les bougies, tout type de feu bénéfique, le Soleil, les étoiles, le sang, l'enthousiasme, l'activité, le courage, l'audace, la volonté et la capacité de leadership.

Les associations négatives sont avec : la haine, l'envie et la jalousie, la peur, la colère, la guerre, l'ego, les conflits, les volcans, la foudre et tout type de feu maléfique.

Pour les Celtes, la couleur rouge représentait le soleil levant; blanc à midi; gris, au crépuscule et noir, à minuit. Ces couleurs se retrouvent dans celles qu'ils attribuaient aux éléments. Bien que les anciens Celtes connaissaient parfaitement les forces et les énergies des éléments, les couleurs pour eux étaient différentes de celles de la Wicca :
Est, rouge;
Sud, blanc;
Ouest, gris
et nord, noir.
 

L'Eau

Vagues contre un phare en Bretagne
Dans le paragraphe précédent nous avons étudié l'origine et les propriétés du feu. Nous allons maintenant aborder l'élément opposé : l'Eau. Tout comme le Feu, l’Eau provient également de l’Akâsha, la Source Divine Ethérique. Mais en comparaison au feu, l'eau possède des propriétés diamétralement opposées : le Froid et la Contraction.

L’Eau possède également deux pôles. Le pôle actif est positif, constructif, vivifiant, nourrissant et protecteur, tandis que le pôle passif est semblable à l'incendie : destructeur. Il correspond à la dissolution, la décomposition, la fermentation.

Puisque la Contraction est la propriété principale de l’Élément Eau, il en découle le fluide Magnétique.

L’Eau, tout comme le Feu, est présente dans toutes les régions de l'Univers. Selon les Lois de la Création, le Feu ne serait pas en mesure d'exister s'il n'y avait pas son contraire, l'Eau. L’un ne pourrait subsister sans l’autre. Ces deux Éléments, le Feu et l’Eau, sont les Éléments de base à partir desquels toute chose a été créée. En conséquence, nous devons toujours considérer ces deux Éléments principaux et leur manifestation respective, le fluide Électrique et le Fluide Magnétique qui représentent les polarités contraires.

L'élément Eau gouverne le quadrant Ouest du cercle magique. Chez les Celtes, son patron est Niksa, qui s'occupe des nymphes, des ondines, des sirènes et des gens des fontaines, des lacs, des étangs et des rivières. Sa couleur est le bleu qui représente le froid et l’humidité. Il a des associations positives avec : Le coucher du soleil, l'automne, le calice et le chaudron, toute forme d'eau bénéfique, la compassion, la paix, le pardon, l'amour et l'intuition. Ses associations négatives sont : les inondations, les tempêtes de pluie, les tourbillons, toute forme d'eaux malignes, la paresse, l’indifférence, l’instabilité, le manque de contrôle sur les émotions et l'insécurité.
 

L'Air

Eoliennes
Un autre Élément dérivé de l'Akâsha est l'Air. Les initiés ne considèrent pas cet élément comme un élément réel mais ils vont lui accorder un rôle de médiateur entre l'Élément Feu et l'Élément Eau. D'une certaine façon, l'Air établit un équilibre neutre entre les propriétés actives et passives de l'Eau et du Feu. Grâce à toutes les interactions entre les différentes propriétés de ces éléments, l'ensemble de la vie est devenu Mouvement.

Dans son rôle de médiateur, l’Air a hérité du Feu la propriété de Chaleur et l'Eau lui a communiqué la propriété d'Humidité. Sans ces deux qualités, toute vie serait inconcevable. Celles-ci constituent les deux polarités de l’Air : le côté positif donne la vie alors que l'aspect négatif est destructeur.

A ce stade, il est nécessaire de préciser que les Éléments auxquels nous faisons référence ne sont pas le feu, l'eau et l'air habituels. Ceux-ci ne représentent qu'un aspect grossièrement matériel. Ici, si vous ne l'avez pas encore compris, nous sommes en train de décrire les Propriétés Universelles des Éléments, c'est-à-dire, non pas sur un plan bassement matériel, mais également dans des plans spirituels plus élevés. Cette précision est nécessaire pour ceux qui commencent à décrocher.

L'élément aérien régit le quadrant est du cercle. Son chef est Paralda, qui contrôle les sylphes, les zéphyrs et les esprits de la nature ou des fées. Sa couleur est jaune rabique, ce qui est considéré comme chaud et humide.

Des associations positives d'air se font avec : le lever du soleil, le printemps, l'encens, la baguette magique, les nuages, la brise, le souffle, l'optimisme, la joie, l'intelligence, la rapidité mentale et l'air bénéfique.

Les associations négatives lui sont : la frivolité, les potins, l'inconstance, le manque d'attention, la vanité, la négligence, la vantardise, les tornades, les ouragans et l'air destructrice sous n’importe quelle forme.
 

