La foi mormone

Joseph Smith
Tout a commencé un beau matin de 1820 dans la région de Palmyra (État de New-York). Joseph Smith Jr., alors âgé de quatorze ans, avait un problème : il avait besoin de savoir quelle religion avait raison. Alors il est allé dans les bois et a prié pour être guidé. C’est alors que Jésus et Son Dieu sont apparus et ont donné à Smith des informations incroyables :
- Chaque église sur terre offensait le Seigneur. Elles auraient toutes ignoré Ses enseignements et Ses commandements. Par conséquent, Smith ne devrait se joindre à aucune d'entre elles.
- Smith a été chargé d'instituer une nouvelle religion, en rétablissant les enseignements de Dieu. Ce serait la seule vraie église.

Smith n'a parlé à personne de cette vision, et rien ne s'est passé pendant trois ans.

 

La seconde visite divine

Vision de Joseph Smith
Puis il a reçu une autre visite, cette fois d'un ange nommé Moroni (ou Moron). C'était le 21 septembre 1823, dans la chambre à l'étage d'une cabane en rondins, juste au sud de ce petit village rural. Le jeune garçon a la vision de quelqu'un ou de quelque chose qui n'est pas de ce monde.

Il était tard dans la nuit, il faisait noir et la pièce était très lumineuse. Et ce personnage flottait dans les airs, ses pieds étaient décollés du sol. Il s'est identifié comme étant Moroni. Après avoir parlé avec Joseph Smith pendant un moment, Moroni sembla monter dans les airs, laissant la pièce complètement sombre à nouveau. Le lendemain matin également, Moroni est retourné vers Joseph Smith pour lui montrer le livre d'or caché. Un peu comme les schémas holographiques de l'Étoile de la Mort montrés aux pilotes rebelles pendant leur briefing, Moroni a expliqué à Smith qu’il existait une caverne cachée à l'intérieur d'une montagne, située juste à l'extérieur de sa ville natale (c’était bien commode). Dans la grotte se trouvait une pièce avec des meubles en bois, avec un tas de plaquettes d'or empilées sur la table, que nous connaissons aujourd'hui sous le nom de Livre de Mormon.

Ces plaques de Néphi, comme on les appelle, sont une partie de la collection de plaques de métal inscrites qui constituent les écritures sacrées des Nephilim. Néphi est le singulier pour Nephilim, les anges déchus. Les Nephilim étaient en réalité les premiers maçons et c’est explicitement expliqué dans le Livre de Mormon :

Mais voici, Satan éveilla le cœur de la plus grande partie des Nephilim, à tel point qu'ils s'unirent à ces bandes de brigands, et conclurent leurs alliances et leurs serments, afin de se protéger et de se préserver les uns les autres quelles que soient les circonstances difficiles où ils seraient placés, qu'ils ne devraient pas souffrir pour leurs meurtres, leurs pillages et leurs vols. Et il arriva qu'ils eurent leurs signes et leurs langage secret; et ceci afin qu'ils puissent distinguer un frère qui était entré dans l'alliance, afin que son frère ne soit pas blessé par son frère, ni par ceux qui appartenaient à sa bande et avaient pris cette alliance. Et ainsi ils pourraient assassiner, et piller et voler, et commettre des viols et toutes sortes de méchancetés, contraires aux lois de leur pays et aussi les lois de leur Dieu.
  (Livre de Mormon, Hélaman, chapitre 6, versets 21-23).

Cet écrit a été plus tard abrégé par Mormon et inscrit sur des plaques d'or à partir desquelles Joseph Smith a prétendu avoir traduit le nom de Mormon. Alors l'ange lui a dit de ne pas aller près du site jusqu'à ce qu'il reçoive des ordres spécifiques pour le faire. Donc, Smith n'a jamais parlé de cette vision à personne.

Selon le Livre de Mormon, Moroni s'est identifié à Joseph Smith comme un homme ayant vécu en Amérique à la fin du quatrième et au début du cinquième siècle. Mais l'Amérique n'était pas la maison de Moroni – il a prétendu avoir des origines beaucoup plus lointaines. Moroni a prétendu appartenir au groupe d'étoiles des Pléiades.

La traduction des plaquettes d’or

Portrait de Joseph Smith
Portrait de Joseph Smith

Quatre autres années passèrent, puis il obtint finalement le feu vert pour récupérer les tablettes d'or. Moroni lui a demandé de déterrer les plaques d'or de la colline Cumorah, ce que les spécialistes croient être une référence à un ancien monticule indien, un peu comme le Tumulus du Serpent. Il a également ramassé deux roches magiques qui ont été rendues célèbres dans l'Ancien Testament : l'Urim et le Thummim. Avec ces pierres, et un rocher brun porte-bonheur qu'il a trouvé au fond d'un puits, il a entrepris de transcrire les marques mystérieuses sur les plaques.

