Le nombril du monde

Cuzco, nombril du monde
Région de Cuzco au Pérou
A Cuzco, au Pérou, se trouvent les ruines impressionnantes de l'ancienne capitale de l'empire Inca qui a duré du XIIIe au XVe siècle. Les partisans de la théorie des anciens astronautes ont longtemps présumé que ce lieu antique a été visité par des extraterrestres dans un passé lointain. Cuzco est considérée comme un axe du monde (axe mundi), qui, dans la religion ou la mythologie, signifie le « centre » ou le « nombril du monde ». Ce sont des sites très importants. Le mot Cuzco signifie littéralement « nombril du monde ». C'était le nombril de l'empire Inca.

Cuzco n'est pas unique, nous trouvons des axes du monde de partout. Et de tels sites sont souvent les lieux primordiaux d'une culture. Jérusalem en est un, le Plateau de Gizeh en est un autre. Les nombrils du monde, parce qu’ils se trouvent le long de la grille magnétique terrestre, sont des endroits où nos ancêtres ont créé ce qu'ils appellent des portes célestes. C'était des endroits où les êtres humains pouvaient communiquer avec des entités d'un autre monde.


On peut également trouver des preuves reliant Cuzco à un autre nombril du monde situé à plus de 3 000 km dans le Pacifique Sud : l'île de Pâques. Les historiens et les archéologues traditionnels croient que les deux endroits n’ont jamais été en contact dans l’Antiquité, mais Cuzco et l’île de Pâques présentent des styles de pierre remarquablement similaires, des pierres colossales à plusieurs côtés taillées à la précision, comme si chaque joint était soudé. Les murs de Cuzco sont identiques à ceux que l’on trouve dans les fondations de certains Moai de l’île de Pâques. Et ces deux endroits sont pourtant si éloignés l'un de l'autre.

On se demande comment c'était fait. Soit les constructeurs ont voyagé d'un endroit à l'autre, soit les constructeurs de chaque culture ont été visités par les mêmes enseignants, les professeurs des étoiles, des extraterrestres. Ces nombrils du monde auraient pu en fait être des points géodésiques que vous pourriez utiliser pour naviguer dans les airs et vous rendre d'un bout à l'autre de la planète.
 

Des points diamétralement opposés

Il existe des récits intéressants à ce sujet. Par exemple d'Apollonius de Tyane, qui a vécu à Rome en l'an 4, s'est rendu dans la cité des dieux où on lui a donné des talismans à enfouir sous la terre. A Cuzco il existe une légende similaire. Elle raconte que les enfants du soleil sont supposés avoir enfoncé une tige dans le sol. Et on retrouve des mythes identiques sur l'île de Pâques.

Mais si Cuzco et l’île de Pâques étaient reliées aux temps anciens et ont reçu la visite de voyageurs de l'espace, qu'en est-il des autres « centres du monde » ? Étrangement, certaines anciennes civilisations sont situées exactement à l'opposé de la planète. Une ligne tracée de l’île de Pâques à travers le centre de la Terre indique Mohenjo-Daro, au Pakistan, un grand empire qui, jadis, avait été détruit par une explosion nucléaire il y a des milliers d’années.

Et, de Nazca au Pérou, une ligne traversant la Terre pointe vers Angkor Wat, au Cambodge, un site d'une grande signification religieuse, connu dans les mythes antiques pour avoir été construit comme une zone d'atterrissage pour les êtres du ciel.

Et, étonnamment, ces quatre sites forment un cercle autour du globe, cercle qui comprend également l'emplacement des grandes pyramides d'Égypte.

Des sites d'atterrissage pour les extraterrestres

Le véritable mystère ce n'est pas de savoir pourquoi ces monuments ont été construits, dans quel but, mais également pourquoi ont-ils été bâtis à ces endroits spécifiques ? On commence tout juste à comprendre que ces emplacements n'ont pas été choisis au hasard sur la surface de la Terre, mais bien dans des endroits très spécifiques. Il semble que les peuples anciens ont soit cartographié la terre d’une manière ésotérique que nous ne pouvons pas encore comprendre, soit qu’il s’agissait d’un savoir sacré transmis depuis des milliers d’années.

De tels liens entre des sites antiques du monde entier pourraient-ils suggérer l'existence d'une sorte de lien stratégique entre ces civilisations, comme le pensent les néo-évhéméristes ? Et, si oui, qu'est-ce que cela pourrait signifier ? Avant l'avènement des systèmes de positionnement mondial guidés par satellite, la science de la géodésie était utilisée pour déterminer la position exacte des points géographiques sur le globe. L'une des plus anciennes sciences de la Terre, l'utilisation de la géodésie remonte à des milliers d'années. Il est clair que les Sumériens ont utilisé la géodésie dans l'Antiquité. Plusieurs des points d'atterrissage utilisés par les dieux étaient en réalité des points de triangulation dans les couloirs d'atterrissage. Des choses comme Baalbek au Liban ou Jérusalem étaient en réalité de vastes monuments mégalithiques dotés de plates-formes utilisées pour le lancement de vaisseaux spatiaux. Et les anciens hommes ont raconté des histoires autour de ces endroits où ils avaient vu de la fumée, du feu et un grand bruit alors que ces navires montaient ou descendaient de ces sites. C'est probablement très raisonnable de penser que les anciens avaient des systèmes de navigation. Nous savons que les Romains en avaient un. Et c’est la raison pour laquelle ils ont été si efficaces pour se déplacer au sein de leur empire, en plus de leurs routes, et garder la trace des choses.

Des points de repère pour se diriger

Au début de nos propre vols en avions, les pilotes utilisaient des points de repère qui étaient des clochers d’église ou des montagnes, des monuments physiques évidents qu’ils pouvaient voir. De la même manière, pour se diriger, les anciens extraterrestres ont également pu utiliser la grille du monde, ainsi que les pyramides, l’obélisque et d’autres monuments construits comme lieux de pouvoir privilégiés. En bâtissant ces édifices, c'est un peu comme si nos ancêtres cartographiaient la Terre il y a 10 000 ans ou plus. En raison de l'interaction entre les civilisations anciennes et les anciens extraterrestres, ces sociétés anciennes, reconnaissant l'importance de ces sites et la présence d'anciens extraterrestres, placent ces monuments comme pour faire une carte à destination du peuple des étoiles. Ainsi, les visiteurs pouvaient aller voir toutes les civilisations qu’ils avaient peut-être créées eux-mêmes.

Est-il vraiment possible que nombre des sites antiques les plus célèbres au monde fassent partie d'un réseau interconnecté dont l'implantation sur le globe a été planifiée il y a des dizaines de milliers d'années par des visiteurs d'autres galaxies, comme le prétendent les adeptes de la théorie des anciens astronautes ? On trouvera peut-être davantage de preuves parmi de nombreux symboles étranges cachés à la vue de tous le long de la côte nord-ouest de la France.


Partager sur facebook
Cliquez pour partager sur facebook
Retour à la catégorie : Les ovnis et la vie extraterrestre



Cet article a été mis à jour pour la dernière fois le , il y a moins d'un an.