L’existence d’êtres différents

aliens
L’existence d’être différents de nous, venus d’une autre planète ou tout simplement habitant depuis toujours sur Terre, ne date pas de l’affaire Roswell.

Il nous paraît intéressant de citer ici les paroles de M. Guyau en 1887 au sujet de la possibilité scientifique d'existence d'êtres différents de nous :

...Malgré l'imagination qu'a montrée la nature sur notre globe même dans la variété de ses flores et de ses faunes, on peut supposer que le génie de la vie sur notre terre offre des points de similitude avec le génie qui travaille sur les autres globes. Malgré l'intervention des différences de température, de lumière, d'attraction, d'électricité, les espèces sidérales, si différentes qu'elles soient des nôtres, ont dû être poussées par les éternelles nécessités de la vie dans le sens du développement intellectuel et scientifique, et, dans cette voie, elles ont dû aller tantôt plus loin que nous, tantôt moins loin. On peut donc admettre sans trop d'invraisemblance, une infinité d'humanités analogues à la nôtre pour les facultés essentielles, quoique peut-être différentes pour la forme des organes, et supérieures ou inférieures en intelligence. Ce sont nos hères planétaires. Peut-être quelques-uns d'entre eux sont-ils comme des dieux par rapport à nous.
 

Si l'hypothèse de M. Guyau est rationnelle, à plus forte raison le sera celle d'êtres humains assez avancés pour n'avoir plus, pour ainsi dire, qu'un pied sur notre planète et possédant une constitution mixte qui leur permette d'être nos intermédiaires entre ce monde et celui des « dieux ».

Sommes-nous seuls dans l’Univers ?

Dans toute discussion sur l'origine de la vie, on se pose immédiatement la question de l'omniprésence des solutions que l'on conçoit, c'est-à-dire, si nous avons compris comment la vie est apparue sur Terre, y a-t-il une raison à cela ? Ne pourrait-elle pas être apparue dans d'autres endroits de l'univers ? La vie est-elle apparue sur Terre ou amenée de l’Espace sur Terre ? Bien qu'il semble y avoir des conditions préalables à l'existence de la vie n'importe où, il serait sûrement surprenant que les conditions qui ont permis à la vie d'évoluer vers son état actuel sur Terre n'existaient pas ailleurs dans l'Univers. En effet, les conditions de la Terre peuvent ne pas être aussi strictes qu'on pourrait l'imaginer, ce qui est immédiatement confirmé en étudiant les versions extrêmes de la vie qui se trouvent sur Terre. On trouve notamment de la vie dans des eaux à des températures de 90°C ou dans les fonds sous-marins avec des pressions extrêmes.

Les différentes races extraterrestres

L'un des domaines les plus difficiles pour ceux qui font des recherches sur le phénomène extraterrestre est le grand nombre de races extraterrestres qui apparaissent dans les témoignages d'une variété de lanceurs d’alertes contactés et d'autres sources. La différenciation entre ces races extraterrestres en termes d'apparence physique, de motivations et d'activités est essentielle pour tous ceux qui veulent comprendre pleinement le phénomène extraterrestre.

L’une des races qui apparaît le plus souvent dans les témoignages est celle des « gris ». Ils sont humanoïdes, de petite taille (environ 1m20), avec de grands yeux et souvent un crâne plus volumineux que celui des humains et allongé vers l’arrière.

Alex Collier a eu de nombreuses expériences de contact avec une race extraterrestre qu’il prétend être de la constellation d'Andromède. Alex Collier a été interviewé par l'éminente journaliste d'investigation OVNI, Paola Harris. Elle l’a trouvé crédible.

L'information contenue dans la description des races extraterrestres données par Alex Collier est cohérente avec le témoignage de nombreux autres lanceurs d'alerte. L’analyse des écrits d’Alex Collier et son interview personnelle tendent à établir qu’il a été véritablement contacté. Il offre des informations crédibles et précises basées sur ses expériences directes face à face avec une race extraterrestre connu sous le nom d’Andromedans.

Les implications politiques de l'information d'Alex Collier sont essentielles pour développer une compréhension globale de l'exopolitique et pour la conduite de toutes les initiatives diplomatiques basées sur les contacts citoyens avec des races extraterrestres.

Les gris : la race extraterrestre la plus commune

Petit Gris
La race des petits gris


Les Gris ont pris contact avec un organisme gouvernemental mondial pour la première fois en 1933 en Allemagne. Les SS auraient même capturé un engin spatial qui s’est écrasé dans la région de Fribourg en 1936.

Au cours des années 1930, les Allemands construisaient des roquettes et commençaient un programme spatial en raison de leurs contacts avec les extraterrestres et de la rétro-engeneering effectuée sur l’appareil alien. La technologie développée a été utilisée pour créer des armes. C’est ainsi que les V1 et les V2 furent les premiers missiles de croisières et missiles balistiques de l’histoire de l’humanité. Un engin encore plus puissant étant en étude pour, cette fois, atteindre la planète Mars. Parallèlement un autre projet qui s’appelait « New-York Rocket » était en préparation. Il aurait permis à l’armée allemande d’atteindre New-York avec ses missiles.

