Le protocole des scientifiques en matière d'OVNI

Image de Le protocole des scientifiques en matière d'OVNI
Un obstacle auquel sont confrontés ceux qui sont en faveur de la divulgation complète d'informations classifiées liées aux ovnis est le fait que la plupart des scientifiques pensent que l'étude des phénomènes extraterrestres n'est rien de plus qu'une science marginale, une pseudo-science. C’est cette peur du licenciement ou du ridicule qui garde de nombreux scientifiques dans l’ombre. Nos meilleurs scientifiques, qui communiquent les uns avec les autres, dans le monde entier, ont des règles de protocole qui incluent qu'ils ne peuvent pas paraitre religieux, qu'ils ne peuvent pas croire aux soucoupes volantes et qu'ils ne doivent certainement pas traîner avec qui que ce soit qui croit aux soucoupes volantes.


Tout est fait, pourrait-on dire, à huis clos, car personne ne veut vraiment attirer l'attention sur cela. Les chercheurs comprennent qu'ils encourent une sanction associée à ce type de recherche. Voilà pourquoi c'est fait dans le plus grand secret.

Mais il ne faut pas se laisser bloquer ou intimider par le jugement de nos pairs. Il est légitime de se demander s'il y a de la vie en dehors de cette planète. Il est légitime de se demander s'il y a eu un contact avec d'autres civilisations. Pourquoi pas ? Mais alors que de plus en plus de scientifiques acceptent ouvertement la probabilité qu'il existe une vie intelligente ailleurs dans l'univers, la conviction que des êtres extraterrestres nous visitent sera-t-elle également mieux acceptée ? Quelle pourrait être la réaction aujourd'hui si les extraterrestres arrivaient réellement sur Terre et se faisaient connaître à nous ? D'innombrables livres et films de science-fiction ont tendance à dépeindre les extraterrestres comme venant nous avertir de quelque chose ou nous détruire.


Lire la suite ...