4 - Retour à la réalité

Image de 4 - Retour à la réalité
Le passage du sommeil et du rêve à l’état de veille, et inversement, s’accomplit suivant le tempérament de l’individu en question. L’un s’éveille aussitôt, sa conscience effaçant immédiatement les derniers lambeaux des images du rêve ; l’autre revient lentement à lui tout en continuant à rêver, mais déjà conscient de ses rêves. Il arrive même que ces derniers puissent continuer à vivre leur rêve et aient l'impression de le diriger alors qu'ils sont déjà dans un état de demi-conscience. Le contrôle des rêves est en effet possible, moyennant beaucoup d'entrainement.


La durée du rêve


La durée du rêve est extrêmement courte.

Aussi étonnant que cela paraisse, même des rêves qui nous font traverser une multitude d’événements et de situations sans cesse transformés se passent très rapidement, en quelques secondes, rarement en plus de trente secondes.

Des essais et des expériences involontaires confirment cette affirmation.

L’état d’âme et le rêve


Le rêve laisse après lui un état d’âme qui peut durer des heures alors que le rêve a depuis longtemps disparu, et qu’il n’est même plus l'objet d'un souvenir. On se rappelle par exemple qu'on a fait un bon rêve et on est de bonne humeur pour toute la matinée sans pour autant se rappeler de notre rêve.

L’événement du rêve


Le psychiatre allemand Hoche prétend que les impressions visuelles, auditives, tactiles ou autres sont de loin les plus importantes dans le rêve. On arrive aussi à saisir une odeur, mais assez rarement. Il s’agit bien plus souvent d’impressions de chaud ou de froid, d’humide ou de sec.

Au sujet de ce qu’on oublie et de ce qu’on retient


Les rêves ne se retiennent pas facilement, malgré leur grande vivacité ou leur frappante originalité ; ils s’oublient vite, se dissipent tel un brouillard. Cette formation fugace de l’âme retourne dans les profondeurs de l’inconscient qui est son origine et son foyer.

Les rêves, on les oublie en s’habillant, sinon à coup sûr dans la matinée. Le rêve ne fait pas bon ménage avec l’état de veille.


Lire la suite ...