Les ruines de Mohenjo-Daro

Mohenjo-Daro
Au milieu de la vallée de l'Indus, au sud du Pakistan, en 1922, un officier d'un groupe d'arpenteurs archéologiques indiens découvrit les ruines d'une ville antique connue sous le nom de Mohenjo-Daro.

Selon les principaux archéologues, la ville, dont le nom signifie « monticule de morts », a fleuri entre deux peuples. Cependant, des scientifiques pakistanais ont suggéré que Mohenjo-Daro était bien plus ancien. Cette ville antique était l’une des plus grandes villes du monde en 2600 av. J.-C.

Dans l'ancienne ville de Mohenjo-Daro, nous avons ce qui semble être des rues parallèles et perpendiculaires, comme une ville moderne. Les maisons avaient leurs propres toilettes et un système d’égout très sophistiqué. Cela ressemble donc à une ville très avancée.

 

Des rues jonchées de cadavres

Les archéologues classiques pensent que la ville a été abandonnée à la suite de changements climatiques ou éventuellement d'une diminution des échanges commerciaux. Mais lorsque les ruines de Mohenjo-Daro ont été découvertes dans les années 1920, 44 squelettes ont été retrouvés couchés sur le ventre dans la rue. Beaucoup se tenaient par la main. Leurs visages et leur positionnement corporel suggèrent qu'ils ont subit une mort soudaine et violente. Vous aviez là un groupe de personnes qui gisaient littéralement dans la rue.

 
Un article de Futura-Sciences sur la civilisation de l'Indus.

Ce qu’ils ont trouvé dans ces villes, Mohenjo Daro, Harappa, Kot Diji et d’autres de ces villes Harappéennes, ce sont des villes jonchées de cadavres, des gens gisant morts dans la rue. C'était comme si un fléau s'était abattu par surprise sur ces villes.

Une possible explosion nucléaire

Explosion nucléaire
Des partisans de la théorie des anciens astronautes ont longtemps pensé que ce site était aussi l'épicentre d'une explosion nucléaire qui s'est produite dans le passé, il y a plus de 4000 ans. On a retrouvé des squelettes dans des positions laissant penser qu'ils sont morts sur le coup, d'une mort instantanée, et certains de ces squelettes, mesurés par des scientifiques soviétiques, présentaient des taux de radioactivité cinquante fois supérieur à la normale. Ils ont retrouvé des poteries fondues et des murs vitrifiés sous l'effet de la chaleur. C'était comme si une ancienne arme nucléaire avait explosé ici.

Les archéologues ont trouvé des restes humains et il est clair qu'il s'est passé quelque chose d'important ici. Qu'est-il arrivé en réalité aux habitants de Mohenjo-Daro ? Pourquoi existe-t-il des preuves que les animaux sauvages ont évité de fouiller leurs dépouilles ? Et pourquoi, même après des milliers d'années, leurs os n'ont-ils pas pourri et ne se sont pas désintégrés ?

Dans certaines zones de ce site, vous constatez également une augmentation des niveaux de rayonnement radioactifs. Les rayonnements existent partout. Mais lorsque tout à coup vous avez des niveaux de rayonnement plus élevés dans certaines régions du monde, la question qui se pose est de savoir "Pourquoi ?"

Mohenjo-Daro est-elle la ville mentionnée dans la Bhagavad Gita ?

Est-il possible que Mohenjo-Daro ait été l'une des villes mentionnées dans la Bhagavad Gita, une ville qui a subi l'équivalent d'une attaque atomique soudaine ?

Selon le Mahabharata, l'ancien texte sacré des Hindous, une fumée blanche incandescente se serait élevée dans le ciel et dans un éclat infini aurait réduit la ville en cendres. Des milliers de chevaux ont brûlé et des cadavres ont été vaporisés sous une chaleur intense. Et après, un grand silence est tombé sur toute la vallée et les survivants ont commencé à avoir des furoncles sous la peau. Leurs cheveux ont commencé à tomber, ainsi que leurs ongles. Et il n’y a qu’une chose qui cause cela : c’est l’empoisonnement par radiations et les retombées radioactives.

Quand un tel événement survient et qu'une ville est totalement irradiée, on peut légitimement se demander quel impact cela a-t-il eu sur les vies humaines et animales présentes sur place.

Cela pourrait-il expliquer, par exemple, pourquoi des créatures sont nées avec un bras ou une jambe supplémentaire ? Ces animaux anormaux ont ensuite été déifié parce que dans toutes les civilisations, quand un être nait difforme, on y voit toujours la main de Dieu.

D'après les anciens textes hindous, après le Mohenjo-Daro, un monstre volant est apparu dans le ciel, il s'appelait Garuda.

Retour à la catégorie : Découvertes archéologiques



Cet article a été mis à jour pour la dernière fois le . Il est à jour.