Chaco Canyon

Chaco Canyon
Ruines à Chaco Canyon © John Fowler
Au Nouveau-Mexique, dans une région désertique isolée, à 240 km au nord-ouest de la ville d’Albuquerque, se trouvent une vaste concentration d'anciennes ruines connues aujourd'hui sous le nom de Chaco Canyon.

Il s'agit des mystérieuses ruines d’un ancien peuple pueblo, appelés les Anasazi. Ils ont prospéré de 900 à 1100 après JC.

Construit à partir de blocs de grès et de bois entre 900 et 1150, les 15 complexes majeurs de Chaco Canyon comprenaient des structures de quatre étages avec des centaines de salles nécessitant des milliers d’heures de travail.

Jusqu'au XIXe siècle, ils étaient les plus grands bâtiments d'Amérique du Nord. Chaco Canyon était un centre d’activités pour de nombreuses tribus indiennes, les tribus Pueblo en particulier.

Les archéologues et les anthropologues ont beaucoup de théories sur ce que c'était. Mais d'après les indiens qui l'ont étudié et ce qu'ils ont pu constater à l’aide de quelques-uns des chants de différentes tribus de Pueblo, c’est que cela aurait été un grand centre d’activités pour des activités technico-spirituelles. Il y a beaucoup d'endroits là-bas qui ont en effet une incidence directe sur l'univers.

Des connaissances poussées en astronomie

Lorsque les archéologues ont fouillé ces ruines pour la première fois en 1896, ils étaient émerveillés par leur précision architecturale. Mais ce qui est encore plus étonnant, c’est que nombre de ces anciennes structures – comme celles que l’on trouve en Égypte, en Angleterre et en Amérique du Sud – suggèrent que les habitants devaient posséder une connaissance sophistiquée de l’astronomie. En effet, un certain nombre de dispositifs conçus pour suivre les événements solaires ont été trouvés.

A Fajada Butte, qui se trouve à l'entrée du canyon, trois dalles de roche géantes sont placées près de deux pétroglyphes en spirale gravés sur un mur de falaise. Au solstice et à l'équinoxe, ces roches capturent le soleil de manière à faire briller des dagues de lumière sur différentes zones des pétroglyphes.

Sur la place du village de Pueblo Bonito se trouve une représentation parfaite de notre place dans l'univers. Vous avez les mondes célestes, les mondes souterrains, et le monde des humains. C’est l’endroit exact où se trouvait le fondement du temps et de l’espace pour les ancêtres des Pueblos qui habitaient cet endroit il y a des centaines et des centaines d’années.

Les chercheurs pensent que les Anasazis, littéralement « les anciens », ont construit leur civilisation avec des connaissances avancées en ingénierie, en mathématiques et en astronomie. D'une manière ou d'une autre, ils ont construit une ville parfaitement circulaire avec des rues parfaitement en ligne droite, afin que les structures de la ville elles-mêmes soient basées sur 5200 ans de cycles lunaires et solaires. Tout cela transparait dans la géométrie. C'est comme inscrit dans la pierre.

Mais pourquoi les premiers Amérindiens auraient-ils passé autant de temps à construire les structures de Chaco Canyon selon des alignements astronomiques aussi précis ? Et pourquoi les construire dans une région aussi désolée du pays ? Ce sont des constructions très élaborées qui nécessitaient des compétences en ingénierie dépassant celles de la population locale. Et cela devait être surement fait par une civilisation plus avancée.

C'est un de ces sites qui pose tant de questions et que la science ne commence que lentement à expliquer. Mais vraiment, il y a plus de questions que de réponses en ce moment sur Chaco Canyon.

Dans l'alignement de la ceinture d'Orion

Dans son livre de 2006, The Orion Zone, l'archéo-astronome Gary David a proposé que la disposition géographique des ruines Hopi dans le sud-ouest américain reflète avec précision le motif en étoile de plusieurs constellations. Lorsque vous regardez où sont situés les sites cérémoniels majeurs ancestraux des Pueblos, Gary David a identifié le fait que lorsque vous cartographiez ces sites, vous constatez qu'ils représentent des constellations. Orion est très important. La ceinture d'Orion pointe vers l'étoile la plus brillante du ciel : Sirius. Si l'on considère les mésas Hopi comme les étoiles de la ceinture d'Orion, ils indiquent également un emplacement important : Chaco Canyon.

Mais pourquoi Orion ? Et pourrait-il s'agir simplement d'une coïncidence alors que ce motif de constellation a été trouvé sur d'autres sites importants dans le monde, toujours avec la ceinture qui pointe vers un lieu significatif ?

