L'ayahuasca

Ayahuasca
Une belle récolte d'ayahuasca pour préparer la soupe
Dans la jungle amazonienne, au Pérou, les chamanes vivent des visions étranges et puissantes. Comment les chamanes d'Amazonie s'y prennent-ils pour atteindre ces états extatiques ?

S'étendant des montagnes des Andes jusqu'aux côtes orientales du Brésil, cette forêt tropicale abrite plus de 80 000 espèces de plantes dont beaucoup de shamans et guérisseurs religieux ont consommé pendant des milliers d'années comme moyen d'accéder à des royaumes qui, disent-ils, sont habités par des êtres d'un autre monde.

En Amazonie, l’un des travaux du chaman, outre le fait de parler à l’autre monde et de parler avec les esprits, consiste à trouver des plantes, ici sur Terre, capables de guérir les habitants de sa tribu. Et dans les systèmes de croyances amazoniens, chaque plante de la jungle a son propre esprit. Et l'un des dons du chaman est qu'il peut communiquer avec ces esprits végétaux.
 

Originaire des Andes centrales de l'Amérique du Sud, l'ayahuasca, qui signifie « la vigne des âmes », est une bière psychédélique composée de deux types de plantes différentes cuites à l'eau. Et cela est bu par le chaman afin d'entrer dans le monde des esprits pour obtenir des informations sur les maladies, pour prévoir l'avenir, et pour mener à bien une guérison pour quelqu'un.

Nous connaissons une partie de l'histoire de l'ayahuasca parce que des archéologues ont trouvé des artefacts de la forêt ombrophile datant de trois mille cinq cents ou quatre mille ans. Mais ce ne sont que les artefacts survivants qu'ils ont trouvés. Potentiellement, cela pourrait remonter au début des temps.
 

Qu'est-ce que l'ayahuasca ?

L'Ayahuasca contient de la diméthyltryptamine ou DMT, l'un des hallucinogènes les plus puissants connus de l'homme. Mais étrangement, ce composé chimique ne fonctionne que lorsqu'il est consommé dans des conditions précises. En effet, le DMT ingéré est inactivé dans l'intestin par certaines enzymes. Donc, pour que le DMT soit actif et puisse être absorbé, il a fallu le combiner avec d'autres plantes.

L'Ayahuasca contient un mélange de deux plantes.

En fait, la préparation nécessite une connaissance assez subtile et sophistiquée des plantes, car ces deux choses séparément ne fonctionneront pas. Il faut les mélanger et n'oublions pas qu'il existe 150 000 espèces de plantes et d'arbres en Amazonie. Oui, c'est plus que tout à l'heure. Mais si vous allez vérifier dans wikipedia on vous dira qu'il existe 438 000 espèces de plantes ayant un intérêt économique et social. Donc nous sommes certainement encore très loin de la vérité. Toute la difficulté avec ces nombres astronomiques est de les compter. C'est comme compter des manifestants dans une manif.

C'est vraiment un exploit incroyable de la chimie ancienne de réunir ces deux plantes pour produire une infusion visionnaire hautement psychoactive. Mais comment des peuples anciens qui vivaient dans les jungles du Pérou il y a plus de 3 000 ans, avec des dizaines de milliers de plantes parmi lesquelles choisir (revenons à des nombres plus plausibles), ont-ils compris que la combinaison de ces deux plantes particulières produirait ces visions puissantes ?

Source : article de wikipedia faisant référence aux 438000 espèces de plantes d'Amazonie. Lol !

Le secret des ancêtres viendrait des extraterrestres

Selon la mythologie des Achuar d'Amazonie, leurs ancêtres ne l'ont pas découvert par eux-mêmes, mais étaient guidés par des extraterrestres. Les chamans ont communiqué avec leurs esprits et on leur a dit d'aller dans la jungle et de prendre deux virages, comme le dit le mythe, pour ensuite trouver cette plante et ils l'ont ramenée au village, préparée de la manière appropriée.

La tradition orale dit que l'ayahuasca est un lien avec le monde supérieur. Et il est tout à fait possible qu'ils aient reçu ce cadeau de la part de leurs propres dieux, qui peuvent être des extraterrestres. Si l'histoire achuar de la façon dont leurs ancêtres ont découvert l'ayahuasca est vraie, auraient-ils pu être guidés non par des esprits, mais par des êtres extraterrestres, des êtres qui ont communiqué avec eux sur un autre plan de réalité ?

Entre 1990 et 1995, des scientifiques de l'Université du Nouveau-Mexique ont administré du DMT, l'ingrédient actif de l'ayahuasca, à 60 volontaires. Ils ont découvert des résultats choquants.

Les chercheurs médicaux ont en fait administré la DMT à des patients dans un environnement médical contrôlé et ils ont eu exactement les mêmes expériences que celles rapportées dans les jungles d'Amérique du Sud et ailleurs de personnes consommant de d'ayahuasca.

Quels types d'hallucinations provoque l'ayahuasca ?

Les utilisateurs d’Ayahuasca ont généralement des hallucinations sous forme visuelle et beaucoup d’entre eux disent qu’ils voient d’autres êtres. Et beaucoup d'entre eux disent qu'ils reçoivent des messages de ces êtres. Dans plusieurs cas, ces entités intelligentes leur ont dit à peu près ceci :

Nous sommes ravis que vous ayez découvert cette technologie.
Maintenant, nous pouvons communiquer avec vous plus souvent.

 

Peut-être avons-nous affaire à des habitants intelligents d’autres dimensions.

Pourquoi tant de personnes rapporteraient-elles des expériences similaires lors de l'utilisation de l'ayahuasca ? Est-il possible que la DMT donne accès à un autre royaume ? Certains chamanes croient que des plantes comme l'ayahuasca ont une origine extraterrestre, qu'elles ont peut-être dérivé ici comme des spores de l'espace, puis sont arrivées sur Terre sur des comètes et ont commencé à pousser ici. Et peut-être même qu'ils avaient un agenda. Peut-être sont-elles des communications d'extraterrestres.

Est-il possible que des extraterrestres aient donné aux anciens la recette de ce puissant mélange afin de communiquer les pouvoirs de guérison aux chamanes ? Et si oui, le savoir même de l'humanité sur la médecine pourrait-il provenir d'une source d'un autre monde ?


Partager sur facebook
Cliquez pour partager sur facebook
Retour à la catégorie : La magie des anciens



Cet article a été mis à jour pour la dernière fois le . Il est à jour.