Définition d'un talisman

Pendentif talismanique
Talisman décoré et gravé de symboles ésotériques
Les talismans magiques ressemblent beaucoup au pentacle sur plusieurs points. Il s'agit d'objets magiques qui sont dédiés à un usage précis. On peut alors parler de talisman d'amour, de talisman de chance, de talisman de guérison ou de protection.

Fabriquer un talisman de protection

Un talisman peut être fabriqué à partir de n'importe quelle matière (pierre, bois, verre, pierre précieuse, métal, ossements, ivoire, argile, papier, ...). Le matériau utilisé est choisi en fonction de ses propriétés spécifiques par rapport à l'utilisation que l'on souhaite faire du talisman. Pour jeter un sort, un talisman en métal sera préféré car le métal est conducteur d'électricité. Pour un talisman de protection, le bois est tout indiqué car il provient d'un élément vivant. Le bois sert de bouclier et il s'agit d'une matière chaude. La pierre, au contraire, est froide et inerte. Elle sera plus souvent utilisée en sorcellerie et entre dans la fabrication de différents talismans qui seront utilisés lors de rituels de magie cérémonielle.


Voir notre article sur la magie cérémonielle pour en apprendre plus.

Les symboles ésotériques

Une fois le matériau choisi, le talisman sera soigneusement gravé, peint ou dessiné avec la représentation de signes géométriques ou de symboles ésotériques. On y inscrit également une formule magique qui peut se matérialiser sous différentes formes :
texte crypté
écriture runique
écriture hébraïque
symboles cunéiformes
alphabet satanique ou langue ancienne disparue

Consultez notre article sur  : L’alphabet runique : l'alphabet futhark

La formule magique inscrite sur le talisman lui accorde une signification toute personnelle. L'objet ne peut avoir qu'un seul usage. Il s'agit d'un objet dédié.

Cérémonie de consécration du talisman

Tout comme un pentacle, le talisman sera consacré lors d'une cérémonie de consécration. C'est au cours de ce rituel que le talisman sera chargé en énergie et qu'il obtiendra ses pouvoirs magiques. La consécration d'un talisman consiste en une appropriation mentale de l'objet.

Le talisman peut rapidement devenir un compagnon inséparable que l'on a toujours sur soi dans la vie quotidienne. Il se porte en pendentif, de préférence en contact avec la peau. On peut l'avoir dans sa poche ou en anneau autour d'un doigt. Parfois, on peut simplement le tenir à la main lors d'un rituel. Il sera ensuite soigneusement rangé une fois la cérémonie terminée. La talisman est un objet sacré et il doit être traité comme tel. On doit en prendre le plus grand soin car il s'agit d'un sacramental très précieux.

Étant un objet strictement personnel, il ne doit jamais être prêté à quiconque.
 

Lire la suite ...   


Navigation dans l'article :

 Début : Pentacles Talismans

 Différence entre un talisman et un pentacle

 Définition du pentacle

 Définition d'un talisman

 Les points communs entre pentacle et talisman

 Les différences entre un pentacle et un talisman

Retour à la catégorie : Magie
Pour visualiser cet article dans son intégralité vous pouvez le consulter sur l'adresse alternative suivante : Définition d'un talisman


Découvrez d'autres publications de ce site, par curiosité :

La magie arabe traditionnelle
Le terme de magie recouvre à la fois des pratiques et des disciplines d'une grande diversité. Concernant l'aire musulmane et plus particulièrement arabe au Moyen Âge, le terme occidental chrétien de magie ne...
La longue formation d'une tradition magique arabe

La peste noire
Beaucoup ont dit que la peste noire, dans les années 1300, était due à un virus provenant d'un rongeur, mordu par des puces. Cette maladie a tué plus de 75 millions de personnes sur la planète, à l'époque. Nous savons que la peste peut être...
La peste et le choléra ont été lancés par les aliens

Mycènes et les cyclopes
Au deuxième millénaire avant J.-C., l'ancienne ville fortifiée de Mycènes dominait une grande partie du sud de la Grèce. Ici, les fortifications ont été construites dans un style connu sous le nom de « maçonnerie cyclopéenne », où...
On prétend que Mycènes fut construite par les cyclopes