Consultez notre article sur la Société Vril et les prototypes de soucoupe volante allemande

Les Nazis avaient obtenu des renseignements comme quoi les Gris étaient là pour les envahir, mais cela ne s'est pas réellement produit. Quoi qu’il en soit, des plans pour des armes telles que des dispositifs sonores, des lasers, des bombes à neutrons, des armes à particules, etc. ont été conçus. Bien que beaucoup de ces armes n'aient été créées que beaucoup plus tard dans l'histoire, beaucoup d'autres technologies ont été partagées avec les Allemands, comme par exemple les systèmes d’anti-gravité, l’énergie libre, etc.

A la fin de la guerre beaucoup de scientifiques Allemands ont rejoint les États-Unis et l’une des premières fusées américaine est ni plus ni moins qu’un V2 auquel on a enlevé les symboles nazi comme la croix gammée.

L’affaire Roswell

Les États-Unis ont été les premiers à ouvrir leurs portes à la race extraterrestre connue sous le nom des Gris. On a parlé d'un seul contact en 1934, où les Gris ont fait connaître leur présence aux États-Unis.

On ne connais pas les détails, mais le gouvernement américain savait que les Gris étaient là. Ce n'est qu'en 1947 que ce contact a eu lieu avec des fonctionnaires américains et les aliens.

Le premier contact face à face était dû au crash d'un engin extraterrestre, à savoir l'incident de Roswell. Ceci a pressé les Gris dans un contact plus tôt qu'ils avaient réellement prévu le faire eux-mêmes. Après le crash de Roswell, les États-Unis, l'Union soviétique et les Britanniques, au plus haut niveau, sont devenus des frères de sang. Mais aucun de ces gouvernements ne savait ce que l'Allemagne voulait vraiment faire. Les Allemands étaient très, très secrets à propos de leurs contacts avec les Aliens.

L'incident de Roswell a créé une plus grande urgence pour développer un véritable programme spatial pour défendre la terre. Les États-Unis et les gouvernements soviétiques pensaient que cette présence extraterrestre pourrait être une menace, parce que ces extraterrestres étaient technologiquement bien plus avancés. Mais les Gris, à leur manière, ont vraiment condamné ces gouvernements par la tromperie. Le vrai programme spatial, ce programme souterrain dont nous commençons à peine à entendre parler, a été financé à l'origine par des membres du Club de Rome.

Les expériences menées par les Gris

Avant cela, dans les années 1850 à 1950, pendant une centaine d'années, il y avait eu des expériences menées par les Gris sur du bétail et des humains. Beaucoup de témoignages de mutilations animales et d’enlèvements surnaturels ont été rapporté pendant cette période. La NSA, qui a été créée dans les années 1950, a appris que les Gris étaient responsables. Les enlèvements d’humains sont toujours rapportés régulièrement jusqu’à nos jours.

En 1952, le gouvernement américain s'est préparé à la réalisation de contacts aliens continus lorsque leur système radar militaire a commencé à repérer leurs vaisseaux spatiaux. Les Gris savaient que pour réaliser leurs expériences à une plus grande échelle, pour sauver leur race, ils auraient besoin de la coopération d'un haut organe politique. En d'autres termes, ils devaient s'entendre avec les gouvernements terriens. Un corps politiquement structuré, créé secrètement au sein du gouvernement des États-Unis, a été conçu pour être la liaison entre les Gris, les dieux technologiques et les humains terrestres.

L’accord secret conclu avec les Gris

L'armée était très enthousiaste pour la communication avec les extraterrestres, dans l'espoir d'échanger des technologies et des matières premières. Ce groupe de liaison, cette structure politique, est et était la NSA, l'agence de sécurité nationale super secrète. Son but original était pour le contact et l'étude des extraterrestres.

En mai 1954, à la base aérienne de Holliman, le gouvernement des États-Unis a conclu un accord officiel avec la race alien des Gris. Certains des termes de cet accord étaient l'échange de technologie, d'anti-gravité, de métaux, d'alliages, et de technologies environnementales pour aider la terre avec l'énergie libre et l'application médicale concernant le corps humain.

Tous les Gris demandés en retour, devaient être autorisés à étudier le développement humain, à la fois dans la construction de la conscience émotionnelle, et à résider ici sur terre. Cet acte unique de signature d'un contrat avec une race extraterrestre a été l'acte le plus marquant de l'histoire humaine parce qu'il nous a menés dans une direction que nous n'avions jamais eu l'intention de prendre en premier lieu et nous a plongés dans un rôle auquel nous n'étions pas préparés : être les hôtes d'une race extraterrestre.



Lire la suite ...   


Cet article a été récemment mis à jour pour la dernière fois le 13 Novembre 2018. Il est à jour.