Une nouvelle vision de l’histoire de l'île de Pâques

Image de Une nouvelle vision de l’histoire de l'île de Pâques
Nous avons commencé à échafauder une nouvelle vision de l’histoire pascuane. Les premiers colons de Rapa Nui sont arrivés vers 1200. Puis, leur nombre augmenta vite, peut-être d’environ trois pour cent par an. Sur l’île de Pitcairn, par exemple, la population a crû d’environ 3,4 pour cent par an après l’arrivée des mutins du Bounty en 1790. Dans le cas de Rapa Nui, un tel taux signifierait qu’une population initiale de 50 personnes dépasserait le millier au bout d’un siècle. Pendant ce temps, la population de rats polynésiens aurait explosé, de sorte que l’addition des dommages aux graines par les rats et de l’abattage d’arbres par les hommes aurait accéléré la déforestation.


Il est aussi certain que les insulaires ont vite commencé à bâtir des moais et des ahus après leur arrivée. Leur population a atteint un maximum d’environ 3000 personnes ou un peu plus vers 1350, et serait ensuite restée stable jusqu’à l’arrivée des Européens. Ce sont probablement les ressources limitées de l’environnement de Rapa Nui qui ont empêché sa population de croître davantage. Quand le Capitaine Roggeveen arriva en 1722, la plupart des forêts avaient disparu, sans que cela n’entraîne pour autant un effondrement culturel.


Lire la suite ...