Des pratiques qui peuvent aller au meurtre

Image de Des pratiques qui peuvent aller au meurtre
Néanmoins, des Indiens cultivés vous diront que, de nos jours, des places leur sont réservées dans les universités indiennes et qu'ils peuvent même devenir riches. C'est vrai, mais une hirondelle ne fait pas le printemps et, en tout cas, un brahmane même peu fortuné méprisera toujours un intouchable, fut-il multi-milliardaire.

L'assassinat des Intouchables

Dans le journal L'Express du 15 avril 1988 on pouvait lire :

Au milieu d'un champ de blé en herbe, un cercle d'une dizaine de mètres de diamètre, sans culture. C'est là que huit intouchables et trois autres membres de basses castes ont été tués de sang-froid, le 27 mai 1977, par les kurmis, une communauté de petits propriétaires terriens. Pourquoi ce massacre ? Onze ans plus tard, on ne le sait pas encore.

 

Cela se passait à Belchi, un village de 400 habitants et, bien que situé à seulement soixante kilomètres de Patna, la capitale de l'Est du Bihar, on y vit encore comme voici deux mille ans.

Une police impuissante et corrompue

Les policiers ? Tout d'abord, ils sont corrompus et font partie du « système », ensuite, ils sont impuissants : à une vingtaine, sans voiture, sans téléphone, comment peuvent-ils couvrir un rayon de vingt kilomètres ? On pourrait minimiser l'affaire et dire qu'une telle tuerie est exceptionnelle. En fait, ce qui est exceptionnel, c'est qu'elle soit connue : la violence est permanente et, par rapport aux deux cents tués « officiels », combien y a-t-il de cas non répertoriés ?


Lire la suite ...