Des théoriciens des anciens astronautes ont découvert que la constellation d'Orion était alignée avec les complexes mayas le long de l'Avenue des morts à Teotihuacan au Mexique. Et ici, la ceinture d'Orion désigne Cholula, la plus grande pyramide du monde. On le retrouvent également aux pyramides de Gizeh en Égypte, la ceinture pointant vers la ville d'Héliopolis, un lieu de culte pour les anciens égyptiens.

Ce que nous savons aussi de la ceinture d’Orion, c’est que c’est un thème récurrent dans la mythologie maya. C'est aussi un thème récurrent dans la mythologie égyptienne. La ceinture d'Orion et les étoiles qui l'entourent étaient considérées comme le cœur de la création. C'est là que tout a commencé. Et ce n'est probablement pas une coïncidence si les Hopis voient l'endroit où ils vivent comme le cœur du monde.

Les croyances Hopi

Pétroglyphes Hopi
Les civilisations anciennes se basaient toujours sur les étoiles. Ils croyaient – comme le pensent aujourd'hui les astrologues – que les étoiles ont certains pouvoirs sur ce qui se passe sur la planète Terre.

Selon leurs légendes, les Hopis croient que trois mondes ont précédé celui dans lequel nous nous trouvons aujourd'hui. Chacun de ces mondes a été anéanti lorsque des gardiens du ciel ont averti le Créateur pour lui dire que sa plus belle création, les humains, ne vivait plus selon ses désirs. Ils lui auraient transmis ce message par l'entremise de l'axe de la Terre en provoquant une vibration suffisamment puissante pour modifier le centre d'équilibre de la planète.

Est-il possible que les structures du Chaco Canyon aient été construites selon des alignements célestes précis afin que les Hopi puissent prédire les périodes de dévastation et de renouvellement de la Terre ? Les gardiens du ciel auraient-ils pu les conduire ici pour pouvoir surveiller la position du soleil ? Mais pourquoi avoir choisi ce site ? Ils n'ont certainement pas fait ce choix eux-mêmes. Il n'y a aucune raison d'y vivre. Il n'y a pas d'eau et la terre n'est pas fertile. Les hopis ont choisi ce site parce que leurs gardiens leurs en ont donné l'ordre.

 
Découvrez la vie des indiens d'Amérique du Nord en lisant cet article de Futura-Sciences.

Le Chaco Canyon a été construit par les Anasazis et ils l'ont construit afin de montrer au Créateur qu'ils vivraient selon le mode de vie qu'il avait choisi pour eux. Et ainsi Chaco Canyon est le résultat des enseignements d'êtres venus des étoiles.

Pendant les périodes des solstices d'hiver et d'été, ainsi que les équinoxes de printemps et d'automne, les habitants de Chaco Canyon pouvaient mesurer l'équilibre de la Terre en surveillant le trajet des dagues du soleil à Fajada Butte. Si les poignards ne percent pas les pétroglyphes aux mêmes endroits que l'année précédente, ils sauront que la Terre est en déséquilibre. Et comme la Terre avait été déséquilibrée juste avant la destruction des trois premiers mondes, cela pourrait signifier que la fin du monde approche à nouveau.
 

Déplacement de l'axe de la Terre

Les scientifiques de la NASA ont déterminé que le séisme qui a frappé le Chili le 27 février 2010 aurait déplacé l'axe de la Terre d'un peu plus de 7 cm. Si ça se trouve, toutes les perturbations climatiques que nous rencontrons dernièrement sont dues à ça.

Est-ce que le peuple ancestral Pueblo aurait vu cela comme un signe des gardiens du ciel ? Est-ce qu'on voit une différence quant à l'emplacement des dagues solaires sur les pétroglyphes de Chaco Canyon au moment du solstice ? Pensez-vous que les Indiens vont regarder ? Les Hopis appelaient ça koyaanisqatsi. Nous vivons un koyaanisqatsi en ce moment. Nous vivons dans une vie déséquilibrée.

Ces légendes amérindiennes pourraient-elles être plus qu'un mythe ? Et comment ce peuple ancien a-t-il conçu des structures aussi élaborées sans machines modernes ? Quelles étaient les personnalités qui ont apporté la connaissance aux Anasazi ? Est-il possible que ces histoires, ainsi que les textes anciens de l'Inde et les histoires de la Bible, décrivent toutes des visites extraterrestres ? Les partisans de la théorie des anciens astronautes pensent que la réponse est « oui » et que c'est dans les mythes de Chaco Canyon qu'il faut chercher des réponses en regardant les rituels et les mythes antiques du Chaco Canyon.


Partager sur facebook
Cliquez pour partager sur facebook
Retour à la catégorie : Découvertes insolites



Cet article a été mis à jour pour la dernière fois le , il y a moins d'un an.