Les mages

Image de Les mages
Cette fois il n'y a plus de doute : qui parle de mages parle de magie ! Le mot lui même est issu du vieux persan « magu ». Les Perses seraient ainsi les inventeurs de la magie, du moins son nom.

Les mages tiennent une grande importance dans la doctrine mazdéenne. Ils sont les interprètes des rêves, c'est à dire les divins et les psychanalystes de l'Antiquité. Mais pas que...

Pour en apprendre plus sur le fonctionnement des rêves, consultez cet article en cliquant sur le lien.


Les mages sont aussi les acteurs majeurs des sacrifices.

Aucun sacrifice ne peut être pratiqué sans la présence officielle d'un mage. Et des sacrifices..., à l'époque..., il y en avait beaucoup...

Le mage est donc un genre d'huissier de justice qui contrôle le bon déroulement d'un sacrifice rituel dans les règles de l'art. C'est le notaire qui est garant de votre dévotion et du respect protocolaire de la pratique du sacrifice. Les mages diffèrent beaucoup des autres hommes et des prêtres égyptiens. Ceux-ci s'abstiennent de tuer quoi que ce soit de vivant, hormis ce qu'ils offrent en sacrifice.

Les mages sont les prêtres sectateurs du zoroastrisme. On pense qu'ils sont issus d'une tribu « mède » et qu'ils sont à ce titre considérés comme des étrangers. Il y eut une révolte des nobles contre eux. Le peuple fut incité à tuer tous les mages. C'est ce que les grecs appellent la « magophonia ». Ce fut une réaction contre l'emprise des prêtres mazdéens qui devenaient de plus en plus puissants et menaçaient la dynastie.


Lire la suite ...