La métamorphose est inséparable de la sorcellerie

Image de La métamorphose est inséparable de la sorcellerie
Pour les théologiens du Moyen Âge, la métamorphose, « satanisée », est inséparable de la sorcellerie. Pour preuve, on en retrouve trace dans l’un des plus anciens textes consacrés à la sorcellerie : le « canon episcopi » :

Quiconque croit qu’il peut se faire qu’une chose soit changée, en bien ou en mal, ou soit métamorphosée pour revêtir une autre apparence ou un autre aspect, par une intervention autre que celle du Créateur, qui a tout créé et par qui toutes choses ont été créées, est sans doute possible un incroyant.

 

Les théories de la métamorphose à l’époque de la « chasse aux sorcières » tirent leur origine, nous l’avons vu, d’un chapitre de La Cité de Dieu, dans lequel Saint Augustin tente de réduire la métamorphose à une illusion diabolique. Mais malgré les efforts de l’église on continuait à croire aux métamorphoses, et en particulier à celle du loup-garou, qui figurait dans les contes et légendes depuis plusieurs siècles.


Lire la suite ...