La fondation du Bilderberg

Image de La fondation du Bilderberg
Imaginez un club privé – composé de présidents, de premiers ministres, de banquiers internationaux et de leurs différents collaborateurs – dans lequel tous ces gens discutent des guerres, des marchés économiques et des destinées de l'Europe, se disant en privé ce qu'ils n'oseraient jamais affirmer en public. C'est le « Groupe Bilderberg » et il s'agit de l'organisation la plus secrète du monde.

Le secret de Bilderberg

La raison pour laquelle personne ne veut trahir le serment de secret du groupe a été révélé au monde par le journaliste français Thierry de Segonzac. Le secret de Bilderberg a attiré l'attention des écrivains Robert Ludlum et Gayle Lynds. Leurs livres sont basés sur quelques faits mais sont des romans. Ces romans montrent que tout changement de régime politique – dicté par toute nécessité qui soit, pour s'opposer à la réforme sociale ou soutenir les grandes entreprises – se fait partout dans le monde, lorsque ce groupe d'élite décide qu'ils veulent occuper des postes de pouvoir et mieux gérer leurs intérêts.


La première réunion

Le prince des Pays-Bas, Bernhard, a affirmé que plusieurs crises économiques auraient pu être évitées si les dirigeants les plus influents avaient été en mesure de gérer les événements mondiaux en privé. Pour cette raison, en 1954, il a proposé d'organiser des réunions où se rencontreraient les plus grands esprits représentatifs de l'économique, de la politique, de l'industrie et des armées. La première réunion a eu lieu à l'Hôtel Bilderberg à Oosterbeek, Pays-Bas, entre le 29 et le 31 mai de cette même année. A la fin de cette réunion, les participants ont décidé de donner vie à une société secrète qu'ils appelèrent « Groupe Bilderberg » en souvenir de l'hôtel où ils se sont réunis pour la première fois, du moins c'est ce que tout le monde pense.

L'écrivain Gyeorgos C. Hatton a cependant découvert que le prince Bernhard, né en Allemagne au début des années 30, était un ancien officier SS. Inspiré par son expérience du nazisme il aurait encouragé les autres membres à choisir le nom de « Groupe Bilderberg » en hommage à l'initiative de mettre en place le Bilder, le « Cercle des amis », d'Heinrich Himmler.


Lire la suite ...