Il est cependant plus probable que l'idée de découvrir les plaques d'or vienne des traditions cabalistiques juives et soit portée dans la légende maçonnique, où Hénoch aurait trouvé un trésor enfoui d'or et de plaques de cuivre. Ceux qui comprennent les racines sataniques des cultes tels que la franc-maçonnerie et le rosicrucianisme savent que la Kabbale est grandement vénérée dans ces cultes. On a prétendu que les caractères sur les plaques étaient des hiéroglyphes égyptiens, ce qui semble remarquablement similaire à la supposée découverte de Smith.

Nous avons découvert depuis que de telles plaques existaient dans les tumulus funéraires dans d’autres monticules de la région amérindienne. Ces tableaux écrits ont été trouvés, non seulement en Amérique du Nord, mais également en Amérique du Sud. Cette entité demande donc à Joseph Smith de rechercher physiquement un objet, ce qui, nous le savons, aurait pu constituer une découverte archéologique.

Mais si Moroni était un être spirituel ou métaphysique, pourquoi donnerait-il à Joseph Smith des objets physiques avec lesquels traduire les plaques ? Selon des partisans de la théorie des anciens astronautes, Moroni aurait en fait été un être des étoiles, un extraterrestre dont la mission était de transmettre à Smith et à ses disciples les connaissances avancées des constructeurs de tertres.

Après que le livre fut traduit, l'ange est revenu et a repris possession des plaques d'or, c'est pourquoi elles n'ont pas été exposées dans aucun musée nulle part.

La fondation de Nauvoo

Livre de Mormon
A partir de la traduction des plaquettes d’or, en 1830, Joseph Smith publie le Livre de Mormon. Ce livre est très controversé car certains pensent que c’est un plagiat d’un manuscrit à trame biblique écrit par Solomon Spaulding. Ce manuscrit, confié à un imprimeur de Pittsburgh, n’avait jamais été publié en raison du décès de Spaulding. Mais il n’a jamais été retrouvé. Or, l’imprimeur avait comme ouvrier un certain Harrison, ami de Sidney Rigdon, qui fut plus tard un proche de Joseph Smith. De là à penser que Rigdon ait subtilisé le manuscrit et que celui-ci ait servi de base au Livre de Mormon, il n'y a qu'un pas…

La même année 1830, Joseph Smith fonde l'Église de Jésus-Christ des saints des derniers jours qui, selon lui, serait le rétablissement de l'Église originelle de Jésus-Christ et dont il devient le premier « Pape ».

Temple de Nauvoo vers 1840
Les Mormons se rassemblent à Kirtland dans l’Ohio avant de migrer dans le Missouri. Ils sont chassés de ville en ville et finissent, en 1839, par fonder la ville de Nauvoo dans l’Illinois. Joseph Smith en deviendra le premier maire et le premier juge. Il fonde une milice, la Légion de Nauvoo, et en sera le commandant suprême. En janvier 1844 il ira même jusqu’à annoncer sa candidature à la présidence des États-Unis. Cet homme ne reculait devant rien. C’était un genre de Donald Trump du Far West.

Un Temple Mormon est construit à Nauvoo. Les adeptes se rassemblent et, selon les doctrines dictées dans le Livre de Mormon, ils pensent que les premiers américains sont des descendants des hébreux du temps de Jésus-Christ. Cette idée était très répandue dans l’est des États-Unis à cette époque et Joseph Smith n’a fait que la reprendre à son compte.
 

Une religion qui baigne dans la franc-maçonnerie

Smith devint ensuite un maçon grâce à l'influence du Dr John D. Bennett à Nauvoo. Il a ensuite amené pratiquement tous les membres masculins de sa religion dans l'ordre maçonnique. Selon l'histoire, son frère Hyrum a rejoint l'ordre à Palmyra au moment où Joseph prétendait avoir trouvé les plaques d'or.

Cependant, Hyrum ou Hiram, est un nom maçonnique, indiquant que la famille Smith était des francs-maçons depuis le début. Les francs-maçons aiment en effet jouer avec les mots, et ils affichent très souvent (du moins aux plus hauts degrés) le symbolisme occulte à travers les noms de leurs héritiers. Comme par exemple George Bush : Geo signifiant Terre, Rge est le Rouge, qui signifie Révolution, et Bush est un symbole pour le « buisson ardent » mentionné dans la Bible.

Dans le mormonisme, une grande partie de leur théologie est directement liée à cette idée de Dieu. Divers anges et divers êtres spirituels vivent sur différentes planètes. Selon les légendes amérindiennes, les êtres des étoiles ont quitté la Terre il y a des milliers d'années, à peu près au même moment où les tenants de la théorie des anciens astronautes croient que les extraterrestres ont quitté l'Égypte.

Mais si la vision de Moroni par Joseph Smith était réelle ? Cela aurait-il pu être moins une rencontre spirituelle qu'une rencontre extraterrestre ? Si tel est le cas, peut-être y a-t-il eu d’autres types de visiteurs extraterrestres, des visites qui, à leur tour, ont suscité un intérêt accru pour les étoiles au cours des années 1800.

