Les faits de sorcellerie au XXIème siècle

Image de Les faits de sorcellerie au XXIème siècle
Entre 1999 et 2003, A Adjelmous, région de Khenifra (Maroc), des dizaines d’enfants ont été enlevés par des adeptes de la magie noire. On a retrouvé leurs corps mutilés dans la forêt toute proche.


Dans la nuit du 6 au 7 juin 2000, Maria Laura Mainetti, supérieure d’un pensionnat à Chiavenna (Italie), est attirée hors de son établissement par 3 jeunes filles de 16 à 17 ans qui prétendent avoir besoin d’aide. Elles lui portent 19 coups de couteau. Les meurtrières déclarent à la justice avoir voulu « immoler à Satan, une victime innocente ».



2000 : Le père Picazo Ruiz, curé de la ville de Gandia et expert du phénomène sataniste en Espagne, est attaqué à l’arme blanche et blessé par un adepte de Satan.


2001 : 6 mars, à Aix en Provence, 8 jeunes sont condamnés pour violations de sépultures, et vols de restes humains dans des tombes. Lors de la perquisition, les policiers ont trouvé « des ossements, des crânes humains en guise de cendriers, des têtes fraîchement inhumées où encore un cercueil d'enfant transformé en table basse dans un salon ».


En novembre 2001, la police municipale d’Arganzuela (Espagne) met fin à une fête satanique en cours dans d’anciens abattoirs. Elle constate la présence des restes d’un rituel : sang, viscères d’animaux, dessins et inscriptions sataniques.


2002 : le 31 janvier, Daniel Ruda, 26 ans, et son épouse Manuela, 23 ans, sont condamnés par le tribunal de Bochum (Allemagne) respectivement à 15 et 13 ans d’internement psychiatrique pour l’assassinat d’un homme qu’ils avaient enlevé, mutilé et assassiné de 66 coups de machette et de marteau. Les « époux sataniques », comme les a baptisés la presse allemande, ont reconnu les faits devant le tribunal tout en affirmant avoir agi « sur ordre de Satan » et avoir voulu devenir des vampires en buvant le sang de la victime.


2002 : La police ukrainienne arrête 3 hommes et une femme qui ont assassiné et mangé 6 personnes : au domicile d’un des tueurs, âgé de 53 ans, elle découvre des livres de magie noire.


En décembre 2003, le tribunal d’Alicante (Espagne) condamne à soixante-dix ans de prison Antonio R.B. pour avoir agressé et violé 18 enfants âgés de 11 à 14 ans entre janvier 1998 et janvier 2001. Il avait aussi essayé de les recruter dans la « secte de la demi-lune », une secte satanique.


Janvier 2004 : plusieurs membres de la secte « Bête de Satan » sont interpellés à Varèse en Italie.


2004 : Deux hommes sont interpellés pour avoir profané une trentaine de tombes au cimetière municipal de Villaobispo (Espagne).


2004 : Un jeune adepte d’un cercle sataniste incendie une église à Aarau en Suisse. Mais les incendies sont très courants dans ce pays et son souvent d'origine satanique.


30 mars 2005 : arrestation du tueur brésilien surnommé « Corumba le Vampire ». Il ne sortait que la nuit et a tué six femmes avant de boire leur sang.


2006 : A Lazzaretto Nuovo près de Venise, le corps d'une femme datant du XVIe siècle est découvert avec une brique dans la bouche, acte interprété par les archéologues comme un rituel destiné à l'empêcher de devenir vampire.


Le 6 juin 2006 (6/6/6) des satanistes du monde entier se réunissent à Hollywood pour célébrer une messe noire organisée par l’Église de Satan.


Le 30 janvier 2007 le diocèse de Rome signale avoir subi un « vol sacrilège d’hosties consacrées » en l’église Santa Maria del Soccorso.


Le 9 juin 2007, à l’Université d’Edimbourg (Ecosse), s'ouvre le congrès de la Fédération païenne internationale.


En mai 2008, les services de la gendarmerie de Maghnia (Algérie) mettent hors d’état de nuire un réseau de trafic international d’organes.


Le 10 septembre 2008, découverte, dans une ville située à 300 kilomètres au nord de Moscou (Iaroslavl), des corps de quatre adolescents mutilés dans des conditions épouvantables par 666 coups de couteau et des actes de cannibalisme, et accompagné de revendications explicitement satanistes.


Octobre 2008 : sont mises en vente des poupées vaudou à son effigie de Nicolas Sarkozy. Le chef de l'État français assigne la société en référé et veut les faire interdire.


Le dimanche 19 octobre 2008, une fillette albinos, âgée d'une dizaine d'années, est tuée dans son village de Shilela en Tanzanie. Les sorciers attribuent aux albinos des pouvoirs magiques.


En 2011, l'Association de lutte contre les crimes rituels au Gabon (ALCR) dénombre 62 cas de sacrifices humains dont 28 enfants, 20 femmes et 14 hommes.


2013 : Dans la région de Kara, au Togo, des milliers d’enfants font l’objet de mauvais traitements et sont tués parce que considérés comme des enfants sorciers. On rencontre la même chose au Gabon.


Le 22 juillet 2014, Radio Vatican rapporte que, selon l'Association de lutte contre les crimes rituels, entre 2011 et 2014, au moins 157 personnes ont été tuées au Gabon pour leurs organes. La chair et le sang humains sont censés apporter la réussite et le pouvoir à ceux qui en consomment.


Le 6 octobre 2014, à Kigoma, en Tanzanie, la police locale est mise à contribution pour mettre fin à une émeute dans un village reculé. La foule furieuse des villageois s'en est prise à quelques personnes accusées du crime de sorcellerie. Les sorciers, au nombre de sept, furent capturés et brûlés vivants dans leurs maisons qui furent utilisées comme un bûcher improvisé.


Dans la nuit du 8 au 9 janvier 2015, dans le village de Saeed Khan au Pakistan, Ali Nawaz Leghari tue ses deux filles et trois de ses garçons, tous âgés entre trois et treize ans. Adepte de la « magie noire », il croyait que ce sacrifice allait lui conférer des pouvoirs magiques.


Le 23 janvier 2015, la police ivoirienne fait état de 21 cas d'enlèvements parmi lesquels un seul enfant a été retrouvé vivant. La police affirme que la plupart des enfants sont retrouvés morts mutilés, avec la disparition de leurs parties génitales ou décapités. Il s'agirait de sacrifices humains rituels.


Entre mi-janvier et mi-mars 2015, 225 guérisseurs non homologués et prétendus devins ont été appréhendés dans plusieurs régions du nord de la Tanzanie. Cette opération de police visait à mettre fin aux mutilations et meurtres d'albinos, victimes de croyances leur attribuant des pouvoirs magiques.


Dans la nuit de samedi 25 au dimanche 26 juillet 2015, le temple satanique de Détroit, aux États-Unis, a dévoilé une statue monumentale du Baphomet, qui se veut la personnification de Satan.



Lire la suite ...