Une religion qui baigne dans la franc-maçonnerie

Image de Une religion qui baigne dans la franc-maçonnerie
Smith devint ensuite un maçon grâce à l'influence du Dr John D. Bennett à Nauvoo. Il a ensuite amené pratiquement tous les membres masculins de sa religion dans l'ordre maçonnique. Selon l'histoire, son frère Hyrum a rejoint l'ordre à Palmyra au moment où Joseph prétendait avoir trouvé les plaques d'or.

Une famille maçonnique

Cependant, Hyrum ou Hiram, est un nom maçonnique, indiquant que la famille Smith était des francs-maçons depuis le début. Les francs-maçons aiment en effet jouer avec les mots, et ils affichent très souvent (du moins aux plus hauts degrés) le symbolisme occulte à travers les noms de leurs héritiers. Comme par exemple George Bush : Geo signifiant Terre, Rge est le Rouge, qui signifie Révolution, et Bush est un symbole pour le « buisson ardent » mentionné dans la Bible.


Dans le mormonisme, une grande partie de leur théologie est directement liée à cette idée de Dieu. Divers anges et divers êtres spirituels vivent sur différentes planètes. Selon les légendes amérindiennes, les êtres des étoiles ont quitté la Terre il y a des milliers d'années, à peu près au même moment où les tenants de la théorie des anciens astronautes croient que les extraterrestres ont quitté l'Égypte.

Mais si la vision de Moroni par Joseph Smith était réelle ? Cela aurait-il pu être moins une rencontre spirituelle qu'une rencontre extraterrestre ? Si tel est le cas, peut-être y a-t-il eu d’autres types de visiteurs extraterrestres, des visites qui, à leur tour, ont suscité un intérêt accru pour les étoiles au cours des années 1800.

Au XIXème siècle, les gens étaient en effet très intéressés par l'astronomie. Certains pensaient qu'il pourrait y avoir de la vie sur d'autres planètes. Ainsi, souvent, les lumières dans le ciel étaient attribuées à des visiteurs d'un autre monde. Joseph Smith ressentait un lien si fort avec les Amérindiens qu'il pensait pouvoir guider ses fidèles vers une nouvelle terre sainte, qu'il appela « la nouvelle Sion ».


Lire la suite ...