Qui était Charles Manson ?

Image de Qui était Charles Manson ?
Il est né le 12 novembre 1934 à Cincinnati dans l’Ohio. Mort le 19 novembre 2017.

Son nom de naissance est Charles Milles Maddox. Le nom de son père n’est pas révélé publiquement et sa mère était Kathleen Maddox.

Charles s’est marié deux fois, avec Rosalie Jean (Willis) Manson (1955 - date de divorce inconnue) et également avec une femme nommée Leona au début des années 1960, dont le nom de famille n'est pas rendu public.


Charles Manson a au moins deux enfants, Charles M. Manson Jr. qu’il a eu avec Rosalie Jean (Willis) Manson, et Charles Luther Manson qu’il a eu avec sa seconde femme.

Durant son enfance, la mère de Manson l'aurait vendu pour un pichet de bière à une femme qui voulait avoir des enfants. Son oncle devait trouver cette femme pour récupérer son neveu.

Plus tard il prit le nom de famille de son beau-père William Manson.

Selon la Commission des libérations conditionnelles de la Californie, Manson avait des antécédents de manipulation, de contrôle des comportements et de maladies mentales telles que la schizophrénie et un comportement délirant paranoïaque.

Les meurtres ont inspiré le best-seller, "Helter Skelter", écrit par le procureur Vincent Bugliosi, duquel sont tirés la majeure partie des détails de cet article.

Voici quelques faits chronologiques de la vie de Charles Manson :

1947 – À l'âge de 12 ans, Charles Manson est envoyé à Gibault School for Boys, à Terre Haute (Indiana), pour vol. Au cours des vingt prochaines années, il fera de la prison pour divers crimes. C’est en prison qu’il apprend à jouer de la guitare.

21 mars 1967 – Manson est libéré de prison. Il dit aux fonctionnaires de la prison qu'il ne veut pas être libéré : "Oh, non, je ne peux pas aller dehors ... Je savais que je ne pouvais pas m'adapter à ce monde, pas après que toute ma vie ait été passée enfermé et où mon esprit était libre." Après sa libération, il déménage à San Francisco.

1967-1968 – Manson rencontre Gary Hinman, un professeur de musique qui le présente à Dennis Wilson des Beach Boys.
Manson attire un groupe d'adeptes et forment une communauté Hippie. Le groupe déménage au Spahn Ranch dans la vallée de San Fernando, en Californie.
Dennis Wilson présente Manson au producteur de disques Terry Melcher, le fils de l'actrice Doris Day. Après avoir d'abord montré de l'intérêt pour la musique de Manson, Melcher refuse de travailler plus avec lui. Mercher habitait alors au 10050 Cielo Drive. Plus tard, Melcher quitte sa maison sur Cielo Drive, et la maison est ensuite louée au réalisateur Roman Polanski et à son épouse, l'actrice Sharon Tate. Mais Charles Manson n’était pas au courant.

1969 – Par son charisme et l'utilisation de drogues hallucinogènes, il réussit à convaincre ses adeptes, les membres de la « Family » que la fin du monde est proche et que les Noirs en sont la cause. Il leur demande alors d'assassiner des gens et, dans le but de sensibiliser la population, de faire passer ces crimes pour des crimes raciaux commis par des Noirs.

Juillet 1969 – Gary Hinman est tué par l'adepte de Manson, Bobby Beausoleil, accompagné des membres de la Manson Family, Mary Brunner et Susan Atkins. Le meurtre est commis à la demande de Manson.

8-9 août 1969 – Sur le commandement de Manson, un petit groupe de ses partisans les plus ardents assassine brutalement cinq personnes à la maison de Benedict Canyon du réalisateur Roman Polanski, près d'Hollywood. Les victimes sont la femme enceinte de Polanski, l'actrice Sharon Tate, l'écrivain Wojciech Frykowski, l'héritière du café Abigail Folger et le célèbre coiffeur Jay Sebring. Steven Parent, qui était un ami du jardinier de la famille, a également été tué. Les meurtres sont commis par les adeptes Tex Watson, Susan Atkins et Patricia Krenwinkel. Linda Kasabian les accompagne en tant que guetteur.

9-10 août 1969 – Manson, mécontent de la négligence des meurtres de la nuit précédente, accompagne un groupe de partisans à la recherche de victimes. Dans la voiture se trouvent : Watson, Atkins, Krenwinkel, Kasabian ainsi que Leslie van Houten et Steve "Clem" Grogan. Après plusieurs heures, le groupe arrive sur la maison du directeur de supermarché Leno LaBianca et son épouse, Rosemary. Le couple est brutalement assassiné par Watson, Atkins, Krenwinkel et Van Houten.

