Comparaison avec le panthéon japonais

Image de Comparaison avec le panthéon japonais
Le Loa forme un complément intéressant à l'Amatsukami. Là où le panthéon japonais travaille au profit de la totalité de la nature dans toute sa diversité, les Loa concentrent leur énergie sur le maintien de l'énergie et de la sainteté des lieux locaux. L'ensemble de la nature n'est pas aussi important que la totalité de l'ici-et-maintenant de la culture Loa.

Le soucis du détail

Les Loa et les divinités vaudou sont des ardents croyants dans l'idée que le petit est beau. Une maison où les habitants vivent dans la paix, la prospérité et le bonheur est un bon et beau but pour le Loa. Un village ou une ville prospère est plus important que de sauver une île ou même le monde. Dans cette attention aux détails, le Loa se moque des plus grands panthéons. Pourquoi s'embêter à sauver le monde si les gens meurent et que leurs villes sont en ruines ? Quel est l’intérêt si vos temples sont esthétiquement agréable mais spirituellement mort ?



Lire la suite ...