Les fondements de la religion vaudou

Possédé par le vaudou
Les praticiens sont appelés vodouisants, ils sont les « serviteurs des esprits » (en créole haïtien : sèvitè).

Les vodouisants croient en un lointain et inconnaissable Créateur Suprême, Bondye (dérivé du terme français Bon Dieu), appelé aussi « Mavu ». Selon les vodouisants, Bondye n'intervient pas dans les affaires humaines, et donc ils dirigent leur culte vers des esprits serviteurs de Bondye, les loa (ou « miste ») .


Les loa

]Chaque loa est responsable d'un aspect particulier de la vie, avec les personnalités dynamiques et changeantes de chaque loa reflétant les nombreuses possibilités inhérentes aux aspects de la vie qu'ils président. Dans la vie quotidienne, les vodouisants cultivent des relations personnelles avec les loa à travers la présentation d'offrandes, la création d'autels personnels et d'objets de dévotion et la participation à des cérémonies élaborées où l'on retrouve de la musique et des danses. Ces cérémonies peuvent aller jusqu'à la transe et la possession pour entrer en contact directement avec les esprits.

Consultez notre article sur un loa particulier : le Baron Samedi, loa de la mort

Les forces de la nature

D'une façon générale, le culte vaudou s’adresse aux forces de la nature et aux animaux (familiers ou monstrueux). Dans le vaudou il existe des êtres plus puissants qui sont considérés comme les gardiens de lieux particuliers, tels que les montagnes, les cours d'eau, les sources et les villages. On les appelle des simbi. Ces êtres sont parfois considérés comme les âmes des défunts, les âmes des premiers hommes, ou encore comme des êtres éternels. Enfin, il y a ceux qui utilisent des charmes. Le principe de fonctionnement est proche de la magie.


Lire la suite ...   


Navigation dans l'article :

 Début : Le Vaudou haïtien

 2e partie : L'histoire du vaudou à Haïti

 3e partie : Les fondements de la religion vaudou

 4e partie : La magie noire vaudou est complexe

 5e partie : Les « mystères » du vaudou haïtien

 6e partie : Les Houngans, les Mambos et les Boko

 7e partie : Les Zombies

Retour à la catégorie : Sorcellerie antillaise et religions afro-américaines
Pour visualiser cet article dans son intégralité vous pouvez le consulter sur l'adresse alternative suivante : Les fondements de la religion vaudou


Découvrez d'autres publications de ce site, par curiosité :

Pouvoir de guérison
La magie blanche croit en la force mystique des éléments et élimine toute négativité présente autour de vous sans causer de dommages ou de blessures à autrui. Sa magie détient le pouvoir de guérir, de protéger, de bénir, de faire de bons...
Le pouvoir de guérir est attribué à la magie blanche

Le Baclou      
Le « baclou » est une créature fantastique spécifique à la Guyane. Il est aussi appelé « le gnome visqueux » et serait la création de personnes cherchant à nuire à autrui ou cherchant à gagner du pouvoir ou de la richesse. ...
Le baclou, ce gnome visqueux de la Guyane française

La nécromancie
La nécromancie est un art divinatoire utilisant les morts. C'est peut-être par simple curiosité que les hommes préhistoriques éprouvèrent le besoin d'évoquer leurs morts au moyen de la...
La nécromancie : technique de divination avec les morts