La ruqya est-elle licite ?

Image de La ruqya est-elle licite ?
Initialement toutes les formes de ruqya étaient interdites mais plus tard, il fut permis aux gens de n'utiliser que la ruqya approuvée par les autorités religieuse qui ne contenait pas de shirk.

Jabir Bin 'Abdillah a rapporté que le messager d'Allah a interdit la ruqya. Ensuite, des gens de la tribu d'Umr Bin Hazam sont venus à lui et ont dit : « Nous avons une ruqya que nous utilisions pour les piqûres de scorpions et de serpents; mais vous avez maintenant interdit d'utiliser la ruqya. » Et ils lui ont montré. Il a dit :


Je n'y vois rien de mal. N'importe qui parmi vous qui peut en bénéficier devrait le faire.
 

Il existe des conditions

C'est ainsi que la ruqya fut approuvée par le Prophète, mais sous quelques conditions :

Il existe en effet certaines conditions pour qu'une Ruqyah soit autorisée par l'Islam. Pour la rendre admissible, la ruqya doit satisfaire les conditions importantes suivantes :
Elle doit être accomplie avec les mots d'Allah ou Ses noms et attributs
Elle doit être en arabe et d'une signification intelligible
Il faut croire qu'elle n'a pas d'effet par elle-même mais par Allah

La seconde condition est particulièrement importante : elle doit être avec des mots clairement compris. La raison en est d'éliminer tous les facteurs magiques de la ruqyah.

La subtilité de la troisième condition

La dernière condition est beaucoup plus subtile. En effet, il faut que le remède vienne d'Allah et non de celui qui exécute la ruqya, peu importe qu'il soit pieux ou non. S'il prétend pouvoir guérir les gens et que vous le croyez, alors vous avez commis un shirk (péché). C'est exactement ce que veulent le shaytan et les magiciens.

Si un guérisseur prétend pouvoir guérir les gens et que vous le croyez, alors vous avez commis un péché. Si vous le payez pour le faire, alors vous en commettez un second.

Al'Imrân ibn Husayn a rapporté que le Prophète aurait dit : " Pas un de nous, celui qui répand la superstition et ceux qui y croient, celui qui pratique la clairvoyance et ceux pour qui elle est pratiquée, celui qui pratique la sorcellerie et celui pour lequel elle est pratiquée, et celui qui va à la lumière, puis s'interroge et croit en sa prédiction, n'a pas cru en ce qui a été révélé à Mahomet. " [Propos rapportés par Al Bazzar.]

Comme indiqué dans le Coran, les magiciens ne peuvent jamais réussir (Taha 20:69), ni ne peuvent être bénéfiques à quiconque (al-Baqarah 2: 102). À cause de tout cela, et de la règle établie plus tôt qu'Allah n'a pas fait notre guérison dans tout ce qu'Il a interdit, nous concluons clairement qu'il n'est pas du tout permis de demander une ruqyah à un magicien.


Lire la suite ...