Comment se déroule un désenvoûtement ?

Exorcisme au cinéma

Un exorcisme au cinéma
Quand un amateur se lance dans un rituel de désenvoûtement, il peut penser avoir réussi mais bien souvent les effets ne sont que passagers et momentanés. Les mauvais esprits sont comme endormis et à leur réveil ils seront encore plus virulents et les conséquences sont alors aggravées pour la personne sous le coup de la possession infernale.


Il faut savoir qu'une possession est souvent le résultat d'un sortilège de magie noire pratiqué par un sorcier. Le premier travail de l'exorciste est de reconnaitre ou de deviner quel est le type de sortilège qui a été pratiqué. Pour cela, des dons de médium sont appréciés.

Pratiquer un dégagement

Le dégagement de magie blanche permet, ensuite, soit de transférer l’envoûtement à autrui, soit de le renvoyer à l'auteur de l'envoûtement. Mais dans la plupart des cas l'exorciste se contentera de renvoyer les monstres d'où ils viennent, c'est à dire au fin fond des ténèbres, et de s'assurer qu'ils ne reviennent pas reprendre la possession de l'âme de la victime. Il doit annuler le sortilège ou l'inverser. Une protection supplémentaire est ensuite requise pour éviter de nouvelles attaques.



Lire la suite ...