MAGNI VERITAE

1) La naissance du mal

La genèse
Peu après la Genèse (environ 4000 av. J.-C.), un des Elohim, le plus proche de Dieu, est séduit par la première créature de la Terre : une femme magnifiquement belle qui répondait au nom de Lilith. A celle-ci il offre ce que Yahveh lui refuse, la Connaissance (Cf. Livre d’Isaïe). Dieu chasse alors Lilith dans les Terres de Nod, un monde sombre, sans lumière, proche de la Terre.

La rancœur de Lilith grandit et elle devient maléfique. Elle commence à maîtriser les pouvoirs offerts et elle interfère sur la Terre par le biais des Animaux. Elle était destinée à être la première femme d’Adam et sa haine contre la descendance des Hommes est née.

Pour remplacer Lilith, Ève est créée à partir d’un des côté d’Adam, par clonage. Mais elle est trompée par un serpent, symbole du mal moral que l’on attribue à cet ange de lumière déchu du Paradis qui a été banni sur la Terre.

Après avoir conduit Adam à la chute, il est précipité du ciel d’où il tombe comme un éclair. Il est Lucifer (Lux Fere), le porteur de lumière, que son orgueil condamne à la déchéance.

 

2) La naissance du Péché avec Abel

De son union avec Adam, son clone de mari, Ève devint enceinte. Elle mit au monde Caïn. Puis ils eurent un second fils : Abel. Caïn, le tue par jalousie car Dieu a préféré l'offrande de son cadet à la sienne. Caïn n’a pu laisser vivre Abel, et le sang d’Abel ne laisse plus dormir Caïn. Seule la cupidité a exclu l'Ancêtre des hommes du Paradis. C'est à cause de l'orgueil que Dieu a damné Lucifer et l'a chassé du Cercle des Anges. Il en est de même pour la jalousie et l'envie qui ont amené Caïn à tuer son frère Abel, tous les deux, fils d'Adam. Caïn est banni par Dieu, mais il a une descendance, et devient le père d'une grande lignée. Il n'est donc pas si maudit que cela.

Adam et Ève restaient donc avec un fils mort et un autre banni. Mais, quand Adam atteint l’âge de 130 ans, ils eurent un troisième enfant. Ce fut Seth. Mais à 130 ans, la semence masculine n’est plus aussi pure que quand on a vingt ans. Il ne faut donc pas s’étonner si une descendance à cet âge présente des risques de malformation ou de handicap. Malgré tout Adam le choisit comme son successeur car il ne pouvait pas faire autrement. Seth eut lui-même pour successeur son fils Anoush (Enoch). Ce dernier devint un grand prophète et fut l’auteur du Livre d’Enoch. Cette histoire s’est déroulée il y a longtemps, très longtemps.

En 1760 av. J.-C., un petit clan conduit par le patriarche Abraham s’installe dans le pays de Canaan. Les Hébreux ont subis l’influence de l'Égypte et des Grecs, il y a une probable assimilation progressive des daïmons, du mythe de Pandore et de Prométhée et du mal avec la lutte Seth / Osiris.

3) Naissance de l’Expiation avec Azazel

Après l’Exode (vers 1250 av. J.-C.) mené par Moïse à qui Dieu a donné les Tables de la Loi, apparaît la première mention d’une puissance autre que celle de Yahweh ; l’Eternel explique comment Aaron – le frère de Moïse – doit procéder au sacrifice de l’Expiation, selon le rite du Bouc émissaire : Aaron prendra les deux boucs, et il les placera devant l’Eternel, à l’entrée de la tente d’assignation. Aaron jettera le sort sur les deux boucs, un sort pour l’éternel et un sort pour Azazel (Lévitique, XVI/7-10).

Azazel est un esprit du désert, que l’on va assimiler à Satan dans les Chroniques (I,21) mais en fait il est sûrement Baal, le dieu des Cananéens. Plus tard il sera connu sous le nom de Belzébuth.

Les fils de Dieu vinrent un jour se présenter devant l’Eternel, Satan au milieu d’eux. L’Eternel dit Ó Satan : d’où viens-tu ? Et Satan lui répondit : « de parcourir la Terre et de m’y promener » (Job, I/6-8).

Job dit alors :

Nous recevons de Dieu le Bien, et nous ne recevrions pas aussi le Mal ?
  (Job, II/10)

Bon… il suffisait de demander…

Depuis ce jour, Satan est celui qui éprouve les Fils d’Adam. Mais d’autres anges ont suivis son exemple.

Les fils de Dieu virent que les filles des Hommes étaient belles, Et ils en prirent pour femmes parmi celles qu’ils choisirent. (Genèse, VI/2)

Tout ceci nous mène tranquilou à la destruction du premier temple de Jérusalem, en 587 av. J.-C., par le roi Nabuchodonosor (Babylone). Les juifs sont fait prisonniers et réduits à l’esclavage. Les Perses prennent ensuite Babylone, en 538 av. J.-C., et les juifs sont libérés pour restaurer le Temple. Il y a une réforme religieuse et le Pentateuque est consigné avec les prophètes (Nebiim) et les Hagiographes (Ketoubim), il devient le témoin de l’assimilation zoroastrienne par les israélites, Pandemonium est né.

La tradition jusqu’alors orale est à présent écrite, c’est la Torah. Deux systèmes naissent : la conservation par l’oral et par l’écrit.

4) Le Christianisme légalise le Diable et les Démons

C’est Jésus qui crée l’Exorcisme et de ce fait reconnaît vraiment l’existence du diable et des démons, en témoigne ses nombreuses actions saintes qui lui valurent d’être connu :

Jésus ayant assemblé les Douzes, leur donna force et pouvoir sur tous les démons, avec la puissance de guérir les maladies
  (Luc, IX/1).

De même, seul Jésus a le droit d’accomplir des prodiges au nom de Dieu, l’Inquisition viendra ensuite :

Tu ne laisseras point vivre la magicienne
  (Exode, XXII/18)

Le dogme va plus loin et la peur de la bête grandit dans le cœur des bons Chrétiens :

Si quelqu’un adore la bête et son image... il sera tourmenté dans le feu et le soufre
  (Apocalypse, XIV/10)

Finalement le Manichéisme gagne et s’intègre dans la plus grande religion de la Terre... L’histoire avait pourtant bien commencé.



Lire la suite ...   


Navigation dans l'article :

 Début : MAGNI VERITAE

 2. 2) La naissance du Péché avec Abel

 3. 3) Naissance de l’Expiation avec Azazel

 4. 4) Le Christianisme légalise le Diable et les Démons


Pour visualiser cet article dans son intégralité vous pouvez le consulter sur l'adresse alternative suivante : 1) La naissance du mal


Retour à la catégorie : Esotérisme (suite 5)



Cet article a été mis à jour pour la dernière fois le . Il est à jour.