Bénédiction du sel

Image de Bénédiction du sel
Lorsque les circonstances de l'endroit et la coutume des personnes suggèrent que le mélange de sel soit préservé dans la bénédiction de l'eau, le prêtre peut bénir le sel séparément en prononçant ces paroles :

= La croix au commencement d'une prière indique
qu'il faut faire sur soi-même le signe de la croix.

= La croix à l'intérieur de la prière indique

qu'il faut faire avec la main droite le
signe de la croix sur l'objet à bénir.
 
Nous demandons humblement, Dieu tout-puissant,
heureux dans votre amour fidèle,
de 
bénir et  sanctifier ce sel que vous avez créé,
car c'est vous qui avez commandé au prophète Élisée à jeter du sel dans l'eau,
afin que l'eau impure puisse être purifiée.
Ô Seigneur tout puissant, nous prions pour que,
partout où ce mélange de sel et d'eau est aspergé,
toutes les attaques de l'ennemi soient repoussées
et que votre Saint-Esprit puisse être présent pour nous protéger en tout temps.
Par le Christ notre Seigneur.
Ainsi soit-il.

 

Puis le prêtre verse le sel dans l'eau sans rien dire.

S'ensuit une prière.

Lorsqu'il s'agit de bénir le sel dans le but d'effectuer un exorcisme, la bénédiction est sensiblement différente. Elle ressemble beaucoup à ce qui est prescrit dans les Constitutions apostoliques, livre VIII, chap. 29. La formule de bénédiction se trouve dans de très anciens missels et ne varie presque pas au cours de l'histoire de l'église latine.

Dans l'Ordo at faciendam aquam benedictum, Rituel romain - Titulus VIII - Caput 2, on trouve cette version :

Lire la suite ...