Où placer le berceau de cette magie noire ?

Origine goétie
 
Au premier abord, nous pensons que cette magie a pu se développer isolément au sein de toutes les sociétés, par la simple raison qu'il y a toujours eu des ambitieux, d'adroits jongleurs et des gens superstitieux, autrement dit des fripons et des dupes. Mais cette analyse un peu simpliste tombe rapidement à l'eau quand on s'adonne à une véritable étude scientifique de la goétie. Le consentement unanime des peuples à se faire manipuler et opprimer n'est pas une preuve infaillible et suffisante de la vérité. Les croyances générales en la magie et en la sorcellerie sont universelles et les sorciers sont profondément redoutés. On craint leur approche et on satisfait à leurs exigences dans la crainte d'encourir leur colère.

La goétie nous vient du moyen-orient

Des recherches historiques nous apprennent que, parmi les anciens peuples, les Chaldéens s'adonnaient particulièrement à la goétie et à l'hématomancie ; les Égyptiens l'apprirent d'eux et, en peu de temps, devinrent fort habiles dans l'art des évocations et des incantations. Esclaves des Égyptiens, les Hébreux reçurent des leçons de goétie de leurs maîtres, et bientôt cette magie fit de tels progrès parmi le peuple d'Israël, que Moïse, effrayé de son extension et pour en arrêter les progrès, ordonna qu'on lapidât hommes et femmes qui se livreraient à cet abominable métier.


Lire la suite ...   


Navigation dans l'article :

 Début : La goétie

 2e partie : Déroulement d'un rite goétique

 3e partie : Où placer le berceau de cette magie noire ?

 4e partie : Au temps des Grecs et des Romains

 5e partie : Chez les autres peuples

 6e partie : Les grandes invasions

Retour à la catégorie : Sorcellerie
Pour visualiser cet article dans son intégralité vous pouvez le consulter sur l'adresse alternative suivante : Où placer le berceau de cette magie noire ?