La Tour de Babel

Tour de Babel
Selon la tradition judéo-chrétienne, Dieu a mélangé le langage du peuple lors de la construction de la Tour de Babel parce qu'il était arrogant de vouloir construire une tour atteignant le ciel.

Le modèle de cette tour était un ziggourat, structure typique des villes-états mésopotamiens. Ces cités-états avaient beaucoup de temples. Même si certains d'entre eux ont été construits plus bas que d'autres, tous étaient néanmoins d'imposants bâtiments surplombant majestueusement une plaine comme une montagne. Les temples étaient le point de rencontre entre le ciel et la terre, des lieux où les humains et les dieux se rencontraient. Leur signification se reflète aussi dans les traductions de leurs nombreux noms : « lien entre le ciel et la terre », « maison qui est une montagne », « maison avec la tête haute » et bien d'autres dénominations.


L'origine de la légende de la Tour de Babel

L'une des nombreuses histoires fantastiques du livre de la Genèse est la tour de Babel. L'essence de l'histoire est la suivante : tous les êtres humains parlaient le même langage. Alors qu'ils venaient s'installer en Mésopotamie, ils ont décidé de construire une ville avec une tour pour atteindre le ciel. À travers cette entreprise, l’humanité avait l’intention de se créer un nom. Dieu, cependant, avait d'autres projets et ne voyait pas cela d'un bon œil. Il a décidé d'anéantir ce travail des hommes.

L’approche littérale est une façon d’aborder l’histoire. Si l'on accepte que la Tour de Babel soit un fait historique, on pourrait s'attendre à ce qu'il existe une sorte de vestige ou de ruine de la tour. Ceci, cependant, n'a pas été identifié par l'archéologie. Le candidat le plus proche de la Tour de Babel est peut-être l’Etemenanki de Babylone. C'était une ziggourat dédié à Marduk, le dieu protecteur de Babylone. On a prétendu que cette structure était l'inspiration de la Tour de Babel. Étant donné que des ziggourats ont été découverts en Mésopotamie, le cadre de l'histoire, et qu'il s'agissait de structures monumentales, il n'est pas trop difficile de voir comment ils auraient pu être utilisés dans l'histoire de la Tour de Babel.

Toute la terre ne parlait qu'une seule langue

A cette époque toute l'humanité parlait la même langue. Les hommes ayant décidé de construire une ville si haute qu'elle montait jusqu'au ciel, Dieu comprit le danger. Les humains étaient en mesure de faire ce qu'ils voulaient à partir du moment où ils pouvaient se comprendre entre eux. Dieu pris donc la décision d'éparpiller les hommes de partout sur la terre et de faire en sorte qu'ils ne puissent plus communiquer facilement en créant une multitude de langues. Les ouvriers de la Tour de Babel ne pouvant plus se comprendre, elle reste donc inachevée à jamais.


Bien que la langue soit confuse et que l’humanité soit dispersée à travers le monde, on ne peux pas s'empêcher de penser que nous avons bouclé la boucle, du moins presque. La technologie d'aujourd'hui permet d'effectuer rapidement des traductions et cet article sera probablement lu par des personnes de différentes régions du monde parlant des langues très différentes. En ce sens, nous sommes connectés plutôt que dispersés. Nous sommes à présent en mesure de surmonter les barrières linguistiques. De plus, nous pouvons même parfois communiquer par empathie, sans avoir besoin de parler. Cependant, il y a une partie de l'histoire que nous n'avons pas réalisée. Les personnages de l'histoire de la Tour de Babel travaillaient ensemble à la construction d'un monument. Malheureusement, les êtres humains ne le font pas tout à fait aujourd'hui. Les guerres, l'exploitation des pauvres et le trafic d'êtres humains ne sont que quelques exemples de la manière dont nous détruisons notre prochain, au lieu de coopérer avec lui. Il est peut-être temps de terminer la Tour de Babel et de s'unir à nouveau pour construire quelque chose de monumental pour l'humanité car la langue n'est plus un frein.

L'approche symbolique

Une autre approche de l'histoire de la Tour de Babel serait l'approche symbolique. Le contexte de l'histoire, c'est-à-dire l'histoire de la Tour de Babel telle que racontée dans le Livre de la Genèse, rendrait raisonnable l'attente d'un message religieux derrière celle-ci. Il a été suggéré que la Tour de Babel fut un symbole de la vanité de l’humanité. Par exemple, l'utilisation de briques et de mortier représente une fierté pour les matériaux synthétiques fabriqués par l'homme. Ainsi, l’utilisation de ces matériaux sur la pierre et le goudron, des matériaux naturels et plus durables, peut être interprétée comme une confiance mal placée de l’humanité dans ses propres capacités. Ainsi, la Tour de Babel peut être considérée comme un monument à la capacité et à la réussite de l’humanité. Mais l’homme se voit rapidement rappeler sa fragilité lorsque Dieu décide de confondre leurs langues et de les disperser.

Alors que certains considèrent cette histoire comme un avertissement contre le péché d'orgueil, d'autres préféreraient remettre en question le genre de Dieu décrit dans l'histoire. Quoi qu’il en soit, l’histoire semble véhiculer une notion de tristesse pour l’humanité.

Une explication pour la diversité de l'humanité

Une autre façon de voir cette histoire pourrait toutefois éclairer plus positivement le mystère de la Tour de Babel. Au lieu d’être une leçon contre l’orgueil, c’est peut-être un outil pour expliquer la diversité des peuples du monde. Après tout, le chapitre qui précède l’histoire de la Tour de Babel dans la Bible traite des différentes nations issues des fils de Noé. Cette approche étiologique, dans laquelle les mythes sont utilisés pour expliquer les conditions humaines, est visible dans de nombreuses autres cultures. Par exemple, dans la mythologie des Indiens Blackfoot, Old Man, le créateur, a donné une eau de couleur différente aux gens. En conséquence, différents peuples ont commencé à parler différentes langues. Sans les connaissances que nous possédons aujourd'hui, ces mythes auraient servi à éclairer les grands mystères de la vie.


Lire la suite ...   


Navigation dans l'article :

 Début : Tour de Babel

 2. L'origine de la légende de la Tour de Babel

 3. Toute la terre ne parlait qu'une seule langue

 4. L'approche symbolique

 5. Une explication pour la diversité de l'humanité


Pour visualiser cet article dans son intégralité vous pouvez le consulter sur l'adresse alternative suivante : La Tour de Babel


Retour à la catégorie : La mythologie mésopotamienne



Cet article a été mis à jour pour la dernière fois le , il y a moins d'un an.