L’électropsychomètre de Hubbard

Electropsychomètre
L. Ron Hubbard, le fondateur de la scientologie, s'est intéressé à un type de détecteur de mensonges appelé « électropsychomètre » qui, selon lui, donnait de meilleurs résultats lors de l’audit de dianétique. Il a obtenu une franchise pour cet appareil, qu'il a renommé l'électromètre Hubbard, ou E-mètre. Il a commencé à appeler les patients des "pré-clears" et en six semaines avait créé un nouveau concept apparemment à partir de rien. Il fallait maintenant lui trouver un nom.


La découverte de l'âme humaine

Hubbard appela son nouveau concept « Scientologie » et en l'introduisant, il a prétendu avoir découvert l'âme humaine.

Alors que la Dianétique s’adressait au corps, la Scientologie impliquait la libération des âmes (que Hubbard appelait des « thétans ») contre le piège supposé du monde physique ou matériel et la restauration de leurs prétendues puissances surnaturelles.


Lire la suite ...