Octobre 1969 – Manson et ses partisans sont arrêtés dans un autre endroit éloigné, appelé Barker Ranch, soupçonné de vol d'automobile.

Le 6 novembre 1969 – Susan Atkins, membre de la Manson Family, déjà accusée du meurtre de Gary Hinman, raconte à Virginia Castro qu'elle a tué Sharon Tate, « Parce que nous voulions commettre un crime qui choquerait le monde, pour que le monde dise Lève-toi et n’oublie pas. »

12 novembre 1969 – Les détectives du Sheriff de Los Angeles interrogent Al Springer, un membre d'un gang de motards qui a un lien avec Manson. Springer leur dit que Manson lui a parlé de tuer des gens quelques jours après les meurtres de Sharon Tate et des autres.

18 novembre 1969 – On confie l’affaire au procureur de district adjoint Vincent T. Bugliosi.

30 novembre 1969 – Watson est appréhendé au Texas. Ses avocats combattent l'extradition en Californie pendant neuf mois.

8 décembre 1969 – Manson, Watson, Atkins, Krenwinkel et Kasabian sont inculpés pour les meurtres de Sharon Tate et de ses amis. Le grand jury accuse également les cinq inculpés, plus Van Houten, pour les meurtres de LaBianca et sa femme.

16 juin 1970 – Début du procès pour Manson, Atkins, Krenwinkel et Van Houten.
- Manson apparaît au tribunal avec un "X" gravé sur son front.
- Il se défend devant le tribunal avec l'aide de l'avocat Irving Kanarek.

Août 1970 – Kasabian reçoit l'immunité en échange de son témoignage contre Manson et les autres.

15 janvier 1971 – Après un procès de sept mois, les délibérations du jury commencent. Le jury déclare tous les accusés coupables le 25 janvier.

29 mars 1971 – Manson, Krenwinkel, Atkins et Van Houten sont condamnés à la peine de mort.

1971 – Charles "Tex" Watson est reconnu coupable des meurtres de sept personnes et est condamné à mort.

1972 – La peine de mort est abolie en Californie. Les peines pour tous les membres de la Manson Family sont commuées en prison à vie.

11 avril 2012 – Manson se voit refuser la libération conditionnelle pour la 12e fois. Selon la Commission des libérations conditionnelles de la Californie, il a accumulé 108 infractions disciplinaires graves en prison depuis 1971 et n'a montré aucun remords pour les meurtres. La prochaine audience de libération conditionnelle de Manson est prévue pour 2027, quand il aura 92 ans. Il n’arrivera jamais jusque là.

19 novembre 2017 – Deux jours après avoir été transporté à l'hôpital, Charles Manson, 83 ans, meurt de causes naturelles.

Les principaux membres de la Manson Family :

Susan "Sadie" Denise Atkins : morte en prison le 24 septembre 2009.

Bobby Beausoleil : Condamné du meurtre de Gary Hinman en 1969. Il purge une peine d'emprisonnement à perpétuité. Il se voit refuser la libération conditionnelle pour la 18e fois le 14 octobre 2016.

Bruce Davis : Condamné coupable des meurtres de Gary Hinman et du cascadeur Donald "Shorty" Shea le 21 avril 1972. Il purge une peine d'emprisonnement à perpétuité. Il a été recommandé pour la libération conditionnelle le 1° février 2017. Le gouverneur Brown refuse la libération conditionnelle le 23 juin 2017. C'est la cinquième fois qu'un gouverneur de Californie refuse de libérer Davis.

Lynette "Squeaky" Fromme : Elle a tenté d’assassiner le président Gerald Ford en 1975. Après avoir purgé 34 ans de prison, elle est mise en liberté conditionnelle le 14 août 2009.

Steven "Clem" Grogan : Grogan est libéré sur parole en 1986 après avoir révélé l'emplacement du corps de ranch-main Donald "Shorty" Shea, tué en 1969.

Patricia "Katie" Krenwinkel : elle apparaît dans un documentaire "Life After Manson" en 2014. Le 22 juin 2017 Krenwinkel se voit refuser la libération conditionnelle pour la 14e fois. Elle sera admissible à nouveau pour examen dans cinq ans.

Leslie Van Houten : Recommandée pour la libération conditionnelle en avril 2016, le gouverneur Brown refuse cette libération, affirmant que le condamné pour meurtre « représente actuellement un danger déraisonnable pour la société ».

Charles D. "Tex" Watson : Il se voit refuser la libération conditionnelle pour la 17e fois le 27 octobre 2016.


Revenir au début ...