Les guerriers gaëliques

Image de Les guerriers gaëliques
Les histoires des guerriers celtes milésiens comprennent deux types de combattants. Ceux appartenant aux premiers vivaient dans des tribus et obéissaient aux lois. L'un de ces guerriers était Cú Chulainn. La deuxième catégorie n'appartient à aucune tribu et obéissait seulement à ses propres règles, vivant à la frontière entre le monde réel et le surnaturel. Ils ont vécu et combattu dans des groupes appelés Fianna Eirinn (ou Fianna Éireann).


 
Le mythe de Cu Chulainn expliqué sur ce site.

Cú Chulainn était le petit-fils de Dagda du côté de sa mère, et il a été dit que Lugh, le Long-Hand, était son père. Sa mère, Dechtire, fille de Maga et, par conséquent, petite-fille d'Angus mac Og, était une demi-sœur du roi Conchobar.

Le roi Conchobar appartenait à Emain Macha, et ses guerriers se disaient champions de la Branche Rouge, le meilleur d'entre eux étant Cú Chulainn (Chien de Culan). Le druide Cathbad a prophétisé la grandeur de Cú Chulainn quand il n'était pas encore plus grand qu'un enfant. Des années plus tard, le guerrier voulait épouser Emer, fille de Forgall Manach le Rusé (dit « le renard »). Pour obtenir sa permission, Cú Chulainn a étudié sous la tutelle de la déesse guerrière Scathach pendant un an et un jour sur son île sacrée. À son retour, son futur beau-père présumé a commencé à lui créer des problèmes, alors Cu Chulainn a kidnappé Emer dans son château et a tué beaucoup d'hommes de Forgall. Après avoir contracté le mariage, Cú Chulainn eut un fils, nommé Conloach, avec Aoife, une des femmes des Sidhes.


Lire la suite ...