La Magie Enochienne

Le système de magie énochienne a été découvert pendant la Renaissance par l'occultiste et astrologue John Dee (1527-1608) et son assistant quelque peu mystérieux, Edward Kelly (1555-1595). Dee et Kelly ont utilisé la technique séculaire de « skrying » (clairvoyance au moyen d’un cristal) pour révéler un système élaboré et élégant des hiérarchies angéliques, de plans spirituels et un alphabet énochien à part entière. Ce n'est pas un système vétuste de philosophie qui ne doit être étudié que par des spécialistes et des archéologues, mais bel et bien des pratiques qui ont traversé les siècles sans subir l'érosion du temps au point de pouvoir être appliquées parfaitement par notre société actuelle. À l'aide de cette information, les magiciens pratiquants contemporains peuvent, comme Dee et Kelly l'ont fait, se déplacer vers de nouveaux niveaux de conscience et explorer d'autres réalités.

La base du système magique de la Golden Dawn

La description d'Aleister Crowley de la magie Enochienne, dans une édition de The Equinox en 1912, a réintroduit ce système complexe et fascinant pour les lecteurs modernes. Depuis lors, de nombreuses explications différentes sur les mondes énochiens sont apparues. Parmi elles, il y avait une nouvelle exploration de l'énochien par les membres du mouvement Golden Dawn en Angleterre. La magie énochienne de la Golden Dawn est basée sur des documents inédits de divers adeptes de la Golden Dawn, une société quelque peu franc-maçonnique et rosicrucienne qui se rapproche beaucoup par ses pratiques de la Wicca. Ces documents révèlent les secrets de l'approche énochienne de la Golden Dawn.

En tant que membre du Temple de Whare Ra, en Nouvelle-Zélande, Pat Zalewski a fait sa propre exploration et a compilé un excellent recueil de nouvelles informations et une interprétation précieuse. Plus de 100 dessins, diagrammes et tableaux sont inclus dans son livre pour guider le lecteur à travers les mystères énochiens. Des rituels importants associés à la magie Enochienne sont présentés dans les annexes de l'ouvrage. Il s'agit d'un livre complet et utile sur un sujet difficile. « Golden Dawn Enochian Magic » fascinera les pratiquants et tous les étudiants sérieux dans l'exploration magique.

La légende d'Enoch

Si vous en croyez les légendes, la magie énochienne a été livrée à l'humanité par Enoch, le mystérieux prophète de la Genèse. Les « clés énochiennes » sont réputées être écrites dans la langue des Anges, dont l'hébreu est censé être un faux écho. Les tablettes énochiennes, selon la légende, sont les talismans dont descendent tous les autres symboles magiques.

La merveilleuse magie Enochienne est réputée être la plus puissante (et dangereuse) branche de l'occultisme, pire que la magie noire ! La magie énochienne s'est manifestée, bien sûr, avec une série d'expériences cristallines que le Dr John Dee a menées à la fin du XVIe siècle. Dee est le premier savant de son époque à s'être détourné de la connaissance banale pour chercher ce qu'il appelait « la vérité pure ». Dee croyait qu'Hénoch avait reçu de telles vérités des conversations avec les anges. Dee a théorisé qu'il pourrait utiliser des pyramides de cristal pour rétablir la communication avec les anges d'Enoch, rétablissant ainsi la source de la connaissance surnaturelle.

Que Dee ait ou non réussi à obtenir un contact, Dee a certainement cru qu'il avait exploité le pouvoir angélique, mais il existe peu de preuves qu'il ait effectivement trouvé la Connaissance. Néanmoins, au moment de sa mort, ses expériences étaient largement connues pour accoler une aura de mystère et de puissance à son nom.

Les Tablettes de l'Union écrites en énochien

Pentagramme Enochien
La langue a été donnée sur une grande tablette de 49 carrés d'un pouce qui constituaient les quatre tableaux de la Tour de Guet et la Tablette de l'Union. Les 48 appels énochiens (incantations) ont également été dérivés par l'utilisation de ces grandes tablettes. Dee et Kelley avaient à leur disposition un système de magie hautement sophistiqué qui, apparemment, n'était compris d'aucun d'eux. Il ne subsistait juste qu'une collection de messages écrits dans une langue archaïque, enregistrés dans une série de manuscrits obscurs, jusqu'à ce que MacGregor Mathers les découvre dans le British Museum. Il a introduit la Magie Enochienne dans le système de la Golden Dawn et, pour la première fois, c'est devenu autre chose que de la théorie et de la spéculation. Cette vaste collection de matériel est devenue le joyau de la couronne du travail de l'Ordre.

