Les messages envoyés par la NASA

Alors que le SETI écoute passivement les signaux de l’espace, la NASA a tenté de contacter directement la vie extraterrestre par le biais de messages envoyés à l’aide de ses sondes spatiales. C'est un coup de poker, mais il n'y a aucune raison de ne pas s'attendre à ce que la vie ait évolué ailleurs. Ce qui est plus difficile à prédire, ou à essayer de comprendre, est la probabilité que cela se produise suffisamment proche pour pouvoir communiquer avec quelqu'un.

En 1972, la NASA a accepté de fixer de petites plaques à l'extérieur de ses sondes spatiales jumelles Pioneer, les premiers objets construits par l'homme et destinées à quitter notre système solaire. La NASA a contacté un professeur de l'Université Cornell, le Dr Carl Sagan, pour élaborer le message.

Un message conçu par Carl Sagan

Carl Sagan était l'un des astronomes les plus actifs dans la recherche de la vie en dehors de notre planète. C'était un scientifique de premier plan, un excellent astronome et il a vraiment beaucoup fait pour nous aider à comprendre comment nous pourrions entrer en contact avec une autre vie ou détecter la vie ailleurs dans l'univers.

Sagan, en collaboration avec le fondateur du SETI, Frank Drake, a conçu une plaque en aluminium anodisé à l'or, mesurant environ six pouces sur neuf, contenant une collection d'images symboliques représentant l'homme et la Terre. L'homme et la femme étaient nus, et le monsieur tenait son bras dans ce qui était censé être un signe de salutation.

Une conception schématique du système solaire a également été montrée, avec la trajectoire prévue de l'engin spatial Pioneer, et un diagramme de 14 étoiles en pulsars autour du soleil a permis de dessiner un graphique qui pourrait aider quelqu'un à déterminer l'origine de l'engin. Nous avons essayé de leur donner une idée de l'endroit où nous nous trouvions – et c'est un problème intéressant qui est de savoir comment vous diriez à quelqu'un où vous vous trouvez dans l'espace, parce que vous ne savez pas où il va se trouver lui-même.

Et tout cela était dans un design très stylistique, mais dans l'espoir de communiquer au moins certaines de ces idées. Cinq ans plus tard, en 1977, le Dr Sagan a eu une deuxième chance de concevoir un message interstellaire lorsque la NASA a accepté d’en joindre un autre aux sondes spatiales Voyager. Cette fois-ci, Sagan a créé un album de disques en cuivre plaqué or, accompagné d’une série d’instructions de base sur la manière de le faire fonctionner. Sagan a estimé que le disque métallique pourrait survivre dans l'espace pendant au moins un milliard d'années.

Comment se faire comprendre par une autre civilisation ?

Disque envoyé par la NASA
Disque d'or de la NASA
L'un des défis de la technologie est d'essayer de trouver ce qui pourrait servir de message. Vous voulez encoder de l'audio, et même certaines images vidéo, mais il faut le faire d'une manière que presque toutes les sociétés technologiquement avancées pourraient comprendre. L'avantage d'un tourne-disque est qu'il est à la fois mécanique et électrique. Les rainures sont évidentes. Ils ont également mis sur la couverture des instructions sur la façon de jouer. L'enregistrement comprenait une grande variété de sons : le bruit du vent, un bébé pleurant, le bruit de la pluie, des bruits d'animaux, ainsi que de la musique classique et culturelle du monde entier. Une sélection de chansons intéressante était le tube rock'n'roll de Chuck Berry, "Johnny B. Goode".

La musique est un bon choix car presque tout vibre et produit un son. On pourrait donc parié que presque toutes les cultures développeraient la musique. C'est Bach qui reçoit le plus de temps sur l'album. Pour être honnête, on ne sais pas pourquoi ils ont choisi cela, mais Bach est l’un des compositeurs les plus mathématiques, et c’est peut-être une des raisons, car les mathématiques sont l'un des langages le plus universel.

Sagan a également inclus un large éventail de photographies de structures artificielles bien connues et de salutations dans 55 langues différentes, dont la langue sumérienne. Pourquoi incluraient-ils le sumérien dans cet enregistrement ? Eh bien, selon la théorie des anciens astronautes, l'ancienne Sumer est le premier endroit où nous sommes entrés en contact avec une entité extraterrestre dans l'Antiquité.

Nous voulons tous trouver des extraterrestres

À ce stade, nous n'avons évidemment encore rien appris sur la vie extraterrestre, car nous n'avons pas été contactés. Mais je pense que pour nos propres besoins, chaque fois que vous essayez de comprendre comment vous voulez communiquer quelque chose, cela repousse vos limites et votre compréhension de la communication elle-même. Nous voulons tous trouver des extraterrestres. Que ce soit les scientifiques planétaires à la recherche de signes de vie sur une autre planète lointaine. Que ce soit les partisans des anciens extraterrestres qui veulent trouver des signes de la vie des extraterrestres qui nous ont visité par le passé. Et que ce soit les gens d'aujourd'hui qui veulent avoir des expériences avec des ovnis et des extraterrestres qui les ont visités récemment. Nous essayons tous de faire la même chose.

Tandis que la recherche d'êtres extraterrestres se poursuit, un nouveau télescope spatial chasse les planètes pouvant contenir de la vie. Y a-t-il d'autres terres là-bas ? Et si oui, comment allons-nous les trouver ?



Références : Ce thème est abordé dans la série télévisée X-Files, Saison 2, épisode 1.

Partager sur facebook
Cliquez pour partager sur facebook
Retour à la catégorie : Extraterrestres



Cet article a été mis à jour pour la dernière fois le , il y a moins d'un an.