Les concepts de base pour apprendre le vaudou

Image de Les concepts de base pour apprendre le vaudou
Pour apprendre le vaudou il faut commencer par les bases. Dans la religion vaudou il y a un Dieu, Bondye ou Gran Met. Ce Dieu est très semblable au Dieu de l'Islam, du Judaïsme et du Christianisme. Il n'y a qu'un seul Dieu. Cependant, il existe une multitude d'esprits ou de divinités appelés loa qui agissent comme intermédiaires entre les humains et Dieu, des messagers. Mais les loas, contrairement aux anges ou aux diables chrétiens, ont des pouvoirs significatifs relativement indépendants de Dieu, et incarnent à la fois des forces positives et négatives dans le même loa. On pourrait presque les comparer aux djinns de l’Islam.


Les autres êtres spirituels

Les loa ne sont qu’une des trois catégories importantes d'autres êtres spirituels en dehors de dieu :
Les loa
Ce sont les divers esprits des membres de la famille; les esprits des forces majeures de l'univers – le bien, le mal, la reproduction, la santé, tous les aspects de la vie quotidienne.
Les loa interagissent avec les gens de la terre.
Ils « possèdent » des gens de temps en temps pendant les cérémonies religieuses et ils donnent des messages, et même provoquent diverses choses bonnes et mauvaises qui arrivent aux gens.
Les jumeaux
C’est un ensemble curieux et assez mystérieux de forces contradictoires : le bien et le mal, le bonheur et la tristesse, etc. Si on les honore de temps en temps dans les services religieux, ils auront tendance à vous aider à avoir le meilleur côté de la vie.
Les morts
Principalement les âmes des membres de la famille qui sont décédés mais qui n'ont pas encore été « récupérés » par la famille, les esprits des ancêtres. Les morts ignorés d’une famille sont dangereux. Honorés et soignés, les morts de la famille sont utiles.

La guérison vaudou

L'aspect central et clé du vaudoo est de guérir les gens de la maladie. De telles activités de guérison constituent probablement 60% de toute l'activité vaudou. Les guérisseurs utilisent des herbes, guérissent la foi (avec l'aide des Loa et d'autres esprits) et, aujourd'hui, même avec la médecine occidentale !

Dans la culture vaudou, les humains ont deux esprits et un corps :
ti-bon-ange (petit bon ange). Ceci est similaire à la conscience dans la compréhension occidentale des gens.
gros-bon-ange (grand bon ange). Ceci est semblable à l'âme dans les théories occidentales de la personne, sauf que l'âme est beaucoup plus séparée de la personne qu'une âme occidentale. Par exemple, quand la personne se présente devant Dieu pour le jugement, c'est le gros-bon-ange qui présente « la personne » à Dieu et expose le cas de la personne.

La personne est immortelle à travers le gwo-bon-ange qui peut, avec le temps, fusionner avec le loa lui-même.


Lire la suite ...