Le temple d'Angkor Vat

Temple d'Angkor Vat
Dans le monde entier, de nombreuses églises, des temples ainsi que d'autres lieux saints auraient été divinement inspirés par des anges, des dieux et même des êtres d'autres mondes. Mais pourquoi ? Honorer et louer un être suprême ? Ou pourrait-il y avoir un autre but ?

Au XVIème siècle, l'un des premiers occidentaux à découvrir le célèbre temple d'Angkor Vat, au Cambodge, est le moine portugais Antonio de Magdalena. Il le décrit comme une « construction extraordinaire, unique au monde ».

Avec son mur extérieur mesurant 3,6 kilomètres de long, Angkor Vat reste la plus grande structure religieuse de la planète.

Les archéologues traditionnels croient que Angkor Vat a été construit au XIIe siècle par le roi Suryavarman II, en tant que temple d'état et capitale. Mais les légendes cambodgiennes affirment qu’il a été construit dès 600 avant notre ère par Preah Pisnokar, descendant d'un vieil humain et d'une danseuse céleste.

L'histoire de Preah Pisnokar

Une fois adulte, Preah aurait été enlevé dans un palais volant par un groupe d'êtres d'un autre monde dirigés par le dieu Indra.

Le message reçu par Preah était d'être un leader pour son peuple et un enseignant. On lui a appris toutes ces choses quand il était au paradis d'Indra, ce palais volant dans le ciel. À son retour sur Terre, après cette longue éducation, Preah était essentiellement choisi pour enseigner à son peuple la manière dont fonctionne le monde et l'univers.

 
Le Guide des temples d'Angkor.

Selon les mythes, Preah aurait également été chargé de construire Angkor Vat, non seulement comme un sanctuaire de paix et de guérison, mais également comme une zone d'atterrissage pour les êtres du ciel qui l'avaient éduqué, appelés « les plus brillants ».

La façon dont il est décrit dit qu’il n’y a pas réellement eu d’outils utilisés, mais juste de l’eau magique. Il était capable de verser cette eau magique sur une pierre et, au bout d'un moment, elle durcissait et se mettait en place.

De l'eau magique ? Allons ! Il n’existe pas d’eau magique. C'est pourtant ce que disent les textes anciens.

La question est donc la suivante : quel type de technologie Preah a-t-il pu utiliser pour construire cette magnifique ville avec facilité ?

Angkor Vat a probablement été construit par les mains d’êtres humains, mais le plan architectural avec une telle sophistication visant à aménager ce type de complexe n’aurait pas pu être conçu par des êtres humains de cette époque. Alors qui a élaboré les plans d'Angkor Vat ?

Partager sur facebook
Cliquez pour partager sur facebook
Retour à la catégorie : Découvertes archéologiques



Cet article a été mis à jour pour la dernière fois le . Il est un peu ancien mais toujours d'actualité.