Mise en condition au voyage astral

Techniques du voyage astral
Une projection astrale ne s'improvise pas, il faut un minimum de mise en condition. Voici les techniques employées pour le voyage astral, selon le spécialiste Robert Bruce.

Etat physique favorable

Le but de cette mise en condition est tout d'abord d'atteindre un état physique favorable. Il s'agit de dilater le corps physique, l'idée étant que les molécules qui le composent doivent être les plus espacées possibles les unes des autres. Pour induire cette dilatation plusieurs procédés sont à disposition :
Chauffer le corps (sous une couverture par exemple)
Détendre les muscles et le cerveau
Emettre des sons la bouche fermée : cela fait vibrer

Etat mental favorable

La seconde condition est d'atteindre un état mental favorable. Dans la mesure où le but est de se libérer du corps physique, il s'agit dans un premier temps d'objectiver ce dernier. Il ne faut donc plus penser "mon corps", mais plutôt "le corps dans lequel siège ma conscience". Ainsi le corps physique doit être appréhendé comme un lieu de l'espace temps en faisant abstraction de toute idée de possession.

 

Les Signes avant-coureurs du détachement

Il s'agit ici de décrire les premiers symptômes du processus de détachement de la conscience d'avec le corps physique. Pour ce faire, on établira un inventaire du point de vue de chacun de nos sens, même si cette division est quelque peu artificielle dans la mesure où toute ces sensations sont concomitantes.

Sensations Tactiles

Généralement, les premières sensations se font sentir au milieu du front pour ensuite remonter vers le haut du crâne. La description de cette sensation n'est pas évidente par manque de référent, mais l'on peut dire que l'on retire le sentiment de se tâter de l'intérieur.

Lorsqu'on prolonge cet état la sensation se propage vers les lobes temporaux, c'est-à-dire un peu au-dessus et un peu en avant par rapport aux oreilles. Cette propagation ce fait comme si un liquide circulait à l'intérieur du crâne, coulant doucement sur les côtés.

Lorsque l'on prolonge encore et que l'on accentue cet état, il se propage dans d'autres parties du corps, tout particulièrement dans les bras.

Puis commence à apparaître la sensation de vibration, comme si on était secoué de l'intérieur. La vibration part du haut du crâne pour se propager dans le reste du corps. Cette vibration est imperceptible pour un observateur extérieur, mais elle peut être ressentie au contraire comme très forte pour celui qui en est l'objet.

Si cette vibration se prolonge et s'accentue, on commence à éprouver les premières sensations de détachement. Certaines parties de notre "moi" semblent ne plus être ancrées au corps. Ainsi on peut, par exemple, avoir l'impression qu'un doigt immatériel se détache du doigt physique pour se positionner un peu à côté ou au-dessus.

Par ailleurs, il est fréquent, à ce niveau, d'avoir la sensation d'être tiré par une grande force vers le haut.

Sensations Visuelles

Il faut ici opérer une sous-distinction car les sensations ne sont pas les mêmes selon que l'on a ou non les paupières closes.

Paupières closes :

Dans ce cas, les sensations sont relativement réduites.
On signalera toutefois une variation alternative d'obscurcissements et d'éclaircissements concomitants avec les sensations de vibrations.

Paupières ouvertes :

Dans un premier temps, qui correspond au premiers mouvements du milieu du front vers le haut du crâne, le regard se brouille : on ne fait plus "le point", le regard devient global ,on devient plus attentif aux éléments inclus dans le champ latéral de la vision.

Le phénomène vibratoire

Lorsque le phénomène vibratoire commence à se faire sentir, il est fréquent de voir des distorsions du panorama visuel.

Ces distorsions semblent se déplacer, souvent assez vite, dans l'espace visuel.

Si le phénomène vibratoire prend véritablement de l'ampleur et que l'on commence à ressentir l'attraction vers le haut du crâne, la vision s'obscurcit, sensation partant du milieu du champ visuel pour s'étendre ensuite sur les côtés.

Sensations auditives

La seule sensation auditive caractéristique pour l'instant, perceptible et clairement assimilable au phénomène vibratoire, est l'apparition d'un sifflement très similaire à celui qu'émettrait une télévision cathodique.

Ce sifflement a tendance à s'amplifier et à porter vers l'aigu à mesure que la vibration augmente en intensité.

Il est à noter que lors des expériences vibratoires, il est fréquent que les objets avoisinants émettent des grincements ou des "tocs". Mais il n'est pas certain que ces grincements ne soient pas également présents en dehors des périodes d'expérimentation et que le fait de les percevoir seulement à ce moment soit simplement dû à une écoute plus attentive.

Sensations gustatives et olfactives

Pour l'instant, aucune sensation caractéristique de ces ordres n'est à signaler.

Lorsque le corps physique s'est endormi, le corps astral se projette toujours dans le monde physique. Une fois que le corps énergétique est dilaté, le corps astral flotte librement et plane juste au-dessus du corps physique, mais à l'intérieur du champ d'influence du corps d'énergie dilaté.

Au sein de ce champ, connu comme la zone d'influence du cordon d'argent, le corps astral est maintenu proche du monde physique comme à l'intérieur d'un champ de matière éthérique.

Au cours d'une projection astrale consciente, il peut sembler que vous vous projetez directement dans un plan astral. Mais il y a toujours une phase intermédiaire au début, alors que vous existez en tant que forme astrale proche de la dimension physique. La partie temps réel de toute projection peut passer inaperçue si vous perdez conscience au moment de la projection.

La zone autour du corps, au sein du champ d'influence du cordon, est inondée de matière éthérique et dans ce champ le corps astral est maintenu en temps réel à la proximité de la dimension physique.

Sources :
Auteur - Robert Bruce - Traité concernant le voyage astral
Traduction française par Charles Imbert (1994)




Lire la suite ...   


Navigation dans l'article :

 Début : Voyage astral

 Les Signes avant-coureurs du détachement

 (paragraphe sans titre)

 (paragraphe sans titre)

 (paragraphe sans titre)

 (paragraphe sans titre)


Pour visualiser cet article dans son intégralité vous pouvez le consulter sur l'adresse alternative suivante : Mise en condition au voyage astral


Retour à la catégorie : Occultisme et ésotérisme (suite)



Cet article a été mis à jour pour la dernière fois le 16 Mai 2018. Il est un peu ancien mais toujours d'actualité.