La grande quantité de documents recueillis par Dee et Kelley indique qu'ils transcrivaient une langue entièrement nouvelle possédant sa propre grammaire et sa syntaxe. Les occultistes ont appelé cette langue l' « Enochien » parce que c'est l'ange Ave qui aurait dicté ces textes à Enoch à l'origine.
 

Le travail complémentaire de la Golden Dawn

En regardant la Golden Dawn avec le regard de Israël Regardie, une des figures de l'Ordre, il est évident que le travail d'Enoch n'a pas été étudié tant que tous les travaux préliminaires de recueil de documents n'auraient été achevés. Les étudiants sont exposés aux tablettes de la Tour de Guet dans les rituels, et ils confient les principes fondamentaux du système à la mémoire, mais aucun rituel Enochien réel n'est effectué dans l'Ordre Extérieur. Regardie lui-même a mis en garde contre l'approche du travail prématuré sans base solide. Il est de la plus haute importance que l'élève soit équilibré émotionnellement, mentalement et physiquement avant d'entreprendre un travail magique. Lorsque l'on atteint le niveau de 5 = 6 (Adeptus Minor), il ou elle commence le Travail Dans l'Ordre. L'étude d'Enoch, le rituel et la recherche deviennent l'une des principales activités.

Le matériel énochien dans la Golden Dawn se compose des quatre tableaux de la Tour de Guet, de la Tablette de l'Union, des appels angéliques et des Talismans Enochiens. En réalité, ce n'est que le début et seulement une introduction au système. Nous devons nous rappeler que lorsque Regardie a publié son livre sur la Golden Dawn en 1940, il a quitté le temple de Hermès au niveau de Zelator Adeptus Minor (Z.A.M.). Ce qui est écrit dans son livre représente le parcours de l'étude dans cette sous-catégorie, et rien de plus. Regardie lui-même était conscient qu'il n'avait pas eu la connaissance totale des divers éléments du système Enochien de la Golden Dawn, telles que :

1. Sigillum Dei Aemeth (le Sceau de Aemeth : il s'agit d'un pentacle en cire)
2. Tabula Sancta (les Tableaux Saints)
3. Liber Scientia Auxilii et Victoria Terrestris (le Livre de la Connaissance et de l'Ascension à la Victoire)
4. Heptarchia Mystica (l'Heptarchia Mystique)
5. La Tablette de Nalvage (du nom de l'Ange qui l'a mentionné en premier)
6. Les quatre tablettes élémentaires
7. Liber Logeath (le livre de Logeath)

L'étude et la pratique de la magie énochienne

L'étude de la théorie énochienne est un processus intéressant et fascinant. Il défie l'intellect et élargit la conscience de l'élève simplement par l'application de l'esprit. La vraie beauté et l'émerveillement du système est son efficacité dans le développement et l'évolution de l'élève à tous les niveaux - physique, mental, émotionnel et spirituel - lorsqu'il est mis en pratique. Toute magie est efficace pour provoquer ces changements, mais aucun système ne se compare à la magie énochienne, quand elle est abordée avec de bonnes bases solides.

Pat Zalewski est un magicien « pratiquant » et non un adepte « col blanc » qui se contentent de théoriser sur la magie. Pat et son épouse, Chris, ont consacré les 10 dernières années à la recherche, à la préservation et au développement du matériel de la Golden Dawn placé sous leur garde, en grande partie par les anciens adeptes du Temple de la Crique en Nouvelle-Zélande. Ils pratiquent tous deux la magie. Ensemble, ils rédigent un certain nombre de livres qui détaillent leurs expériences avec le travail de la Golden Dawn. Peu de temps avant sa mort, Regardie s'est rendue en Nouvelle-Zélande pour rencontrer Zalewski. Il a ensuite dit à plusieurs reprises qu'il avait finalement trouvé un vrai "Golden Dawn Man".

La magie énochienne est pratiquée sous forme de magie cérémonielle au sein de divers subdivisions de la Golden Dawn (Aurum Solis, Ordre de la Pierre Cubique, Astrum Argentum, ...). Mais c'est essentiellement dans le satanisme que la magie énochienne est incorporée sous une forme pratique. On peut citer l’Église de Satan et le Temple de Set comme les plus importants mouvements du genre. Et, sans doute par l'influence d'Aleister Crowley, le satanisme utilise des rites énochiens particulièrement en ce qui concerne la magie sexuelle.



Lire la suite ...   


Cet article a été mis à jour pour la dernière fois le 1er Octobre 2018. Il est à jour.