Les Déesses Celtiques

Déesse des bois
Déesse des bois
Les déesses ont toujours joué un rôle important dans le panthéon celtique. Chacune d'entre elles avait différents rôles, ce qui les associait à de multiples aspects de la vie celtique.

Le chiffre « Trois » était un nombre sacré pour les Celtes, et il se reflète dans leur panthéon féminin. Plusieurs déesses sont en effet groupées par trois, comme les Matronae, déesses de la maternité et de la fertilité. Le Morrigan était aussi une déesse tripartite avec ses deux autres aspects, Badb, un corbeau, et Macha, une déesse guerrière.

Les rivières sacrées et les sources étaient fréquemment associées aux déesses celtes, dont les mythes avaient souvent un rapport avec l'eau. Beaucoup de déesses celtiques ont été écartées avec la venue de l'empire romain et la conversion au christianisme des terres celtiques et gauloises. Alors que certaines d'entre elles, comme Brigid, ont été incorporés dans le christianisme, d'autres ont survécu dans les cultes romains. Ainsi, la déesse des chevaux, Epona, a également été honorée par la cavalerie romaine en Gaule et en Europe continentale.

Cerridwen et son chaudron

Cerridwen
La déesse galloise Cerridwen représentait la sagesse, la connaissance et la transformation. Son chaudron, l'Amen, était utilisé pour préparer des potions. Elle était assistée par un homme aveugle nommé Morda, qui entretenait le feu, et un garçon nommé Gwion, qui remuait les potions.

Une fois, Cerridwen s'occupait d'une potion de connaissance qui nécessitait un an et un jour pour être cuisinée. Lorsque des gouttes de la potion ont été accidentellement ingérées par Gwion, il a acquis une grande connaissance. Enragée, Cerridwen le poursuivit, mais il commença à se métamorphoser en différents animaux pour s'échapper. Quand il s'est transformé en un poulet, elle l'a attrapé et l'a mangé. Cependant, il s'est transformé une dernière fois en graine et neuf mois plus tard elle l'a mis au monde en tant que barde Taliesin.

 

Morrigan : La Déesse de la Bataille

Le Morrigan
En tant que déesse sombre de la guerre et du conflit, le Morrigan était souvent vu sur le champ de bataille. Sa forme la plus commune était celle d'une vieille femme sur les rives d'une rivière, lavant les vêtements des hommes qui allaient mourir plus tard dans la bataille.

 
C'est sur un blog qu'on découvre des explications concernant l'association du corbeau à la mort.

Sous la forme d'un corbeau, elle parcourait les cadavres à la recherche d'âmes. En plus de connaître le résultat de toutes les guerres, elle était également connue pour intervenir dans les batailles au nom d'un camps ou de l'autre.

Chaque année, lors de la fête de Samhain, le Dagda dormait avec le Morrigan sur les rives de la rivière Unius. Ce rituel était censé assurer la fertilité et le succès du peuple celte pour l'année à venir. Le site de la rivière est encore appelé aujourd’hui « le lit du couple ».

Elle a été adaptée dans la légende arthurienne sous le nom de Fée Morgane.

La nature tripartite des déesses celtiques

Morrigan

Le Morrighan par Laura Cameron
Bien que n'étant pas réservé à la mythologie celtique, le concept d'une déesse tripartite est particulièrement répandu dans le panthéon celtique. Parfois, il se réfère à une déesse avec trois aspects spécifiques, tels que Cerridwen qui avait des qualités des phases de la vie traditionnelles que sont la vierge, la mère et la vieille.

Brigid régnait sur trois domaines distincts : l'inspiration, l'artisanat et la guérison. D'un autre côté, certaines déesses celtiques font partie d'une triade de divinités. Le Morrigan est souvent décrit comme ayant deux autres sœurs proches, Badb et Macha. Dans le prolongement de sa nature tripartite, le Morrigan peut également être associé à Arianrhod et Blodeuwedd pour créer un autre groupe de jeune fille, de mère et grand-mère.


 

Lire la suite ...   


Navigation dans l'article :

 Début : Les déesses celtes

 2. Cerridwen et son chaudron

 3. Morrigan : La Déesse de la Bataille

 4. La nature tripartite des déesses celtiques


Pour visualiser cet article dans son intégralité vous pouvez le consulter sur l'adresse alternative suivante : Les Déesses Celtiques


Retour à la catégorie : Mythologie celtique



Cet article a été mis à jour pour la dernière fois le . Il est à jour.