Au XIXème siècle, les gens étaient en effet très intéressés par l'astronomie. Certains pensaient qu'il pourrait y avoir de la vie sur d'autres planètes. Ainsi, souvent, les lumières dans le ciel étaient attribuées à des visiteurs d'un autre monde. Joseph Smith ressentait un lien si fort avec les Amérindiens qu'il pensait pouvoir guider ses fidèles vers une nouvelle terre sainte, qu'il appela « la nouvelle Sion ».

La fondation de Salt Lake City

Charrette de pionniers mormons
Joseph Smith se fait beaucoup d’ennemis. Le gouverneur du Missouri, Lilburn Boggs, va même jusqu’à publier l'ordre d'extermination à l'encontre de tous les mormons qui vivaient dans l'État. C’est une véritable persécution digne de la « chasse aux sorcières ».

Joseph Smith est emprisonné à Carthage (Illinois), accusé d’être un agitateur et un imposteur, avant d’être assassiné par une foule de manifestants le 27 juin 1844.

Sous le coup de persécutions, les fidèles de son culte migrent alors vers l’ouest sous le commandement de son successeur, Brigham Young. L'exode des pionniers mormons vers les Montagnes Rocheuses débuta en hiver 1846-1847, le 4 février. Cet exode dura plusieurs années alors que les tensions culminent à leur paroxysme. Le temple de Nauvoo, érigé par les mormons, fut même brûlé par la population en 1848. L’exode des mormons fit plus de 6000 morts au cours du voyage. Ils comparent leur exode à la fuite des hébreux d’Egypte raconté dans la Bible et s’en servent pour justifier l’origine biblique de leur religion.

Après 2000 km de marche, les mormons s’arrêtent au bord du Grand Lac Salé, un endroit totalement désertique. En 1849, lorsque les mormons arrivèrent dans la région de Parowan Gap, le chef local des Ute, le chef Wakara, leur dit qu'ils étaient entrés dans « la maison de Dieu » et leur montra des preuves sous la forme de pétroglyphes datant de plusieurs milliers d'années. Dans l’ensemble de l’Utah, les pétroglyphes représentent des chasseurs avec des arcs et des flèches attaquant les buffles. C'est très ordinaire, des événements de la vie quotidienne. Mais il y a aussi d'autres représentations très étranges. Et ils ressemblent à des vaisseaux spatiaux. Ils ressemblent à des êtres avec des halos. Ils ressemblent à des êtres avec une antenne sur la tête, ou à des êtres qui portent une sorte de costume.

Au bord du Grand Lac Salé les Mormons fondent la ville de Salt Lake City. Ils y sont toujours aujourd’hui, à épouser plusieurs femmes et à avoir des enfants entre membres de la même famille.
 

La polygamie et la pédophilie

Joseph Smith
Joseph Smith prônait le mariage pluriel. Il avait lui-même plusieurs femmes qu’il avait épousées entre 1842 et 1843, peu avant son décès. Certaines d’entre elles étaient déjà mariées d’autre part.

On ne sait pas combien de femmes il avait exactement mais des publications de certains historiens avancent le chiffre de 48. Un total d’une quarantaine d’épouses est tout à fait plausible. Certaines de ces femmes étaient très jeunes. Helen Mar Kimbal et Nancy Maria Winchester, par exemple, étaient toutes deux âgées de 14 ans. Le nombre de 48 peut paraître énorme mais il faut savoir que certaines de ses épouses l'auraient épousé par procuration après son décès. Il s’agissait sans doute d’anciennes maîtresses dont nul ne connaît le nombre exact (peut-être une centaine).

L’historien Merlin Compton estime qu'un tiers des épouses de Smith auraient été âgées de 14 à 20 ans au moment du mariage. Ce qui est certain c’est qu’il aimait les femmes jeunes.

Le site officiel de l'Église de Jésus-Christ des saints des derniers jours a diffusé il y a quelques années des articles historiques concernant ces sujets. Il rappelle cependant que la polygamie du prophète ne s’est produite que tardivement. Au départ, il était réticent à la polygamie, puis, après que Dieu en personne lui ait ordonné d'avoir recours à cette pratique, il aurait eu entre 30 et 40 épouses.

https://www.lds.org/topics/plural-marriage-in-kirtland-and-nauvoo?lang=fra

C'est quand même surprenant qu'une église, aujourd’hui, forte de neuf millions de membres, pense que sa foi pourrait provenir non pas de ce monde, mais d’un autre monde...


 

Lire la suite ...   


Navigation dans l'article :

 Début : Les mormons

 La seconde visite divine

 La traduction des plaquettes d’or

 La fondation de Nauvoo

 Une religion qui baigne dans la franc-maçonnerie

 La fondation de Salt Lake City

 La polygamie et la pédophilie


Pour visualiser cet article dans son intégralité vous pouvez le consulter sur l'adresse alternative suivante : La foi mormone


Retour à la catégorie : Les sectes et les mouvances



Cet article a été mis à jour pour la dernière fois le 17 Mars 2019. Il est à jour.