La construction du Temple de Salomon

Image de La construction du Temple de Salomon
Le très savant, mais infortuné Docteur Dodd, grand-chapelain de la Maçonnerie, dans son discours pour la dédicace de la salle des Francs-Maçons, à Londres, nous montre la Maçonnerie dans une infinité de stages. « Les Maçons, dit-il, sont Bien-Informés par leurs archives particulières et intérieures, que la construction du temple de Salomon est une ère importante, d’où ils dérivent beaucoup de mystères de leur art ; maintenant, dit-il, il faut se rappeler que ce grand événement eut lieu plus de mille ans avant l'ère chrétienne, et conséquemment plus d’un siècle avant Homère, le premier des poètes grecs, et plus de cinq siècles avant que Pythagore eût apporté de l’Orient son sublime système de véritable instruction maçonnique, pour illuminer notre monde occidental.


Mais, quelque éloignée que soit cette période, nous ne datons pas de là le commencement de notre art ; car quoiqu’il puisse devoir au sage et glorieux roi d’Israël quelques-unes de ses mille et mille formes mystiques et cérémonies hiéroglyphiques, il est certain que l’art lui-même est contemporain de l’Homme, son grand objet.

Nous pouvons suivre sa route, continue-t-il, à travers les siècles les plus reculés et chez les nations les plus éloignées. Nous le trouvons parmi les premiers peuples civilisés et les plus célèbres de l’Orient. Nous le voyons descendre régulièrement des premiers astronomes des plaines de la Chaldée, jusqu’aux sages et mystiques rois et prêtres de l’Egypte, jusqu’aux sage de la Grèce et aux philosophes de Rome. »


Lire la suite ...