12. Destruction de preuves :

Déblaiement des décombres du WTC
Déblaiement des décombres
Si les explosions, et non seulement le crash des avions, avaient réellement provoqué cet effondrement total, on pourrait alors le voir dans les décombres. Mais cette enquête n'a pas eu lieu. Au contraire, les gravats ont été éliminées le plus rapidement possible par ordre avant qu'une commission d'enquête puisse se mettre au travail ! William A. Manning, rédacteur en chef de Fire Magazine, le journal américain des pompiers, a publiquement qualifié ceci de « destruction des preuves ».


Le 6 mars 2002, la commission scientifique de la Chambre des représentants signala que les enquêtes seraient entravées du fait que « d'importants restes d'acier avaient disparu avant l'arrivée des premiers enquêteurs sur les lieux de l'accident » !

Pour le retrait rapide des débris d'acier, une seule société était responsable, la « Ste de gestion des métaux » de Newark. Rien qu'à Shanghai, plus de 50 000 tonnes de poutres en acier broyées ont été vendues comme ferraille. Grâce à son service rapide, cette compagnie d’appel a également gagné environ 3 millions de dollars.


Lire la suite ...   


Partager sur facebook