La Terre

Naissance de la vie sur Terre
Nous avons dit que l’Air n’est pas véritablement un Élément et cette affirmation vaut aussi pour la Terre. Cela signifie que la Terre est née de l'interaction entre les trois premiers Éléments. Il s'agit du dernier Élément de la Création, formé par la solidification des trois autres. C'est d'ailleurs cette qualité spécifique qui donne une forme concrète aux trois Éléments précédents.

Avant l'apparition de l'Élément Terre, les trois premiers éléments étaient infinis et se trouvaient partout dans l'Univers. Ils ne possédaient aucune limite, aucun poids, aucune durée. La solidification des éléments apporta avec elle les notions d'espace, de poids et de temps.

L’action réciproque des trois Éléments, jointe à celle de la Terre, est devenue quadripolaire. Nous avons affaire à présent à un aimant à 4 pôles. Le fluide qui caractérise l'Élément Terre est électromagnétique. Toute la vie créée peut donc être expliquée par le fait que tous les éléments sont actifs à l'intérieur du quatrième, à savoir l'élément Terre. Par la réalisation de cet ultime élément la Création s'est concrétisée :

  Que cela soit !
 

Vous comprenez mieux à présent sur quoi reposent les grands principes élémentaires de la magie et quels sont les effets des Éléments sur l'Univers tout entier.

L'élément Terre régit le quadrant Nord du cercle. Son chef chez les Celtes est Ghob, qui parfois s'appelle Ghom, qui est celui qui s'occupe des gnomes, des nains et des gens des rayons de Lune. Sa couleur est le vert foncé transparent, qui est froid et sec. Associations positives : minuit, hiver, pentacle, sel de rites, gemmes, montagnes, grottes, sol, respect, résistance, responsabilité, stabilité, persévérance et but dans la vie . Les points négatifs sont : la rigidité, le manque de volonté de changer ou de voir l'autre côté des problèmes, l'entêtement, le manque de conscience, l'hésitation, les tremblements de terre et les glissements de terrain.
 

Le cinquième élément

Le cinquième élément ou esprit (nyu pour les druides) domine le centre du cercle, servant d'équilibre pour les quatre autres. En invoquant l'Esprit ou les dieux, nous pouvons mélanger les éléments pour obtenir la manifestation désirée.

Les esprits ou les êtres des Éléments ont été connus par de nombreuses cultures, en particulier par les Grecs et les Romains, d'où viennent les noms que nous leur donnons maintenant. En grec, gnoma (les gnomes) signifie « connaissance » ou « ceux qui savent ». Unda (ondina, en latin) signifie vague et créature des vagues. Le mot grec silphe (silfo et sílfide) a servi à désigner le papillon ou quelques êtres aux ailes très fines. Salambe (en grec, salamandra) signifiait la maison ou la cheminée, bien que l'être réel ressemble plus à un petit dragon.

Les royaumes des Éléments et ceux qui les gouvernent sont représentés dans leurs quadrants respectifs du cercle magique par un symbole et/ou une bougie de la couleur correspondante. Le magicien trace toujours le cercle suivant la direction du Soleil, c'est-à-dire commençant et se terminant à l'Est. En accueillant les quatre Éléments, le magicien ou le magicien doit commencer par l'Air, qui est situé à l'Est. En terminant le rituel et en rejetant les Éléments, il recommencera par la position orientale. Avant d'ouvrir le cercle, le magicien retourne au centre et rejette l'élément de l'esprit.

La Lumière et les Ténèbres

La lumière provient de l’Élément Feu. La lumière est inconcevable sans feu et pour cette raison elle en est un aspect primordial. Chaque Élément Feu peut être converti en lumière et vice-versa. De ce fait, la lumière possède toutes les qualités du feu. Elle est brillante, pénétrante et douée d'expansion.

L'inverse de la lumière sont les ténèbres qui proviennent de l’Élément Eau. L'obscurité possède les qualités opposées de celles de la lumière. Mais sans l'obscurité, la lumière n'existerait pas. Évidemment, la lumière et les ténèbres doivent avoir été produites par le jeu réciproque de leurs deux éléments constitutifs, le Feu et l'Eau. La Lumière représente le côté positif tandis que l'obscurité rassemble le côté négatif. Cette interaction est universelle.

Familiarisez-vous avec tous les traits des royaumes Elémentaux et de leurs dirigeants, car ils joueront un rôle important dans toutes vos activités magiques.

Traduction libre d'un Texte original de Franz Bardon.      




Lire la suite ...   


Navigation dans l'article :

 Début : Les Eléments

 Le Tarot

 Les Eléments

 Le Feu : le premier des Eléments

 L'Eau

 L'Air

 La Terre

 Le cinquième élément

 La Lumière et les Ténèbres


Pour visualiser cet article dans son intégralité vous pouvez le consulter sur l'adresse alternative suivante : Les Eléments Magiques


Retour à la catégorie : Magie



Cet article a été mis à jour pour la dernière fois le 17 Décembre 2017. Il est un peu ancien mais toujours d'actualité.