Le Bureau de la Protection Planétaire

Image de Le Bureau de la Protection Planétaire
Certains pensent que dès que les aliens vont savoir que nous sommes ici, ils vont probablement chercher à nous détruire. Si ça devait arriver ça serait certainement comme Kermit la grenouille contre un T-rex. C'est pourquoi les États-Unis ont mis en place le Bureau de la Protection Planétaire.

C’est vraiment important d’essayer de prévenir cette fuite aux médias avant que les scientifiques aient vraiment évalués ce qu’ils traitent. Ces étapes impliquent tous les types de contrôles pour assurer la signature de la signalisation et la vérification de l’information par les organisations gouvernementales en certaines séquences définies par un protocole.


Si les aliens brisent le silence radio, la NASA mobilisera ses hommes en blanc : le bureau de la protection planétaire. Ici, le Dr. Carlton Allen a pour objectif d'analyser totalement le risque de contamination par une exposition extraterrestre et faire toute la lumière contre toute menace biologique à laquelle nous pourrions être confrontés.

L'idée de « la guerre des mondes » quand les martiens débarqueraient sur la Terre est dépassée. Mais nous ne savons pas ce qui se passera lorsque les écosystèmes entreront en contact. C’est ce que le domaine de la protection planétaire couvre : protéger la terre des matériaux provenant de l’espace.

Pour assurer la sécurité de la terre à l’égard du monde alien, le département de la protection planétaire est en pleine activité depuis les années 1960. Quand la NASA est allée sur la lune, ses héros de retour ont été mis en quarantaine. Aujourd'hui le focus est sur une contagion éventuelle de la planète rouge. Nous sommes maintenant en train d'organiser des missions pour ramener des échantillons de la planète Mars. L’histoire de la protection planétaire passera à un nouveau niveau. Il peut y avoir des lieux sur Mars ou certaines formes extrêmes de la vie martienne peuvent exister. En explorant Mars, nous ne voulons certainement pas contaminer les parties de cette planète, mais nous avons également à prendre en considération de ne pas contaminer la Terre avec tout genre de virus martien en ramenant des échantillons sur Terre.


Lire la suite ...