Les indiens du monde souterrain

Ancêtres des Hopi
Les majestueuses mesas et les montagnes escarpées du sud-ouest américain abritent de nombreux peuples autochtones, notamment les Navajos, les Zunis, les Pueblos, les Hopis et les Apaches.

Ces tribus ont de nombreuses croyances différentes, mais leurs mythes de création partagent tous quelque chose d'assez remarquable. Quand on parlent de leur origine, on entend des histoires selon lesquelles ils sont descendus de l'Alaska par le détroit de Béring. Mais ce qu'ils croient, eux, c'est qu'ils sont sortis du sol.

Les Apaches et les autres Indiens Pueblo, tels que les Zunis et les Indiens Hopi, ont tous cette légende selon laquelle ils sont sortis d'un monde souterrain pour arriver dans le monde d'aujourd'hui.

Le peuple fourmi

Dans certaines légendes, les peuples du sud-ouest américain sont rentrés sous terre pour des raisons de sécurité.

Les Hopis de l'Arizona disent que leurs ancêtres ont échappé à une tempête mortelle d'étoiles filantes avec l'aide du peuple serpent, qui les a emmenés dans des abris au plus profond de la Terre. Une autre légende hopi parle des fourmis qui les protégeaient des tempêtes de feu et de glace.

 
Un site Québecois nous raconte les Mythes des indiens Hopi de la création du monde.

Les Indiens Hopi ont survécu aux cataclysmes en vivant dans ce monde souterrain avec le peuple des fourmis pendant un certain temps, avant de finalement émerger du monde souterrain dans le monde de la surface.

Le peuple des fourmis ? Le peuple serpent ? Ces histoires pourraient-elles être basées sur des récits ancestraux de personnes vivant sous terre, peut-être au cours de la dernière période glaciaire ? Ou les ancêtres des tribus du sud-ouest américain d'aujourd'hui auraient-ils pu se réfugier dans des habitations souterraines semblables à la ville souterraine de Derinkuyu en Turquie ? Si c'est le cas, au cours des siècles, ont-ils pu développer des traits physiques tels que de grands yeux et de gros doigts qui les rapprochent davantage des créatures souterraines ? Les chamans et les anciens des Amérindiens vous diront qu'avant que ces personnes ne puissent sortir sur la planète Terre, elles ont été amenées ici par le peuple des étoiles, les dieux des étoiles, qui sont arrivées de l'espace.

Des entités biologiques extraterrestres

Quand on se tient, les yeux écarquillés, devant quelques-uns des très étranges dessins sur les rochers qui représentent le peuple des fourmis, on ne peut que se demander si on est en train de regarder l'interprétation donnée par les Américains autochtones de ce que l'on appelle aujourd'hui une « entité biologique extraterrestre ». Les extraterrestres existaient dans un passé lointain, il en existe de nombreuses espèces, est-il possible qu'ils aient pu ressembler à des lézards ou à des fourmis ? Et la réponse est oui.

Pendant des décennies, des récits de rencontres avec des ovnis et des extraterrestres ont été racontés aux habitants de la réserve Apache de Jicarilla, au Nouveau-Mexique. Certains des extraterrestres dans ces récits ressemblent étrangement aux récits antiques des êtres semblables à des fourmis et des serpents, issus des légendes des hopi.

La réserve Jicarilla Apache est située à côté de la petite ville de Dulce, nichée à l'ombre de l'Archuleta mesa, haute de plus de 300 mètres. C'est de cette mesa et de cette montagne que les gens affirment avoir vu des OVNIS voler de la montagne. C'était un vaisseau spatial. C'était gros comme peut-être la taille d'un terrain de football. Et puis ils ont vu ce dôme au sommet qui était tout en verre. En regardant avec des jumelles les indiens pouvaient voir deux petites personnes. Ils ne savent pas ce que c'est. Ils se demandent encore s'ils étaient resté ici et qu'ils aient descendu, ce qu'ils leur auraient fait.

Les histoires autochtones de vaisseaux spatiaux et d'étranges créatures pourraient-elles être vraies ? Est-il possible que ces créatures souterraines des légendes amérindiennes aient été réellement des visiteurs extraterrestres ? Si tel est le cas, certains d'entre eux pourraient-ils encore vivre sous la surface du désert du sud-ouest américain ? Il y a des choses que personne ne peut expliquer.

Une collaboration entre les extraterrestres et l'armée

Certains chercheurs sur les ovnis et théoriciens du complot estiment que ces récits de témoins oculaires sont non seulement vrais, mais ils sont aussi la preuve d'une collaboration secrète entre des extraterrestres clandestins et l'U.S. Army.

La quantité de trafic militaire au-dessus de Dulce, les hélicoptères non marqués, les hélicoptères noirs, les chinooks lourds. Tous ces hélicoptères passent beaucoup plus de temps à Dulce qu'ils ne le devraient si rien ne se passait ici.

Parmi les histoires racontées par les Apaches Jicarilla, on raconte qu’ils ont découvert des événements, ici même sur la mesa. Il y a longtemps, des jeunes gens avaient découvert un puits qui était plus gros qu'un homme. Ils sont entrés et ils ont entendu des bruits étranges. Des grognements. Des soupires. Des gémissements humains. Cela donne beaucoup de crédibilité aux récits sur lesquels des êtres humains étaient en train de vivre là dessous, ou d’être expérimentés. Ainsi, la légende d'étranges créatures et de bruits étranges sortant de cette mesa s'est développée et s'est étendue. Des aliens vivent sous terre. Et il y a ces étranges dissimulations du gouvernement en secret.

Les légendes amérindiennes des êtres souterrains pourraient-elles aider à dévoiler la vérité derrière ces histoires incroyables ? Certains pensent que la solution pourrait être trouvée sous la surface de l’Amérique du Nord, mais d’autres pensent que la vérité est cachée dans une mystérieuse grotte à des milliers de kilomètres au sud. Une grotte qui cache la preuve de visiteurs extraterrestres qui ont voyagé au-delà des étoiles. Il s'agit de la grotte de Tayos en Amérique du sud.

Retour à la catégorie : Extraterrestres et OVNI



Cet article a été mis à jour pour la dernière fois le . Il est à jour.